Saint Nazaire Infos

La minorité de gauche « est toujours présente au conseil municipal »

Les élues divers gauche réagissent en réponse à des articles de presse. Elles interrogent au passage l'association Label Gauche sur son mode de fonctionnement.
Nathalie Bruneau
Nathalie Bruneau

Nous voulons réagir par rapport aux derniers articles parus dans la presse concernant le fait que l'association Label Gauche n'ait plus d'élu-e-s au conseil municipal. Nous continuons à porter les 80 propositions définies par la liste en 2008. Nos différents engagements dans les luttes sociales et écologiques auprès des habitant-e-s de notre cité, tant sur le terrain qu'au conseil municipal, montrent que nous n'avons pas trahi les valeurs de gauche pour lesquelles nous avons été élues.

Sans entrer dans la polémique avec l'association Label Gauche, nous aimerions les interroger sur leur mode de fonctionnement: multipliant les attaques personnelles envers nous, ils ne se remettent aucunement en question quant au départ de quatre élu-e-s de l'association gangrenée par les ego surdimensionnés de quelques-uns de leurs membres en manque de reconnaissance sociale. Nous pensons qu'il est dommage que cette association n'ait pas su travailler avec les différentes composantes de la liste et se soit transformée en pseudo-parti politique nostalgique des années soixante-dix. »

04/01/2013 | 13 commentaires
Article précédent : « Famille recluse : le groupe centriste interpelle la municipalité »
Article suivant : « Label gauche n’a plus de représentant au conseil municipal »

Vos commentaires

#1 - Le 04 janvier 2013 à 19h22 par Républicain, Batz
Nathalie

Ne soit pas si modeste

Toi qui à trahi la plateforme du label gauche (transition)

Toi que je vois hurler , éructer , toi qui te considère comme la passionariat du savoir vivre dans notre ville .

nous dictant le bien et le mal.

Qui vient à St nazaire et ceux que tu interdit

Tu es simplement la nouvelle version des bobos écolos anarchos (pseudo)

Mais on t'aime ;=, il faut bien un clown dans notre ville .
Bises
#2 - Le 04 janvier 2013 à 20h29 par Républicain, Batz
On T' AIME Nathalie , sois la digne représentante de ... de ....ton EGO surdimentionnée

mais on t'aime comme tu es
#3 - Le 05 janvier 2013 à 14h33 par a'un' mendonné, Sain-nazaire
Seuls les nazairiens peu avertis pouvaient imaginer qu'un conglomérat de "gauchos"en mal de reconnaissance pouvait apporter quelque chose à la conduite des affaires. En fait, "label gauche" a roulé dans la farine 18% d'entre eux. On ne conduit pas ici une politique municipale sur de l'anti-Batteux primaire - ce groupuscule de 4 politicars a implosé en plein vol après le hold-up sur les suffrages!
Comme pour Depardieu: minable.
#4 - Le 06 janvier 2013 à 13h23 par Jean-Louis Garnier
COpé, Fillon, à coté c'est du gnangnan !
#5 - Le 06 janvier 2013 à 13h28 par Jean-Louis Garnier
Parler de minorité de gauche me semble, aussi, fort inexact! la seule minorité du conseil municipal c'est la droite qui se fait crier dessus par toute l'assemblée dés lors qu'elle ose parler!
#6 - Le 07 janvier 2013 à 12h25 par a'un' mendonné, Sain-nazaire
M. Garnier, vous aussi êtes représentatif d'une entourloupe électorale.
La minorité de droite ne se fait pas crier dessus, elle est la risée des électeurs nazairiens également dupés façon label-gauche. La droite locale est réduite à la portion congrue, en grande partie grâce à votre caractère incontrôlable. On se rappelle vos "bonnes" relations avec vos colistiers!
Dès 2008,vous avez été le précurseur d'une rivalité illustrée aujourd'hui par la lutte de pouvoir Copé-Fillon.
Je conclurais en regrettant que les comportements label-gauche et UMP locaux accentuent le désintérêt des électeurs dont vous galvaudez les suffrages.C'est regrettable pour le jeu démocratique.
#7 - Le 09 janvier 2013 à 00h09 par Jean-Louis Garnier
Pour dire ce que vous dites ,faudrait-il avoir le courage de se nommer ; comme ce n'est pas le cas, cela ne saurait intéresser personne ; présenter -vous aux prochaines élections que l'on rigole! cela demande du courage, du temps et du travail !
#8 - Le 09 janvier 2013 à 10h11 par a'un' mendonné, Sain-nazaire
M. Garnier, votre qualité d'élu vous "oblige" effectivement à signer vos commentaires - Vous choisissez l'expression sur les forums qui sont par nature voués aux échanges contradictoires.Acceptez en l'anonymat Je suis un simple administré local qui se tient au courant de l'action des uns et des autres. Je sais combien la chose politique revêt de contraintes personnelles et c'est pas pour celà que je garde le droit de juger de l'usage qui peut en être fait.
#9 - Le 09 janvier 2013 à 15h06 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
M. Garnier, vous parlez des prochaines élections

qu'en est il de la représentation à droite ?
qui va s'y coller pour contre les différentes gauches ?
puisque vous avez dit ne pas vouloir etre tete de liste

tout le monde gueule après la municipalité et sa "tralée de comiques" mais on ne voit personne a droite

les élections c'est dans un peu plus d'un an et il serait bon que le représentant de la droite s'affirme un peu s'il ne veut pas louper le départ du paquebot

qu'en pensez vous ?
#10 - Le 09 janvier 2013 à 15h40 par Jean-Louis Garnier
"c'est pas pour celà que je garde le droit de juger de l'usage qui peut en être fait" pouvait-vous traduire ?
#11 - Le 10 janvier 2013 à 11h12 par .nelson
A Réfractaire.
Sans vouloir présumer de l'avenir, la droite locale ainsi que le centre démocrate sont hors course. Par contre un rassemblement de l'Uni avec des poids lourds pourrait prendre forme vers le printemps.
#12 - Le 10 janvier 2013 à 12h50 par a'un' mendonné, Sain-nazaire
Je me suis probablement mal exprimé. Occuper un mandat politique c'est d'abord respecter les suffrages de ceux qui vous élisent. Mon jugement est de dire que tant "label-gauche" que l'UMP ne l'ont pas fait en se déchirant. Point final.
#13 - Le 10 janvier 2013 à 23h07 par Jean-Louis Garnier
Réfractaire,

L’atmosphère est au travail et à la coopération entre la plupart des personnalités nazairiennes, élues ou non, de l'opposition non révolutionnaire à la domination socialiste. Qu'ils soient encartés à l'UDI, à l'UMP ou au Modem ou non inscrit, ils partagent leurs analyses de la situation et développent des contacts très ouverts pour aboutir à un programme de changement autour d'une liste d’intérêt local non partisane; les prochaines semaines en verront probablement les premières manifestations publiques!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter