Saint Nazaire Infos

La sous-préfecture change de tête

Le sous-préfet de Saint-Nazaire Emmanuel Bordeau quitte ses fonctions le 31 mars. Il sera remplacé par une femme.

Marie-Hélène Valente sera la nouvelle sous-préfète de Saint-Nazaire. Cette femme de 63 ans remplacera Emmanuel Bordeau en avril. Ce dernier est appelé au poste de directeur général des services du Conseil départemental de la Haute-Savoie, à Annecy.

Originaire de Lot-en-Garonne, Marie-Hélène Valente est secrétaire générale de la préfecture de la Côte-d'Or, à Dijon. Elle a déjà occupé le poste de sous-préfète à Villeneuve-sur-Lot. Et elle fut, en 2012, la chef de cabinet de Jérôme Cahuzac, à l'époque ministre délégué en charge du budget.

Auteur : Y.P | 24/03/2016 | 3 commentaires
Article précédent : « Ludovic Le Merrer aimerait se présenter aux législatives de 2017 »
Article suivant : « Quand la jeunesse s'exprime »

Vos commentaires

#1 - Le 30 mars 2016 à 20h29 par endoxa, 1
Bienvenue Madame la Sous-Préfète,

Vos compétences budgétaires seront utiles pour apporter quelques explications.

Promesse de Monsieur le Maire "des ronds-points-et-sens-de-circulation, des parkings payants-plus-payant, du cinéma-d'art-et-essai, de la grande roue qui tourne, de la concertation déjà décidée..."

"Ne pas augmenter les impôts"

Mais augmentation des dettes par deux de la Ville et de l'agglomération. Pour préparer l'avenir nous dit-on, comme un bon père de famille. Sauf qu'un père de famille s'endette à bas taux pour acheter une maison qu'il pourra revendre. La ville s'endette pour des équipements - d'ailleurs pourquoi une envolée des investissements alors que les projets ne sont pas si nombreux - qui génèrent des frais de fonctionnement (du personnel, de l'entretien...), qui restent à charge de la collectivité, sans pouvoir être valorisés (on peut revendre une maison pas une piscine).

Alors que l'inflation est à "0" en 2015 (moins de 1% depuis 3 ans), les dépenses de fonctionnement sont "maîtrisées" avec une hausse "moyenne" (la nuance est importante) de 2,8% par an. En 5 ans, une hausse de plus de 15% des frais de fonctionnement !!! Quand la hausse de la dette s'accompagne de la hausse des frais de fonctionnement...

Chacun remarque que ses impôts augmentent: "seulement" 10/20 euros par an. "Pas ma faute" dira le Maire mais celle des valeurs locatives" qui servent au calcul de vos impôts. C'est connu, un restaurateur qui dit "je n'augmente pas le prix de mes menus" répercutera quand même la hausse du prix de la viande ou du poisson qui compose l'assiette servie. Pas de hausse, c'est pas de hausse... Monsieur le Maire.

Hausse des valeurs locatives supérieures à l'inflation depuis 3 ans... Pas autant que le SMIC gelé, que le point d'indice des fonctionnaires gelé, des salaires bloqués...

Ne parlons pas de la hausse des taxes, parking, tarifs des services...

Madame la Sous-Préfète, des cours de gestion et finance seront bienvenus à la Mairie
#2 - Le 07 avril 2016 à 10h11 par H.H
bravo 'endoxa' votre analyse est très fine et argumentée. J'y'adhere et vous demande de continuer à intervenir.
#3 - Le 15 avril 2016 à 11h24 par christine
Bienvenue à Madame Valente.
Pour information, les services de la sous-préfecture n'ont rien à voir dans les finances ou les décisions municipales. Certes la préfecture effectue un contrôle de légalité sur les arrêtés et les actes municipaux ( conseil municipal, permis de construire, arrêtés de circulation...) mais elle n'intervient pas sur les sujets évoqués plus hauts.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter