Saint Nazaire Infos

La SNCM cherche de la trésorerie

La Société nationale Corse Méditerranée (SNCM) doit récupérer 80 millions d'euros de créances détenues par ses actionnaires et partenaires sinon elle risque la cessation de payement fin novembre.

Marc Dufour, président du directoire de la SNCM espère le retour à l'équilibre dans  deux ans mais en attendant il faut  tenir.
La SNCM attend 50 millions d'euros de la Collectivité territoriale de Corse, qui subventionne les liaisons maritimes entre le continent et l'Île de beauté dans le cadre d'une délégation de service public (DSP).
Elle  réclame aussi 30 millions d'euros à Transdev, filiale de Veolia et actionnaire principal (pour 66 %, l'État détient 25 %,  et les salariés 9 %)  qui s'était en effet engagé  à verser cette somme "dès qu'un plan crédible assurant le retour à l'équilibre de l'activité...aura été approuvé par le conseil de surveillance''.
Ce plan a été confirmé  le 24 septembre avec la suppression de 600 postes * sur un total de 1 400 et le renouvellement d'une partie de la flotte de la compagnie.

La faute à Bruxelles

De son côté Véolia indique qu'il avait prévu de verser cette somme. Mais  la Corse menace de demander à la SNCM le remboursement de 220 millions d'euros d'aides jugées illégales par Bruxelles. Quant à la Corse, elle ne veut plus verser de subventions puisqu'elles pourraient être jugées illégales.
En attendant , la SNCM pourrait bien sombrer

*équivalent temps plein
Source Le Monde

18/10/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « STX : Franck Louvrier propose que les Pays-de-la-Loire entrent au capital de STX »
Article suivant : « STX : FO entre au premier collège »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter