Saint Nazaire Infos

Le commerce du centre-ville de Saint-Nazaire selon la CCI

Les tendances du commerce du centre-ville de Saint-Nazaire sont présentées par la CCI.

Au moment où une nouvelle association de commerçants se constitue à Saint-Nazaire (http://www.media-web.fr/admin/index.php?lg=FR&mh=cms&mg=articles&page=fiche&mode=visualiser&id=1881), où les discussions sont nombreuses autour de l'impact des travaux d'hélYce sur le commerce de centre-ville, la CCI de Nantes-Saint-Nazaire publie des résultats qui peuvent surprendre dans le communiqué ci-après que nous publions dans son intégralité.
 


 

Une année en repli de 1,1%

C'est ce que révèle l'Observatoire des commerces de moins de 300 m2 en centre-ville de Saint-Nazaire, réalisé chaque mois par la CCI, auprès d'un panel de commerçants.
Pour l'année 2012, l'activité commerciale pour le centre-ville
de Saint-Nazaire a reculé de 1,1 % par rapport à 2011.
Plus précisément, l'année 2012 se découpe de la façon suivante :
- 1er  semestre 2012/1er semestre 2011 : +0,2% ;      
- 2e semestre 2012/2ème semestre 2011 : -2,3%.

L'activité commerciale a connu des hauts et des bas, avec un premier semestre plutôt stable, grâce à un bon début de période, puis une fin d'année en baisse, avec une mauvaise note estivale et un mois de décembre en demi-teinte.

Pour autant 45% des commerces ont connu une hausse globale de leur chiffre d'affaires par rapport à 2011.

 

L'analyse par secteurs d'activités

Elle révèle des disparités entre les secteurs : ·        
En hausse pour les boutiques d'alimentation, d'hygiène-santé et de culture-loisirs·
Stabilité pour les cafés/restaurants·        
En baisse pour l'équipement de la personne et surtout l'équipement de la maison.

Activité commerciale par secteurs d'activité dans le centre-ville de
Saint-Nazaire pour l'année 2012 (par rapport à 2011) :
- alimentation : +3,9 %  ·        
- hygiène, santé, beauté : +2,0 %
- culture, loisirs : +1,4%  ·        
- Cafés, restaurants :  -0,1%·
Equipement de la personne :  -3,0 %·
Equipement de la maison :  -14,4 %

 

L'ouverture des 16 et 23 décembre

Retombées positives pour l'ouverture des commerces les dimanches de fin d'année.
Les commerces du centre-ville de Saint-Nazaire ont eu l'occasion d'ouvrir exceptionnellement leurs portes les dimanches 16 et 23 décembre derniers grâce à l'autorisation délivrée par la municipalité.
Cette décision de la Ville de Saint-Nazaire, répondait à une demande forte exprimée par la CCI Nantes Saint-Nazaire et les commerçants du centre-ville, justifiée par la morosité du commerce au niveau national mais aussi localement, suite aux perturbations connues pendant les travaux durant toute l'année 2012.
Les retombées positives pour les commerçants du centre-ville.

Chez les commerçants, le bilan est positif. Le public a répondu présent : une clientèle qui n'a pas pour habitude de fréquenter le centre-ville de Saint-Nazaire, qui le redécouvre et qui a largement exprimé sa satisfaction de pouvoir faire ses achats de Noël dans une ville rénovée et dont les commerces étaient ouverts.
Pour l'ensemble des commerces, l'ouverture de ces deux dimanches avant Noël compense les baisses de chiffre d'affaires engendrées par les travaux du centre-ville ces derniers mois. Un grand nombre de commerçants ont pu atteindre leurs objectifs ou limiter la baisse de chiffre d'affaires grâce à ces deux ouvertures.
Dans le secteur de l'habillement, une hausse du panier moyen est évaluée jusqu'à hauteur de +20 %. Pour certains commerces, ces deux jours représentent 10 % de leur CA du mois de décembre.

Les retombées économiques positives de ces deux dimanches constituent un argument supplémentaire que la CCI ne manquera pas de faire valoir en 2013 afin de pérenniser un accord pour l'ouverture des commerces du centre-ville avant les fêtes de fin d'année.
À noter :·Dimanche 16 décembre : ouverture d'une trentaine de magasins à Ruban Bleu + la moitié des commerces en centre-ville ·
Dimanche 23 décembre : ouverture de tous les magasins à Ruban Bleu + tous les commerces du centre-ville.
 

« La CCI vous écoute »

En avril 2013 : Passion Commerce, le rendez-vous du commerce

Entre septembre et décembre 2012, la CCI Nantes St-Nazaire est allée à la rencontre de ceux qui façonnent le commerce de nos territoires : commerçants, représentants d'associations de commerçants, experts et élus locaux. Plus de 10 rencontres « Ambition commerce » ont eu lieu en Loire-Atlantique. L'occasion de recueillir les avis, les besoins et d'imaginer le commerce de demain.
Parallèlement, des enquêtes ont été menées auprès d'un panel de commerçants représentatifs du territoire. Une plateforme en ligne, www.cci.vousecoute.com, a permis de stimuler les échanges d'idées et partager les avis.
 L'ensemble des propositions seront synthétisées dans un livre blanc de référence, qui sera présenté lors d'un évènement prévu en avril 2013 : Passion Commerce.
Cette rencontre vise à donner aux commerçants l'opportunité de faire le point sur les nouvelles tendances impactant leur activité et sur les pistes
d'innovation commerciale.


La Chambre de commerce de Loire-Atlantique a aussi donné la première tendance des soldes dans le département (http://www.media-web.fr/index.php?module=cms&page=cms_article_visualisation&id_univers=80&id_rubrique=86&id_article=952)

 

09/02/2013 | 13 commentaires
Article précédent : « Comment un investisseur privé sort des loyers à 5 €/m2 en centre ville »
Article suivant : « Un délégué syndical CGT mène l'APAVE devant les Prud’hommes »

Vos commentaires

#1 - Le 09 février 2013 à 18h30 par Pierre-Yves Vincent, Saint-nazaire
C'est surement parce que les chiffres sont si bons que ça que 88 commerces sont fermés dans le centre ville et que nous allons surement dépasser les 100 avant la fin des travaux "coeur carré" !!!!!
#2 - Le 10 février 2013 à 09h45 par Le nozahic, St Nazaire
il devient de plus en plus difficile de circuler en centre ville + parking payant, les commerces ferment.
le panel des commerçants pour cette étude ne doit pas être si représentatif. même au ruban bleu des commerces sont en liquidation...
#3 - Le 10 février 2013 à 10h16 par France GUILLARD, Saint-nazaire-ouest
Encore du "lavage de cerveau"

Nous avons des yeux et des oreilles pour savoir comment se porte nos commerces et l'angoisse des commerçants dans une ville ou l'emploi devrait au top au regard de sa situation géographique.

Toutes les grandes villes n'ont pas un grand fleuve,ni un estuaire et littoral côtier comme le notre.

Il faudrait regarder à deux fois avant d'accorder des aides financières à des sociétés, celles-ci ne partiraient pas voir ailleurs au bout de 4 ans, et sans rendre l'argent prêté! il faut instaurer
une convention qui ferait que l'argent prêté doit être rendu en totalité plus les intérêts si l'entreprise quitte le lieu de son implantation et pas toujours nettoyé de toute pollution.

Ils font les mêmes actes ailleurs et repartent lorsqu'ils doivent en payer les loyer ou autres charges.

Quand je vois toutes ces devantures de boites d'intérim, c'est bien que ça va mal, même eux ne peuvent proposer des emplois durables.

C'est juste un constat visible pour tous.
#4 - Le 10 février 2013 à 15h35 par .nelson
Avec phv, le mur du çon est atteint, ce n'est pas 100, mais le ridicule que cher Monsieur vous allez dépasser à toute allure. Difficile de se garer en centre ville ? : demandez aux commerçants, ils vous assurerons l'inverse ; un flux continuel qui n'existait pas avant. Votre seul intérêt poujadiste et électoraliste.En fin d'analyse, il apparaît que vous êtes un exacerbé de la théorie du complot qu'à défaut de présenter des idées.
#5 - Le 10 février 2013 à 19h17 par franck Berthelot, Saint-nazaire
Nelson vous êtes de mauvaise foi.

Si je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il est facile de STATIONNER en ville, Le Nozahic parlait de CIRCULER, vous lui répondez sur le stationnement!

Alors pour être gentil on va dire que vous avez mal lu sa phrase!

Etam vient de fermer pour info. La liste s'allonge et d'autres fermetures sont prévues avant la fin du mois!

Juste pour revenir au sujet: quelle crédibilité a la CCI?

C'est elle qui "autorisait" il y a 20 ans, 2 magasins de bonbons à 50m l'un de l'autre (Glup's et Haribo). Résultat l'un des deux a fermé quelques mois plus tard.

C'est elle aussi qui a refusé que le patron des "Galleries" alors au bord de la fermeture, modifie son concept et ré-ouvre sous une autre enseigne.

Résultat il a fermé et on a eu une friche pendant de longs mois avant le partage de ce superbe bâtiment en plusieurs espaces et en bureaux (longtemps restés vides).

C'est la CCI qui demande, et qui oblige presque les futurs commerçants à une étude de marché... quand on voit certains concepts ou certains emplacements, et la fermeture à la clef dans les 3 mois après ouverture, on peut douter du professionnalisme de ces gens!

C'est aussi la CCI qui, étant étudiant et souhaitant monter un stand de vente à emporter estival, voulait me faire payer plusieurs centaines d'euro avant même de commencer pour de pseudos immatriculations et frais de dossier...

Renseignements pris en préfecture, je n'avais rien à payer si je ne dépassais pas 3 mois. Et j'avais une licence à emporter gratuite par les douanes!

Alors quand j'entends parler de la CCI, je ricane bien !
#6 - Le 11 février 2013 à 07h36 par poufpouf, Saint-nazaire
nelson,

vous habitez bien saint-nazaire?
Vous avez la critique facile et le mensonge mais etes-vous au moins client dans le commerce de proximité ? A vous lire j'ai l'impréssion que vous etes plus un homme de grande surface?
Proposez a phv de venir compter avec vous on va bien voir le menteur d'entre vous!!!!
#7 - Le 11 février 2013 à 07h43 par Pierre-Yves Vincent, Sn
Toujours aussi fin dans ses arguments de fond le Nelson !!!
Il n'a pas du croiser un commerçant de St. Nazaire depuis une centaine d'année ....
#8 - Le 11 février 2013 à 08h32 par Jean-Louis Garnier
Il n'y a effectivement plus aucune difficulté à se garer en centre ville ; le stationnement payant a atteint son but. Mais cela est inutile car il est de plus en plus difficile de trouver des commerces en activité! Je suppose que le rapport de la CCI départementale a été réalisé en chambre sans même un petit déplacement au sud de la rue de la république.
#9 - Le 11 février 2013 à 14h15 par methode
Ce que dit la CCI et ce que disent les commerçants est bien différent.
Pour l'ne c'est plutot bien et pour les autres c'est catastrophe et pire encore
Il existe deux associations de commerçants à St Nazaire. Y en aura-t-il une pour demander à la CCI comment elle arrive à ces résultats ?
#10 - Le 12 février 2013 à 07h48 par Sophie, Saint Nazaire
Nelson
Puisque pour vous le commerce va très bien et qu'il y a des locaux de dispo ouvrez donc un commerce! Enfin si vous savez ou est le centre ville sinon aidez vous d'un GPS vous devriez trouver ....
#11 - Le 12 février 2013 à 09h20 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
les publications de la CCI ou comment faire dire aux chiffres ce que l'on veut

prenons une hypothèse
vous avez 30 magasins qui se partagent un gateau de 300 parts qui est le marché local, donc 10 parts chacun à la base
10 magasins ferment alors que le marché local est identique
les 20 magasins restant se partagent le meme gateau et ont chacun 15 parts, d'ou une augmentation du CA

prenons une autre hypothèse
le gateau avait 300 parts, chaque magasin avait donc 10 parts chacun
les 20 magasins restant devraient se retrouver avec 15 parts
mais le gateau ne fait plus 300 mais plutot 250 parts, chaque commercant a 12 parts et demi alors que le gateau est moins gros
mais il a augmenté son nombre de parts, d'ou une augmentation du CA

tout ca ne cache pas 10 fermetures de magasins et une diminution du nombre de parts de gateau.

je rejoins certains témoignages quant au sérieux de la CCI, financée en grande partie par l'état et donc à dominance politique
assis bien au chaud dans leurs fauteuils, ce ne sont pas des gens qui cottoient le terrain
#12 - Le 12 février 2013 à 11h35 par commerce, Saint-nazaire
Tout d'abord, je trouve tout ce petit monde bien agressif!
Concernant la CCI, je suis d'accord que le mode de calcul n'est pas idéal pour y avoir contribué pendant quelque temps et arrêté quand j'ai compris comment était fait le calcul.
Concernant les services de la CCI, et bien c'est comme partout, c'est toujours une histoire de personne, certain se démène à vous trouver une solution, et d'autre non.N'avez vous jamais eut le problème avec un salarié?
Les chiffres... et bien oui, quelques commerces ont tirez leur épingles du jeux mais n'osent pas le dire! D'autres ont maintenu leur chiffre et tant mieux!
Et d'autres galèrent...c'est vrai. Ceci dit, allez dans d'autres villes et vous verrez que rien n'ai simple. Il est juste dommage que ces travaux n'ai pas eut lieu avant!!
Maintenant il faut arrêter de pleurer parce que ce n'ai pas comme cela que l'on attirera du monde!!!
Commerçant mais aussi consommateur, je me déplace dans certains commerces du centre ville et franchement, il y en a certains ou je ne mettrai plus les pieds!
Un consommateur n'est pas la pour entendre le ras le bol du commerçant, ou ces différents avec la mairie, ou avec un tel...ou s'entendre dire que si cela continu il va fermer!!!
Des phrases à faire fuir!
Je préfère consommer chez des commerçants qui savent parler de leur articles, et qui me donnent envie de l'acheter.
A bon entendeur...
#13 - Le 16 février 2013 à 12h13 par stef44, St' Nazaire
Bonjour à tous,
Je rejoint complètement les remarques de "commerce". Il y à des magasins qui durent malgré les difficultés et effectivement l’accueil y est très commerçant, chaleureux, et compétent. Ce qui ferment, sont en majorités des commerces ou pas un bonjour quand on y entre, pas de compétences, des vendeurs qui s'en foute de leurs jobs et c'est valable partout. commerçant cela ne s'improvise pas.
Cordialement

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter