Saint Nazaire Infos

La radio Kernews réagit au sondage Médiamétrie

Yannick Urrien PDG de la radio Kernews nous a transmis ce texte en réaction au mauvais score d’audience de sa station dans le dernier sondage médiamétrie. Texte que nous publions bien volontiers.
Kernews apporte les précisions suivantes face à la campagne d'intox et de dénigrement de certains. Kernews avance depuis 3 ans avec une notoriété croissante, des auditeurs fidèles et des annonceurs locaux plus que satisfaits de leurs retours. L'extrapolation de chiffres surréalistes relève de l'amateurisme, du dénigrement et d'une tentative de parasitisme commercial. Tout cela est passible de poursuites devant les tribunaux.
D‚abord, Kernews est la seule radio commerciale à ne pas souscrire à l'étude Médiamétrie donc le résultat affiché ne reflète en rien la réalité de son audience. Médiamétrie, lors de son enquête, propose exclusivement la liste des radios souscriptrices aux personnes sondées. Kernews n'est donc pas citée dans l'enquête parce que Kernews refuse de payer Médiamétrie. Dans ce contexte, pour apparaitre, la personne sondée doit elle-même avoir la présence d‚esprit de citer spontanément Kernews contrairement à toutes les autres stations. Entre le «spontané» et «l'assisté» il peut y avoir un écart de 1 à 10 ou de 1 à 20, n'importe quel étudiant en marketing sait déjà cela.
Ensuite, Médiamétrie précise dans cette même étude que la marge d'erreur est de 3 points !
Pourquoi Kernews refuse de souscrire à Médiamétrie comme c‚est aussi le cas de dizaines de bonnes et fortes radios locales en France ?
Souscrire à l'étude Médiamétrie pour rentrer dans la liste des radios citées coûte des milliers d‚euros et ne sert strictement à rien dans des zones de moins de 500 000 habitants. D‚abord, nous avons des courriels de Médiamétrie indiquant que le sondage porte sur Saint Nazaire et que, en ce qui concerne, la presqu‚île le nombre d'habitants des communes est beaucoup trop faible pour réaliser des sondages statistiquement fiables. Même sur Saint Nazaire et sa première couronne la marge d'erreur de Médiamétrie est la plus élevée de France : 3 points, contre 1,5 point sur Nantes, Strasbourg ou Lyon. Le soi-disant sondage porte sur seulement 500 appels téléphoniques réalisés au hasard entre septembre et juillet !
Alors à quoi peut donc servir une telle enquête annuelle ? A servir de base de répartition entre les radios nationales et les radios locales qui adhèrent à des régies publicitaires nationales. Lorsqu‚une radio tient à son ancrage local, et qu‚elle n‚a pas l‚intention d‚alourdir son antenne avec des centaines de spots nationaux comme on l'entend partout, elle n'a aucune raison de participer à cela. Médiamétrie ne connaît même pas une ville comme La Baule et nous avons encore des copies de courriels de Médiamétrie demandant 6000 euros HT pour une véritable étude qui nécessite un sur-échantillonnage des communes de la presqu‚île.
A nos yeux, le vrai Médiamétrie de Kernews, reste les retours nombreux des auditeurs : les libraires qui téléphonent à la radio lorsqu‚un écrivain est invité à la radio pour demander des précisions : «Qui avez-vous reçu ce matin car j'ai des clients qui veulent acheter le livre ?» ; le succès des manifestations que nous annonçons et tous les organisateurs reconnaissent que l‚impact de Kernews est majeur Le meilleur Médiamétrie c‚est surtout la satisfaction de nos annonceurs qui signent et resignent leurs contrats publicitaires. Certains ont perdu de l‚argent dans des radios soi-disant fortes au Médiamétrie qui sont venues avec des belles plaquettes et un bon commercial leur vantant des dizaines de milliers d‚auditeurs chiffres Médiamétrie à l‚appui Résultat : aucun retour et de l'argent gaspillé. Sur Kernews, ils ont des retours avec un auditoire fidèle et une clientèle CSP+.
Vous pouvez comprendre l'absurdité des sondages Médiamétrie en lisant les forums de Radio Actu, le site des professionnels de la radio, qui résument cela très bien :
ou encore
 
L‚audience de Kernews est croissante avec plusieurs milliers d‚auditeurs fidèles et des clients satisfaits. Dans ce contexte, malheureusement pour certains concurrents affolés et pris de panique, Kernews avance très vite
En dernier lieu, sur les 500 coups de fils, nous remercions les auditeurs nazairiens qui ont eu la présence d'esprit de citer Kernews alors que le sondeur citait une liste d‚une trentaine de radios sans évoquer Kernews Généralement, lorsque l‚on vous demande si vous écoutez « radio A, radio B ou Radio C » vous répondez spontanément à la question en citant une radio que vous écoutez un peu mais si vous écoutez aussi une autre station qui n'est pas citée, vous n‚avez aucune raison de ne pas la citer puisque ce n'est pas la question que l'on vous pose D'où l'intérêt de connaitre le fonctionnement de Médiamétrie avant d'étaler tout et n'importe quoi sur la place publique
Je vous remercie de publier cette précision.
Bien amicalement
 
Yannick Urrien.
02/08/2010 | 3 commentaires
Article précédent : « Radio Côte d'Amour première radio locale en Presqu’île »
Article suivant : « EXCLUSIF : l'audience des radios en presqu'île guérandaise »

Vos commentaires

#1 - Le 25 septembre 2010 à 13h33 par Zack MOULLEC (RESAPROD), St-nazaire
Effectivement Yannick Urrien n'a pas tort sur le fonctionnement de Médiamétrie.

Connaissant bien ce système, j'avais mené des sondages parallèles sur l'audience des 11-22 ans en presqu'ile en 1998, 2002 puis 2008.

Réalisé avec TOUTES les radios succeptibles d'être écoutées (y compris celles ne disposant pas de fréquence hertzienne sur notre zone comme Chérie, RTL2, Rire et Chansons, Nova, Jet fm...), sur un panel d'environ 500 jeunes de St-Nazaire, Presqu'ile, Brière, Sud-Loire (la "zone CSA de st-nazaire").

Et là on se rend compte notamment sur le dernier sondage, que: Skyrock n'est pas la radio jeune qui domine contrairement à certaines idées reçues (sauf sur les garçons de moins de 15 ans).
Que les jeunes sont nombreux à écouter des radios qu'on ne leur attribue généralement pas comme Nostalgie, RFM ou RTL2. Que RMC fait une forte percée (dans les 6%) sur les garçons de 15-21 ans (effet foot?).
Que des radios comme Kernews et Cote d'Amour, sans atteindre de hauts niveaux, s'en tirent raisonnablement sur cette tranche d'age. Que Virgin et Hit west, sont en sensible baisse par rapport au sondage précédent (Europe 2 devenue Virgin).

Et enfin surtout, le fiasco total des "webradios" que moins de 2% des jeunes sondés de la presqu'ile disent écouter! C'est un phénomène purement parisien, surestimé par les gros groupes qui investissent massivement dans ce créneau, mais finalement très peu suivi par les jeunes provinciaux qui écoutent soit la fm, soit leur musique sur un baladeur mp3.

Pour conclure, j'ai été appelé par Médiamétrie en septembre pour le sondage national. Même s'il est plus affiné qu'en télé, mon "avis" représente 1500 à 3300 auditeurs pour les radios que j'ai pu citer. Les questions sont floues, les critères de réponse parfois redondants, incitent à donner le nom d'une radio sur un créneau que l'on n'a en réalité pas écouté. Et il suffit d'écouter une radio quelques secondes pour qu'elle soit comptabilisée sur un créneau de plusieurs heures (avant 8h, avant midi, avant 18h, etc...)
#2 - Le 05 juin 2011 à 11h58 par BECDELIEVRE Philippe, La Baule
à l'attention de Monsieur Yannick URRIEN
Monsieur,
Quel bonheur votre émission du dimanche matin .
Compliments à l'animatrice qui grâce à du "ringard" ,nous offre un super programme.
Continuez.
Salutations.
#3 - Le 19 juin 2015 à 09h36 par Erwan de marion, GuÉrande
Un grand bravo pour votre radio, une très bonne sélection d'invités qui ne plaisent certainement pas à certains...
Encore merci
cordialement

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter