Saint Nazaire Infos

La Région supprime 25 000 euros de subvention au théâtre de Saint-Nazaire

Les scènes nationales, nouvelles cibles de la majorité régionale ! En Loire-Atlantique, Vendée, Maine-et-Loire, et Sarthe la Région s’attaque à la culture locale en baissant de nombreuses subventions. Le groupe PS réagit devant cette décision inqualifiable.
Stitched Panorama
Stitched Panorama

Lors de la commission permanente du 13 juillet, la majorité régionale a décidé de s’attaquer aux scènes nationales et aux salles de théâtres et spectacles, symboles de la culture locale. Lieu Unique, Le Quai, Le Grand Air… toutes ces structures, fréquentées et appréciées des Ligériens vont subir les baisses de subventions orchestrées par la majorité régionale de droite :

- En Loire-Atlantique : -60 000€ pour le Lieu Unique à Nantes, -25 000€ pour le théâtre de Saint-Nazaire et -4 000€ pour le Champilambart à Vallet,

- En Maine et Loire : -60 000€ pour le Quai à Angers, et -20 000€ pour les Scènes de Pays dans les Mauges,

- En Sarthe : -25 000€ pour les scènes nationales Les Quinconces et L’Espal, et -4 000€ pour l’association La Fonderie, compagnie et lieu de théâtre,

- En Vendée : -25 000€ pour la scène nationale Le Grand R.

Jean-Pierre Le Scornet, Conseiller régional membre de la commission Culture, sport vie associative, bénévolat et solidarités estime que ces baisses régionales constituent un nouveau mauvais signal donné aux acteurs culturels ligériens. « Ces scènes conventionnées ou pluridisciplinaires sont indispensables à la création artistique et à la diffusion culturelle. Ces coups de rabot fragilisent grandement leur équilibre financier. Ils les placent aussi sous la menace de la double peine avec, par effet mécanique, des baisses qui pourraient intervenir de la part des autres partenaires institutionnels et financiers ».

« Il s’agit d’une baisse sans précédent » s’indigne Carine Ménage, Conseillère régionale membre de la commission Culture, sport vie associative, bénévolat et solidarités « Sous prétexte de nouer le dialogue avec les partenaires culturels en les renvoyant à des financements par projet, la majorité régionale crée de l’insécurité financière. En mettant en difficulté ces scènes, la Région fragilise l’emploi et menace la liberté de création. Cette décision fait transparaître un manque d’ambition et de vision régionale en matière de culture ! »

13/07/2018 | 5 commentaires
Article précédent : « Saint-Nazaire : L’Alvéole 12 une superbe réalisation pour les associations »
Article suivant : « Les « Pigeons Nazairiens » ont réalisé une étude sur la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. »

Vos commentaires

#1 - Le 13 juillet 2018 à 13h40 par Jean-Michel DOYON, Sant-nazer
25 000€ c'est rien au vu du budget...
Les subventions, ce sont les citoyens qui les payent via les impôts.

Quand on sait que St-Nazaire verse 17 millions par an en subventions en tous genres, c'est énorme par rapport au budget de la ville. Et en attendant on rechigne à mettre 2 ou 3 millions pour refaire les rues défoncées!

Certaines associations ne vivent QUE de subventions. Certaines se créent avec pour seules ressources, l'argent public!

Non! Une association ou un organisme, devrait s'auto-financer, et la subvention ne venir qu'occasionnellement pour donner un coup de pouce à une action, un spectacle, etc...

Chez certains on a l'impression que c'est un du!
#2 - Le 14 juillet 2018 à 12h27 par Simon, La Turballe
'' quand j'entends le mot culture je sors mon révolver ''....
#3 - Le 15 juillet 2018 à 10h15 par Wagner
Suffit de vendre un quarantième du dragon en bois, non ?
#4 - Le 15 juillet 2018 à 12h57 par Moyon, Saint-nazaire
On connaissait la musique "teutonne" de Richard, celle de Wagner n'est pas d'une extrême légèreté non plus ...

Ceci-dit connaissant les "combats" de Samzun et de Bulting en direction des offres culturelles nazairiennes ( Consonance, entretien des oeuvres, fermeture de la mairie de St.marc aus expos ) on attend leurs réactions !!!
#5 - Le 15 juillet 2018 à 18h16 par Chloé, Saint-nazaire
La Région supprime des crédits à la culture. L'association des Maires de France, L'association des départements, l'association des Régions ont quitté les instances de concertation avec le Gouvernement concernant la contractualisation des dépenses des collectivités territoriales, si je ne me trompe pas. IL s'agit de la CURE ! pour satisfaire aux exigences de l'UE concernant les dépenses publiques. On n'arrête pas de nous seriner que nous allons laisser une dette de 2.000 milliards à nos enfants alors que selon T. Piketty le patrimoine des administrations publiques est supérieur au montant de la dette publique. Et je ne parle pas des intérêts de la dette payées aux banques. Alors les petits commentaires de gauche et de droite ou d'extrême droite du genre "dragon de bois" sont tout simplement dérisoires au regard du problème politique à savoir la politique austéritaire ! Les piques entre municipalités dites de gauche et Région dite de droite ne visent qu'à amuser la galerie, à maintenir une fausse alternance. Quelle hypocrisie! Après on s'étonne que les électeurs veuillent "dégager" les valets de la finance ou bien s'abstiennent.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter