Saint Nazaire Infos

La croisière de la côte d’Amour

L’office du tourisme de Saint-Nazaire propose une large offre de visites de la ville. Elles sont aussi maritimes avec une nouveauté : une croisière pour découvrir la côte d’Amour.

Parmi le panel de propositions, l’ Escal’Atlantic, l’Espadon, l’Écomusée, les visites industrielles des chantiers navals et d’Airbus et les croisières thématiques commentées qui fonctionnent l’été. Elles remplissent un bateau de promenade d’une capacité de 250 personnes.

Une croisière généreuse en paysages

L’offre s’est donc renforcée cet été avec une nouvelle croisière, plus touristique. Elle met le cap sur la Côte d’Amour ; rien que le nom fait rêver.
Après avoir longé le littoral nazairien et dépassé la pointe de Chemoulin à l’Ouest de la ville, le navire va longer la baie de la Baule avec ses villes rattachées, Pornichet et le Pouliguen. Une baie toute fière d’être récemment rentrée dans le club des « plus belles baies du monde ». Evénement qui sera fêté le 11 et 12 août (Relire : http://www.labaule-infos.net/night-bay-ca-va-decoiffer-a-la-baule-25-28-758.html)
C’est une belle occasion de découvrir cette immense plage quasi déserte l’hiver et noyée sous les corps dès que le soleil pointe le bout de son nez, enfin, surtout du 15 juillet au 15 août, dans une version mini-transatlantique.
Une possibilité pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un bateau de découvrir depuis la mer, l’arc de cette plage, loin de l’agitation terrestre. Mais, la baie n’est pas spécialement le paysage le plus attractif du voyage. On préfère les falaises de Saint-Nazaire à Saint Marc, la plage de M. Hulot ou celle de Nau au Pouliguen, la pointe de Penchâteau, et puisque le bateau va y faire demi-tour, Batz-sur-mer.
 

Pierre Do à la barre

On regarde bien sur cette côte d’un autre œil, on croise les voiliers minuscules qui heurtent leurs coques dans le sillage des 25 mètres du Kerpenhir, (port d’attache Le Croisic). C’est également ce bateau, qui au départ de La Turballe vogue sur les îles de Houat et de Belle-île-en -mer.
Il fait partie de la flotte de la compagnie Navix qui possède 11 autres vedettes qui permettent de découvrir les îles du golfe du Morbihan. On est bien sûr ce bateau, qui affiche complet lors de notre excursion maritime. 247 passagers exactement, précise le commandant de bord Pierre Dominique, que tout le monde appelle Pierre Do.

Véronique, une guide intarissable

C’est donc parti pour deux heures de croisière, on va tourner un peu en rond dans le bassin derrière la base des sous-marins (construite par les Allemands et qui pouvaient en accueillir 22 pour de l’entretien et des réparations).
Véronique explique et commente l’histoire de la ville et montre son quartier originel « Le petit Maroc ».
On piaffe un peu « Tu as pris la casquette de Papa »;« Tu me passes de l’huile solaire » ; « On a de la chance, il fait beau ».
« Il fait toujours beau à Saint-Nazaire » rebondit notre guide qui va être pratiquement intarissable devant les paysages qui se découvrent lorsque le Kerpenhir est libéré du sas.
« Une visite guidée doit être light, il faut aussi laisser les gens regarder et parler entre eux » glisse-t-elle.
Dans sa besace, des anecdotes à foison, par exemple passant devant le môle d’escale de Saint-Nazaire : « Il a été construit en 1835 ». La vedette abordant (de loin) les plages, elle en profite pour évoquer les premiers bains de mer : « On se baignait tout habillé, il ne fallait absolument pas bronzer, cela aurait fait paysan », et puis : « les premiers maillots de bain étaient en laine, il fallait faire attention à ne pas tirer le fil ».

Phare et poissons

Le navire vogue et poursuit sa route, on prend des photos, on fait des vidéos. Sur le pont supérieur, on se lève, on regarde, on écoute d’une oreille paresseuse, on se laisserait même aller à un petit somme…
Le croisement d’un cargo attire l’œil, suivi d’un « pilote » qui va jouer au Saint-Bernard d’un minéralier en stand-by. On passe à quelques encablures sur le chemin du retour (déjà) devant le phare du grand Charpentier, le pont de Saint-Nazaire est en vue, on se rapproche de l’écluse, passée deux heures plus tôt. Manœuvre ardue, vue son étroitesse, cela ne semble pas beaucoup stresser l’homme de barre.
Retour au quai : « Il va falloir que les pêcheurs lèvent le camp (pour pouvoir accoster) ». « Ici, si l’on pêche du poisson, pas besoin de mettre de l’huile dans la poêle » sourit Pierre Do.

Et encore

Demain, nouvelle journée pour deux allers-retours de la croisière « Des terminaux aux plages » qui est une offre plus « technique » proposant une découverte de l’estuaire et les installations industrielles et portuaires. Le bateau passe sous le pont de Saint-Nazaire et longe les plages jusqu’à Saint-Marc. Au retour, il emprunte aussi le chenal maritime des cargos.
Plusieurs autres sorties thématiques sont proposées dans l’année : une croisière nocturne surnommée la « Route des Phares » qui se déroule au soleil couchant pour admirer « Les lumières de la côte », et une sortie vers la côte de Jade, en Sud-Loire en direction de Saint-Brevin jusqu’à Pornic.
 

Pratique :
Les prochains départs de la croisière Côte d’Amour les 14, 21 et 28 août.
Toutes les infos ici :
http://www.saint-nazaire-tourisme.com/
Tous renseignements au
0 810 888 444 (N° Azur, tarif local).

http://www.saintnazaire-infos.fr/destination-touristique-saint-nazaire-recoit-le-3-000-000e-visiteur-25-28-1573.html


 

Auteur : JRC | 07/08/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Bientôt une nouvelle saison au VIP »
Article suivant : « Destination touristique, Saint-Nazaire reçoit le 3 000 000e visiteur »

Vos commentaires

#1 - Le 29 août 2012 à 21h27 par Leclerc, 44490 Le Croisic
Je voulais remercier l'equipage du bateau kerpenhir, ainssi que le commandant, Pierre. qui nous emmènent sur l'île de Hoedic, je suis très contente de pouvoir allez la bas, c'est le bonheurs. je voulais aussi demander si il était possible ou pas, pour l'année prochaine de faire prolonger les allez retours sur les îles? On vas dire jusqu'au premier weekend de septembre. Merci a tous l'équipage, je sais pas leur nom, mais merci. A l'année prochaine.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter