Saint Nazaire Infos

La Ville pilOTe une communication touristique renouvelée

Saint-Nazaire Tourisme & Patrimoine met en place une nouvelle communication autour de son offre de visites. La Ville affirme sa volonté de miser sur le tourisme pour son développement économique.

Le Port de tous les Voyages est une offre globale,  avec l’idée d’un parcours, de parc thématique urbain et portuaire dont chaque visite constitue un  élément, un « voyage ».
Le concept doit contribuer à développer la fréquentation des  sites de visite, à la journée et à terme des séjours en ville, être un élément fort de l’attractivité de  la ville et participer à son économie poursuivant l'idée de ville à la mer.
« Ces dernières années, la Ville de Saint-Nazaire a mis en œuvre une politique très affirmée de  développement du tourisme.Ce choix très large bénéficie autant aux visiteurs – touristes, excursionnistes... - qu’aux habitants.  Depuis un an la nouvelle municipalité en a fait un axe fort de sa politique de développement. Avec  des réalisations concrètes comme l’obtention du Pavillon Bleu » déclare Patrice Bulting, président de Saint-Nazaire Tourisme & Patrimoine, adjoint au Tourisme .


Le cœur de l’offre : le Port de tous les Voyages

L’ouverture au monde avec les mouvements portuaires ou la construction des grandes « machines à  voyager » dont Saint-Nazaire s’est fait une spécialité, les paquebots et les avions ; mais aussi  l’ouverture sur l’imaginaire du voyage, sur le récit, l’histoire... Le concept du voyage, fictif ou réel, se décline pour chacune des visites proposées sur le site  portuaire par Saint-Nazaire Tourisme & Patrimoine :
Le voyage en paquebot : Escal’Atlantic et la visite du chantier naval STX.
Le voyage en sous-marin : le sous-marin Espadon.
Le voyage en avion : la visite de l’usine Airbus.
Le voyage sur l'estuaire : la visite des terminaux de Nantes Saint-Nazaire Port et les
croisières-découvertes ; à partir de 2017 l’Usine Elévatoire.
Le voyage dans la ville : l’Écomusée de Saint-Nazaire.

Tous ces thèmes, ces « voyages », sont liés à l’histoire de Saint-Nazaire, à  sa vie, à ses activités. Cela donne la cohérence,  l’authenticité et la singularité de cette offre touristique.
Le visiteur  peut combiner les visites, choisir son  itinéraire, son voyage. Il est invité à  « voyager » à sa guise dans ce Port de tous les Voyages. Il le fait physiquement, en se déplaçant sur  le site portuaire, entre les lieux de visite, depuis la porte d’embarquement qu’est la base sous- marine.

Un visuel unique

 Un « paquebot – avion – sous-marin » emporte les visiteurs  pour un voyage extraordinaire au-dessus d’un paysage composé de  quelques éléments marquants de Saint-Nazaire. Il s’agit de rassembler en un seul visuel toute l’offre de visites dans un  esprit « loisirs culturels » et en soulignant son ancrage dans le  territoire.
Le visuel doit traduire le caractère pérenne de ces  visites et découvertes proposées toute l’année, et différencier l’offre  nazairienne de ses concurrents. Elle poursuit un cycle de rès de 30 ans (depuis 1987 avec la création de l’Ecomusée et l’ouverture du sous-marin  Espadon).
« L’offre s’est créée et élargie au fil des années, en additionnant les visites. Il fallait la structurer,  renforcer son rayonnement, permettre d’accueillir de nouvelles propositions - en 2017 l’Usine  élévatoire, puis en 2018 le pôle de médiation autour des énergies off-shore - à travers un concept  fort, authentique, identifiant et qualifiant. » précise Emmanuel MARY, directeur général de Saint-Nazaire Tourisme & Patrimoine


Public
Le public auquel s’adresse le Port de tous les Voyages est à la fois local et touristique.
Pendant les périodes de vacances, les touristes basés à Saint-Nazaire ou séjournant en Presqu’île  guérandaise et dans le Sud-Loire sont les principaux destinataires de cette communication  renouvelée et qualifiante.
Les habitants de Nantes Métropole et les excursionnistes (situés à environ 1h à 1h30 de Saint- Nazaire) doivent trouver avec le Port de tous les Voyages une forte incitation à venir à Saint-Nazaire,  aussi et surtout pendant les week-ends hors période estivale.
Les propositions de forfaits* rendent l’offre encore plus attractive, et incitent à la découvrir sur  plusieurs jours tout en profitant des autres atouts que Saint-Nazaire a à offrir.


« pilOTe », l’Office de Tourisme mobile

Si le Port de tous les Voyages est un cœur, il doit rayonner et diffuser dans la ville. Un des enjeux est  bien de mettre en réseaux l’ensemble des attraits et atouts de Saint-Nazaire, tout en assurant une présence au plus près des touristes et des habitants.

 « pilOTe » est un véhicule créé pour Saint-Nazaire, office de tourismr ambulant,il sillonnera le territoire selon un calendrier lui permettant de  suivre les flux dominants de publics. Ouvert au public, « pilOTe » comportera un écran de télévision grand format, visible de l’extérieur,  pour diffuser des vidéos sur Saint-Nazaire, des informations sur les événements à venir, la météo,  l’horaire des marées... Un grand plan de Saint-Nazaire sera affiché, certains documents seront mis à disposition du public.
Permettant de démultiplier les lieux d’accueil et d’aller à la rencontre du public, l’Office de Tourisme  mobile devrait être un outil innovant pour la promotion de la ville.

La Traversée de Saint-Nazaire
Découvrir les secrets de Saint-Nazaire à travers une application mobile ? C’est possible grâce au  réseau de bus HélYce et au téléphone. Elle permet d’explorer la ville à travers des vidéos, photos,  réalités augmentées et récits historiques.
Une fois l'application téléchargée sur smartphone, le visiteur n’a plus qu’à monter à bord d’un bus  HélYce, mettre son casque, lancer l'application, choisir une rubrique... et tendre l’oreille ! Saint-Nazaire se montre sous un jour totalement nouveau. Pour l’explorer d’encore plus près, il peut  descendre du bus à certaines stations afin de découvrir des quartiers inattendus, ou entreprendre  des boucles à pied d’environ 1h30 avec départ et retour à une station HélYce. Et l’une de ces  nouvelles balades est consacrée à la découverte du port, de la base sous-marine au front de mer.


Nouvelles voix, nouveaux circuits

Les remarquables textes de Lalie Walker ont été réenregistré par Isabelle Billet et Kévin
Hetzel, mettant en scène sonore les parcours.
Cette application illustre aussi de nouvelles formes de travail transversales, la conception étant le fruit d’un travail d’élaboration entre la Stran, la Carène, la Ville de Saint-Nazaire, Saint-Nazaire  Tourisme & Patrimoine, ADDRN, et l’Atelier. Elle a fait l’objet d’une convention pour innovation avec l’entreprise I-Réalité.
Elle doit devenir surtout l’offre première de nouvelles formes de tourisme en ville, permettant une  totale liberté aux visiteurs sans passer par aucun intermédiaire. Elle permet aussi de commencer à  répondre à la nécessité de diffuser l’offre dans les quartiers clefs de la cité, notamment en centre- ville.
 

02/07/2015 | 6 commentaires
Article précédent : « Cité sanitaire : la CGT contre-attaque »
Article suivant : « Mistral : la Russie et la France auraient trouvé un accord »

Vos commentaires

#1 - Le 03 juillet 2015 à 09h04 par chaussettes, Sn
Sympa comme visites !
Vraiment toutes les visites sont formidables.
Toutes? Non malheureusement, depuis qu'Escal Atlantic a été transformé je ne reconnais plus mon musée préféré. On se croirait au Louvre croisé avec un magasin Apple. Bref moche. Plus l'ambiance du lieu connu avant. Dommage...
Par contre je confirme Airbus, les Chantiers, Espadonc, Ecomusée. Tout ça vaut vraiment le coup si vous évitez Escal!
#2 - Le 09 juillet 2015 à 11h58 par Hébasque, Saint-nazaire
Ces sites de visite sont d'une indéniable qualité et ont été très intelligemment mis en réseau par SN Tourisme et Patrimoine.

Le Pb, réside dans le fait que le tourisme à la journée ne rapporte pas un rond à Saint-Nazaire. (les excursionnistes iront manger à Saint-Brévin ou éventuellement Saint-Marc. Les clientèles d'autocars...en Brière.

Qu'est-ce que rapporte ce type de tourisme à la ville, aux commerçants et aux nazairiens ? Pas grand chose.Il suffit d'interroger des commerces comme Gweladenn qui fait l'essentiel de son CA avec les nazairiens alors qu'elle et située à côté d'Escale Atlantique.

Le prix du tcket d'entrée d'Escale Atlantique par exemple est largement subventionnée par l'impôt des nazairiens qui permet aux grands-parents baulois pleins aux as de balader leurs petits enfants grandement à leurs frais.

Ne parlons pas des Escales dont chaque billet est payé pour moitié par les nazairiens.

C'est vrai, tout ça, ça fait de la com...

Mais rappelons aux béotiens ce qui rapporte dans le tourisme : ce sont les séjours, mid week ou semaine avec captation sur place de l'ensemble de la dépense touristique hors coûts de transfert.

Pour cela, il faut de l'hébergement, de la restauration et de l'animation (et pas seulement de l'évènementiel qui ne sert qu'à la com).

Bref, beaucoup d'efforts restent à faire.Cohabiter avec des stations balnéaires des deux côtés n'est évidemment pas un cadeau, car les séjournants dans ces stations utilisent Saint-Nazaire comme lieu de visite bon marché, tandis qu'ils effectuent l'essentiel de leurs dépenses sur leur lieu d'hébergement.

A quand un stratège visionnaire à la tête de SNTP ? Les nouveaux tourismes (de type collaboratif) existent, il est grand temps de phosphorer pour les capter plutôt que de ne travailler que pour une clientèle vieillissante.
#3 - Le 17 août 2015 à 21h39 par eddy, Divion 62460
Bonsoir Monsieur le directeur générale du tourisme et patrimoine ,pourriez vous me dire ou je peut trouver le billet touristique de 0 euros ( le sous marin l'espadon) .Je vous remercie d'avance et recevez mes sincères salutations.cordialement eddy
#4 - Le 07 décembre 2015 à 23h32 par mary, Saint-nazaire
Bonjour Je souhaiterais répondre aux 3 avis en une seule fois. Mais trop peu de place ici.
Mais avant tout j'invite ces 3 personnes à me contacter pour que nous échangions en toute cordialité autour de leurs points de vue. je ne suis peut-être pas stratège mais j'aime cultiver la convivialité.
Alors d'abord Eddy, le billet 0 euros n'existe pas. Mais vous pouvez bénéficier de tarifs avantageux avec le Forfait 3 visites,ou encore en profitant des nombreuses offres dans l'Agenda Patrimoine souvent gratuites. Par ailleurs l'Espadon était ouvert gratuitement pour les Journées Européennes du Patrimoine. J'espère que vous avez pu venir.
Emmanuel Mary Directeur Général SNTP.
#5 - Le 17 décembre 2015 à 14h19 par mary, Saint-nazaire
Bonjour à tous - suite des réponses. Réponse à Hebasque. La clientèle n'est pas du tout vieillissante. (par ailleurs les personnes d'un certain âge ont le droit aux loisirs, non ?). Notre clientèle est avant tout familiale avec des enfants assez jeunes. D'ailleurs l'un des tarifs les plus vendus est le tarif Famille justement.
Au besoin je peux vous fournir les stats billets. Bonne journée à tous.
#6 - Le 17 décembre 2015 à 19h24 par mary, Saint-nazaire
Suite réponse à Hébasque. De nombreux visiteurs logent l'été en Presqu'île.Heureusement d'ailleurs: c'est la preuve que la ville est intégrée à un vaste ensemble et que son attractivité est réelle. Mais sachez que la majorité est bien hébergée à St Nazaire. Enquête auprès de 100 000 visiteurs durant 2 étés. Surpris? En fait outre les hôtels et camping ils sont logés dans la famille ou chez les amis. C'est ce que Atout France désigne par le vocable de Urbain Littoral : on va passer ses vacances en bord de mer et on en profite pour les visites. Sans compter qu'une part non négligeable de nos visiteurs sont des nazairiens. D'ailleurs loger 100 000 visiteurs en quelques semaines nécessiterait une infrastructure hôtelière difficilement rentabilisable. A moins de jouer avec le logement salariés des entreprises mais dont le volume est fluctuant.
E Mary DG SNTP

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter