Saint Nazaire Infos

La foire de printemps se termine sous un orage de grêle

Jadis, la traditionnelle foire de printemps était considérée comme un événement majeur des animations nazairiennes. Mais les temps ont changé.

La lassitude aidant, la crise passant, le manque d'attractivité perdurant, la communication pêchant, il faut reconnaître que la foire de printemps a perdu son rang. Aujourd'hui, elle s'apparente plutôt à l'époque des vaches maigres. Qu'ils soient sédentaires ou nomades, les commerçants sont quasi unanimes pour dire que ce rendez-vous d'avril n'est en rien comparable à celui d'il y a une dizaine d'années encore. Lulu vend du prêt à porter Homme et Femme et n'a pas manqué une édition depuis 8 ans. Il n'est pas loin d'évoquer un début de sinistrose ambiante : « Il y a beaucoup de passage, mais peu d'achat. Par rapport à l'an dernier, mon chiffre d'affaires est en baisse de 50 %. À cela il faut ajouter le manque d'organisation et de communication de la part de la mairie. Rien n'a été mis en place pour que l'on puisse garer nos véhicules. À mon droit de place de 60 €, je dois ajouter une somme conséquente pour le parking. Autant dire qu'il s'agit d'une journée blanche en terme de rapport ». Du côté de chez Brin de nature rue de la Paix, on évoque une journée moyenne, mais on déplore également le manque de communication : « Beaucoup de personnes qui sont venues à la boutique n'étaient pas au courant de cette foire ». Bien difficile dans ces conditions de trouver des commerçants satisfaits. Et pourtant chez le magasin Territoire d'hommes rue de la Paix, on évoque un bilan somme toute convenable : « ce matin il y a eu du passage et cet après-midi la fréquentation est largement supérieure. Au bout du compte, la journée est plutôt bonne ».

La mairie n'a pas communiqué

Cyril Allanic l'ex-nouveau président des commerçants de Saint-Nazaire a pour habitude de manier la langue de bois avec une certaine dextérité. Mais cette fois-ci, il se lâche et dénonce l'inertie de la municipalité organisatrice de ce rendez-vous :  « On ne pensait pas que la mairie serait capable de faire pire que l'an dernier en terme de communication. Or c'est le cas ! Mercredi dernier, j'ai moi-même dû téléphoner aux services municipaux pour signaler qu'il n'y avait eu aucune affiche posée dans la rue de la Paix ». Autant dire que l'ambiance était loin d'être au beau fixe en ce samedi 14 avril. Un sentiment renforcé par le violent orage de grêle qui s'est abattu vers 16 h 30 et qui a fini par doucher le peu d'enthousiasme résiduel tout autour du paquebot et de la rue menant au Ruban Bleu.

Auteur : YE | 14/04/2012 | 6 commentaires
Article précédent : « Les exécutifs locaux croient en l’avenir de l’industrie navale »
Article suivant : « Les salariés de Contaldo non payés depuis plusieurs mois »

Vos commentaires

#1 - Le 15 avril 2012 à 07h53 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
la communication est peut être à la hauteur du pouvoir d'achat

coté de l'offre, on ne peut pas dire que ca donne envie d'acheter. quand on voit ce qui est a vendre
il ne faut pas blamer les passants et les clients
il n'y a plus d'argent, il n'y a plus d'argent
et tant qu'on se cachera derrière un tissu de conneries à ne pas voir la réalité, on plongera dans cette sinistrose

côté communication de la municipalité, c'est effectivement inexistant et déplorable
#2 - Le 15 avril 2012 à 13h27 par zack moullec, St-nazaire
Il est clair qu'en matière d'attracivité, de loisirs et de tourisme, c'est une catastrophe!

Cher(e)s nazairien(ne)s, dans 2 ans vous aurez le choix: continuer avec la même équipe de bras cassés ou changer pour une ville plus dynamique, respectueuse des habitants et de l'environnement.
#3 - Le 15 avril 2012 à 20h52 par Ingénu
Zack, t'as rien compris on est à Audacity the town who dare , la ville qui ose
#4 - Le 15 avril 2012 à 21h19 par commerçant, St Nazaire
Déjà l'an dernier la communication était inexistante malgré les remarques, pas mieux cette année. La preuve est faite que la municipalité se fou pas mal du commerce.Quant au Président des commerçants quand il est devant Bateux il dit que tout va bien et devant la presse tout son contraire. C'est surtout pas ce commerçant qu'il fallait reconduire à la présidence. On ne vous dit pas tout !
#5 - Le 16 avril 2012 à 07h38 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
zac moullec,

faut pas se leurrer, dans deux ans
avec l'équipe existante ou avec une nouvelle équipe, les problèmes seront les mêmes
et quelle que soit la couleur de l'équipe, les habitants et l'environnement ne seront toujours pas respectés

et puis 2 ans, c'est loin
il peut s'en passer des choses entre temps
#6 - Le 17 avril 2012 à 14h48 par GOUPIL
Il me semblait bien "qu'on ne nous disait pas tout !" il y a tout de même des choses étonnantes !des revirements de situations, en effet des colères puis du "caressage dans le sens du poil !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter