Saint Nazaire Infos

La réserve du SNVBA s’impose et prend la tête

Vainqueur 3-1 du choc de haut de tableau face au leader Chantepie, l’équipe de Romain Tual s’empare de la première place du classement du championnat de Nationale 3
Le bloc nazairien (ici Antoine Beneyton, Christophe Thepaut et Charly Raux) s'est montré à son avantage (Photo Jan Brouwer).
Le bloc nazairien (ici Antoine Beneyton, Christophe Thepaut et Charly Raux) s'est montré à son avantage (Photo Jan Brouwer).

Dépossédé de la première place après sa défaite à Cesson Saint-Brieuc (3-1) lors de la sixième journée, le SNVBA n’aura finalement mis que trois rencontres à s’installer de nouveau dans le fauteuil de leader.
Face à la formation d’Ille et Vilaine, les Nazairiens n’ont pas livré leur meilleur match de la saison mais en glanant trois nouveaux points, ils devancent désormais de deux unités les Bretons. Une très bonne opération comptable donc d’autant que ce dimanche, Léo Lagrange Nantes (4e) et Cesson Saint-Brieuc (3e) se rencontrent. Un partage des points serait le meilleur des résultats pour la réserve du SNVBA.
Cette rencontre face au leader, la bande à Tual l’a débutée de la meilleure des manières. Rapidement dans le bain (6-3 puis 10-6), elle terminait le premier set en boulet de canon grâce notamment à une série de huit services consécutifs de Romain Tual. De 12-10, les Nazairiens passaient à 24-11 en un éclair. Sans paniquer, ils attendaient leur troisième balle de set pour conclure par l’intermédiaire de Charly Raux (25-13). « Il y a eu quelques décisions arbitrales litigieuses, ce qui fait que mes joueurs sont complètement sortis du match, expliquait l’entraîneur breton Fabrice Trochet. Pour moi, ce set ne compte pas. Ça montre toutefois que l’on n’a pas encore le niveau de maturité requis pour jouer ce genre de match. »
Chantepie montrait un bien meilleur visage dans le second set. Moins précis dans ses attaques et au service, le SNVBA se montrait fébrile (6-10). En bon entraîneur joueur, Romain Tual montrait l’exemple et permettait à son équipe de prendre le large (22-17). Mais cette fois, c’est Chantepie, qui était bien parvenu à museler Charly Raux (un point dans le deuxième set contre sept dans le premier) et qui effectuait une série de cinq points consécutifs (22-22). Une remontée toutefois insuffisante puisque Saint-Nazaire finissait par l’emporter (26-24).
 

Saint-Nazaire craque dans le troisième set

Face à ses anciens partenaires, Maxime Piacenza a livré un match propre en réception (Photo Jan Brouwer).
Face à ses anciens partenaires, Maxime Piacenza a livré un match propre en réception (Photo Jan Brouwer).

Le SNVBA payait finalement le prix de ses efforts dans le troisième set. Les artilleurs bretons Nicolas Le Cornec et Romain Fleche s’en donnaient à cœur joie face à des Nazairiens émoussés (10-18). Romain Tual donnait alors du temps de jeu à François Hamon, Guillaume Ollivaud et Josselin Dorval. Le coaching nazairien s’avérait (presque) gagnant puis le SNVBA rattrapait une bonne partie de son retard (20-21) mais finissait (quand même) par s’incliner (21-25).
D’abord très serrée, la quatrième manche tournait ensuite à l’avantage des locaux. Sous l’impulsion de Julien Saint-Vanne, les Nazairiens s’échappaient (21-14) puis se procuraient rapidement huit balles de match. La cinquième sera la bonne. « Même si on a un petit peu pêché physiquement dans le troisième set, je suis très satisfait du résultat commentait Romain Tual. Il y avait la place pour gagner 3-0 mais on ne doit nourrir aucun regret d’avoir concédé un set. »
Certain de terminer l’année en tête, le SNVBA s’accorde désormais un mois de répit avant de se déplacer pour la reprise sur le parquet de Saint-Barthélémy d’Anjou, la lanterne rouge, le 20 janvier.

SNVBA – CHANTEPIE 3-1 (25-13 en 20’ , 26-24 en 28’, 21-25 en 24’, 25-21 en 25’)
SNVBA : Thepaut 11 points, Saint-Vanne 12, Geffray 2, Raux 17, Beneyton 1, Tual 16 puis Ollivaud, Hamon, Dorval. Libero : Piacenza.

Ligue B (11e journée) : Une deuxième défaite de suite pour le SNVBA

ALES – SNVBA 3-2 (25-18 en 23’, 22-25 en 29’, 25-21 en 26’, 19-25 en 30’, 19-17 en 22’)
Le SNVBA a enregistré dans le Gard sa troisième défaite de la saison, la deuxième consécutive. L’équipe de Gilles Gosselin pourrait perdre ce dimanche soir sa place de leader à condition que Lyon l’emporte face à Harnes. Malgré l’absence de son meilleur marqueur, Lionel Coloras, le SNVBA n’est pas passé loin d’une neuvième victoire cette saison. Grâce notamment à un très bon Michaël Andreï qui confirme sa très bonne forme du moment, Saint-Nazaire est parvenu à emmener Alès au tie-break. Un tie-break que les Nazairiens furent même à deux doigts de remporter (9-10).
Au repos le week-end prochain, le SNVBA aura l’opportunité le 29 décembre de prolonger les fêtes en recevant Lyon pour une affiche de haut-niveau entre le leader du championnat et son dauphin.

Les marqueurs (source LNV) : Nenchev 5 points, Moulinier 8, DeRocco 20, Andreï 21, Tosatto 15, Holly 5 puis Lecoq 6, Soleilland. Libero : Lanta.

 

Auteur : GL | 15/12/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Résultats sportifs : Le Saint-Nazaire handball termine l’année en beauté »
Article suivant : « Basket-ball : Contrat rempli pour l’ABC Nazairien »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter