Saint Nazaire Infos

La Ville lance « PayByPhone » pour payer le stationnement

L'utilisateur cherche la facilité, aussi la Ville lance un service qui permet de payer son stationnement avec son mobile. C'est présenté comme un « cadeau » pour les «usagers » des parkings. PayByPhone, so in, so fashion, est surtout le moyen pour les parqueurs d'augmenter la recette de stationnement.

La Ville annonce : « Avec « PaybyPhone », il n’y a plus de manipulation de monnaie ou de cartes sur la voie publique. Mieux : ce service gratuit permet de ne régler que la durée effectivement consommée. L’automobiliste peut effectivement prolonger ou raccourcir à distance la durée de stationnement au moyen de son téléphone, sans revenir au véhicule ou à l’horodateur. Et, pas besoin pas non plus de surveiller sa montre : il est possible de recevoir une alerte par SMS indiquant la fin proche du stationnement. Sans oublier d’autres avantages liés à cette solution « zéro papier »,  elle permet de retrouver son véhicule grâce à la géolocalisation, de pouvoir imprimer un historique des paiements ou un reçu par internet, d’assurer un paiement sécurisé direct sur CB... Autant de services accessibles à la fois par les systèmes iPhone ou Androïd. »

Les esprits chagrins, ceux qui sont « contre le progrès » dira-t-on, ceux surtout qui n'aiment pas qu'on leur fasse payer les choses sans qu'ils s'en rendent vraiment compte, diront que le système va permettre de bloquer les places de stationnement plus longtemps ; qu'une montre, ou un téléphone, suffit pour servir de réveil, et que si on ne sait pas retrouver son auto sur un parking, il vaut peut-être mieux ne pas conduire. Les  moins attardés ayant même quelquefois des voitures qui répondent quand leur chauffeur s'approche. Quant à l'historique des paiements et les tickets internet, ceux qui font leurs comptes n'ont pas tous internet et que zéro papier OK, mais pour le « faux » monnayeur, celui qui ose sans rire nous dire « zéro papier » et ensuite « imprimer ». En clair, lui est propre, et les vilains clients imprimeront chez eux, s'il veulent, le salissant papier. De plus sans la note, tout se passant sur le magique téléphone, la dépense est plus encore qu'avec la carte bleue, discrète, indolore en quelque sorte. Vous avez dit développement durable ? Question de présentation.

« Autrement dit, ce nouveau service, complémentaire et indépendant des horodateurs, va pouvoir faciliter la vie des automobilistes. D’ailleurs, il rencontre un grand succès dans les villes où VINCI Park et la société PayByPhone France l’ont déjà mis en place, comme à Issy-les-Moulineaux, Boulogne- Billancourt, Antony ou encore Rueil-Malmaison » précise le communiqué de la Mairie.

Les esprits chagrins toujours, qui sont c'est bien connu, radins, vont demander si, avec de telles économies (moins de maintenance mécanique d'horodateurs, moins de consommation de ce si cher papier) et plus de temps d'occupation par véhicule, le prix unitaire de stationnement ne devrait pas baisser. « Vous payerez moins, répondent les astucieux fournisseurs, puisque vous ne payerez que le temps que vous utilisez»  (en comparant avec le temps facturé sur le ticket distribué par l'horodateur devant lequel nous hésitons toujours avant de décider de la durée de notre absence tarifée). Un point. Sauf que  le client ne risquant plus la punition, il préférera allonger le temps plutôt que le pas, et qu'il payera globalement plus longtemps, sauf le très pessimiste celui qui prévoit toujours « trop large ».

Mais il est grossier de parler de prix quand il  s'agit de cadeau surtout que - quoi qu'ils en disent, étant aussi paresseux que les autres -  les esprits chagrins utiliseront aussi ce mode de payement plutôt que de râler en cherchant une monnaie inexistante ou la carte bleue cachée dans le sac ou la veste.

Plus sérieusement, c'est dans quelques mois qu' il sera intéressant de vérifier si ce moyen facilite  tellement le stationnement en centre ville que les commerces s'en féliciteront. Parce que succès, disent Vinci et PayByPhone, oui mais pour qui ?
 

Auteur : LY | 30/09/2013 | 1 commentaire
Article précédent : « Néopolia change de président »
Article suivant : « STX et la compétitivité : coup de force de la direction à la veille des élections professionnelles »

Vos commentaires

#1 - Le 01 octobre 2013 à 11h35 par Pierre-Yves, Sn
Une bien belle technologie en effet.... mais, comme le souligne la fin de l'article, est-ce cela qui va changer les choses pour dynamiser l'attractivité de notre centre ville ??

Le choix municipal, (au Début des travaux Hélyce !!!), de rendre le stationnement payant dans notre ville a été une Absurdité totale et un coût fatal à nos commerces qui sont en concurrences avec des centres commerciaux aux parkings gratuits !

Ce stationnement payant n'est même pas harmonisé avec 1H de gratuité dans les parkings, 1/2 heure dans la rue et....totalement gratuit au Ruban Bleu !? (une explication et des résultats de cette nouvelle gratuité au Ruban Bleu !?!?)

Retenons également que la décision de la gratuité, ou pas, du stationnement dans notre ville est UNIQUEMENT du ressort de la mairie (sans contrainte de contrat Vinci)!!!

je passe sur la "simplicité" de circulation, "l'excellente signalisation routière" et les tarifs prohibitifs d'abonnements pour les commerçants ....pour demander que de nouvelles décisions soient prises après Mars 2014 par des gens qui sauront, mieux qu'aujourd'hui, défendre et dynamiser l'attractivité de notre centre ville qui importe à tous les habitants de St Nazaire !!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter