Saint Nazaire Infos

La mobilisation contre la réforme des retraites ne faiblit pas

Avec une météo menaçante, on aurait pu croire à une certaine démobilisation des travailleurs. Avec trois manifestations en moins d'un mois, on aurait pu croire à une certaine lassitude des manifestants. Or il n'en a rien été ! La réforme des retraites version Sarkozy continue de mobiliser et dans les jours à venir, l'ambiance risque de monter d'un cran. Dès le 12 octobre, l'ensemble des syndicats appelle à durcir le ton. Un préavis de grève reconductible a d'ores et déjà été déposé et rien ne semble en mesure de stopper un mouvement de mécontentement qui n'a de cesse de s'amplifier.

7 septembre, 23 septembre, 2 octobre, à elles seules ces trois dates ont réuni entre 8 et 10 millions de personnes dans les rues pour dire "NON" à la réforme des retraites, telle qu'elle est proposée par le gouvernement. À Saint-Nazaire plus qu'ailleurs, les manifestations s'enchaînent et continuent de mobiliser une large population. Samedi, malgré des conditions climatiques plutôt incertaines, ils étaient près de 18 000 à répondre à l'appel des syndicats. Mais contrairement aux deux précédentes éditions, cette nouvelle journée de mobilisation a permis de constater un large renouvellement des manifestants et en ce sens, les syndicats ont tout lieu d'être satisfaits. D'ailleurs à l'issue de cette journée, Fabrice David de la CGT ne cachait pas sa satisfaction : " C'est une belle manifestation avec de nouvelles têtes. Aujourd'hui, dans le défilé, il y avait des gens qu'on ne voit jamais et le choix du samedi n'est pas étranger à cette amplification du mouvement".

Durcir le ton

S'il est un point, sur lequel les syndicats semblent unanimes c'est bien sûr celui de la continuité du mouvement avec un probable durcissement. Pour Marcel Le Bronze de FSU, si le projet de loi actuel n'est pas retiré, il faut s'orienter vers un blocage de l'économie et par définition une paralysie du pays si le besoin s'en fait sentir. Gérard Caillon de FO, considère de son côté que les multiplications de ces manifestations ne débouchent sur rien et finissent par lasser. Il est temps de passer au stade supérieur et propose de concert avec les autres organisations à une journée de grève franche pour bloquer le pays.

 Marc Piriou menace.

En préparation à cette manifestation, une réunion s'est tenue en présence d'organisations syndicales, du Sous-préfet et de Marc Piriou directeur du centre commercial du Ruban Bleu. Ce dernier s'est ému des problèmes de sécurité à l'occasion des différents rassemblements. Ce à quoi, le sous-préfet Jean-Pierre Guardiola a répondu qu'il n'y avait eu à ce jour aucun incident de nature à mettre en péril la sécurité du centre commercial et par voie de conséquence des commerçants et de la clientèle. Il a également appelé Marc Piriou au dialogue avec les syndicats. Mais force est de reconnaître qu'en matière de communication, le directeur du Ruban Bleu est loin d'être un orfèvre en la matière et ça les organisations le savent bien. Fabrice David de la CGT rappelle à Marc Piriou : " Avant d'être un centre commercial privé, l'ex-place "Marceau" était un haut lieu de lutte abritant la maison du peuple". Quant à Marcel Le Bronze de FSU, il déclare : "Ce n'est pas lui qui nous fera plier. Ce qui, aujourd'hui est le Ruban Bleu est aujourd'hui le lieu le plus approprié pour le départ de nos rassemblements".

Auteur : Y.E. | 03/10/2010 | 3 commentaires
Article précédent : « Saint-Nazaire 22 000 personnes manifestent à l'appel des organisations syndicales »
Article suivant : « Retraites : Saint-Nazaire reste mobilisée et menace de recourir à la grève reconductible »

Vos commentaires

#1 - Le 03 octobre 2010 à 09h48 par marc piriou, Saint Nazaire
Monsieur ENAUT,

que l'apprentissage du métier de "grand reporter engagé" semble difficile...

je suis encore une fois au regret de devoir pointer du doigt l'une de vos trop nombreuses approximations :si j'ai en effet été reçu par Monsieur le Sous-Préfet Guardiola pour le sensibiliser à notre problématique de sécurité liée à l'organisation de manifestations partant de Ruban Bleu, je n'ai en revanche jamais assité à la moindre réunion en présence de ce dernier et des organisations syndicales...

De grâce Monsieur Enaut, faites donc comme vos "confrères": vérifiez donc vos sources et leur degré de fiabilité avant de tenter en vain de faire du "journalisme"...

si je me permets une nouvelle fois de noter votre copie d'un "bonnes intentions, mais peut mieux faire avec plus de travail et de sérieux", c'est bien entendu pour votre bien et parce que je vous tiens, vous et vos travaux en très haute estime.

bien à vous,

Marc PIRIOU
Directeur du Centre Commercial
Ruban Bleu
#2 - Le 06 octobre 2010 à 11h38 par Enaud
En effet, Monsieur Piriou, dans le brouhaha du rassemblement de samedi, j'ai mal interprété une information. Étant donné les circonstances cela peut arriver et je vous trouve bien sévère pour me juger ainsi. D'autant plus que cette malheureuse incompréhension est loin d'être d'une importance capitale. Mais il fallait bien, que vous cherchiez la petite bête pour masquer votre maladresse vis-à-vis des syndicats.

Je vous remercie de vous préoccuper de mon éducation. Vous confirmez ici l'impression de certains commerçants du centre, (qui, par exemple apprécieraient, d'être salués), et je note votre capacité à communiquer. Elle s'épanouit avec brio dans le mode du mépris. Tout incompétent que je vous paraisse, je ne suis pas tout à fait débutant. Média Web gagne en audience, et se développe à grands pas sur Saint-Nazaire +30 % en septembre). Nous en souhaitons autant au Ruban Bleu. Avec (ou sans), votre permission, il serait mieux servi, si vous acceptiez des relations plus directes et constructives. Au lieu de vous focaliser sur une erreur sans incidence, je vous suggère de vous intéresser aux commerçants du Ruban Bleu, aux commerces qui ferment et à ceux qui vont fermer dans les mois à venir. Quid, des espaces non occupés ? Quid, de votre nouvelle agence de communication qui annonçait révolutionner la communication du centre commercial ? Quid des nouvelles enseignes, dont vous annonciez l'arrivée imminente ? Je vous invite également à prendre en compte les remarques des clients, que je côtoie au jour le jour. Je vous rappelle par ailleurs,votre comportement du 7 septembre quand je suis allé vous saluer.Votre manque de sang froid est inquiétant, et dans tous les cas très surprenant pour le poste que vous occupez.Voyez comme nous aussi, pour votre bien, nous nous préoccupons de votre apprentissage. YVON ENAUD
#3 - Le 08 octobre 2010 à 10h07 par Lorenzo
A VOIR ABSOLUMENT!!! C'est drôle, pédagogique et intelligent!
> Une vidéo en 2 fois 10 min, qui démonte tout ce que le(s) gouvernement(s) essaient de nous faire croire sur les retraites depuis 20 ans
>
> http://www.michelcollon.info/Vive-les-retraites.html
>

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter