Saint Nazaire Infos

La CFDT refuse le travail du dimanche

Joël Batteux, maire de Saint Nazaire vient d'autoriser l'ouverture des magasins les dimanches 16 et 23 décembre. La CFDT réagit.

Dans un communiqué la CFDT indique son opposition à l'autorisation du maire qui permettra l'ouverture des magasins les 16 et 23 décembre. Elle souligne une décision « sans concertation et sans consultation des partenaires sociaux comme le prévoit le code du travai » et dénonce « un passage en force du maire au mépris du dialogue social et des salariés » et remarque que « dans un secteur d’activité où la pression sur les salariés est forte, ils n’auront d’autre choix que de venir travailler ».

Pour l'organisation syndicale  « Cette mesure arbitraire répond à la pression des commerçants. C’est une mauvaise réponse aux problèmes réels des commerces de centre-ville. Ce n’est pas une plus grande amplitude d’ouverture des magasins qui donnera du pouvoir d’achat supplémentaire aux consommateurs ».

Elle remarque que « l’ouverture des grandes surfaces nazairiennes sur ces deux dimanches est contradictoire avec la volonté affichée du maire de favoriser les commerces de centre-ville ».

Pour la CFDT, « les salariés des commerces dont les conditions de travail sont très difficiles (temps partiels subis, horaires atypiques, pression de l’employeur) et les salaires insuffisants ont aussi droit au repos et à une vie familiale ».

Le syndicat dit ne pas accepter cette décision et annonce qu'elle « manifestera son mécontentement les jours d’ouverture prévus par le maire».

 

06/12/2012 | 13 commentaires
Article précédent : « Quatre pétroliers militaires pourraient ravitailler STX  »
Article suivant : « Le terminal de Montoir relié à l'Asie via la route maritime du Nord »

Vos commentaires

#1 - Le 06 décembre 2012 à 21h47 par Victoire, Saint-nazaire
A la lecture de ce communiqué on comprend pourquoi le monde du travail en FRANCE va si mal, comparé à d'autres pays européens qui eux vont de l'avant et ne sont pas toujours à ce plaindre.
#2 - Le 07 décembre 2012 à 07h39 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
bien pour une fois, je soutiens notre maire Joel Batteux

le monde change, la société change, les besoins aussi
nous ne sommes plus en 1936

l'ouverture des magasins le dimanche devrait se faire toute l'année même car il y a un besoin de la population
j'irai au delà même. certaines administrations devraient être ouverte le samedi. beaucoup de travailleurs se doivent de prendre un RTT pour faire des démarches administratives, tout simplement parce que c'est fermé le we.

maintenant, ATTENTION. à mon sens il faut que tout le monde y trouve son compte (patrons ET salariés) et la présence des salariés ne devrait se faire que sur la base du volontariat.

prenons le contre exemple de Bricorama qui a défrayé le chronique il y a peu. la majorité des salariés étaient POUR l'ouverture le dimanche. il a fallut que ces c.n.r.s de syndicalistes FO assignent Bricorama en justice pour que ca ne se fasse pas ; et ce dans le dos des salariés. Résultat, ca n'ouvre pas le dimanche, Bricorama est condamné à versé 18 millions d'euros d'amende, décalage entre salariés et syndicalistes et une entreprise qui pourrait fermer compte tenu de la situation financière.

alors messieurs les syndicalistes, tournez donc 7 fois votre langue dans la bouche de vos camarades syndiqués avant de faire vomir tout le monde de déjout
#3 - Le 07 décembre 2012 à 09h49 par Pierre-Yves, Sn
Juste à 100% d'accord avec Refractaire...

un vrai bon discours de syndicaliste qui ne savent plus comment faire pour exister et empêcher la désertification de leurs rangs...ils finissent même en effet par défendre des causes NON voulues par les salariés...risible !

que l'on redonne enfin de la liberté et de la flexibilité....aux entreprises comme aux salariés, dans ce monde du travail qui en a tant besoin
#4 - Le 07 décembre 2012 à 11h10 par olivier JAFFRE, Saint Nazaire
Monsieur Le Maire, nous vous félicitons.

Vous avez pris la bonne décision.
Les temps changent et les habitudes des consommateurs également. Je ne vois pas en quoi les syndicats manifestent leur mécontentement, au contraire ils devraient être ravis que les commerçants qui emploient plus d'un millier de personnes dans notre centre ville, se battent pour la prospérité de leurs affaires, pour protéger des emplois et apporter de la flexibilité aux consommateurs.
Messieurs, soyons sérieux, Noël est une fête importante et le fait de travailler deux dimanches avant cette fête ne peut nuir à votre idéologie.
Voyez le modèle allemand, vous comprendrez mieux pourquoi ce pays s’en sort beaucoup mieux que nous…
Vos acquis sociaux, nous ne les contestons pas, mais arrêtez de critiquer toute idée novatrice et responsable. Le fait qu’il y ait eu absence de concertation avant cette prise d’effet est simplement due au dépôt d’une demande tardive d’ouverture, ne soyez pas offusqué pour si peu.
Ne mélangeons pas tout…et arrêtons d’être contestataire dans notre joli pays ou il fait si bon vivre.
#5 - Le 07 décembre 2012 à 12h55 par Jean-Louis Garnier
Je me réjouis que M. Batteux ait, pour une fois, entendu la demande des commerçants ; à lire les réactions de la gauche je crains que cela ne se reproduise pas ! Dommage car c'est tout les ans que notre centre ville devrait être ouvert à Noël.
#6 - Le 07 décembre 2012 à 13h05 par sylvain, Saint Nazaire
Je suis commerçante et contre l'ouverture du dimanche. Mais je respecte ceux qui veulent ouvrir. C'est à mon sens leur plein droit d'indépendant. J'aurai aimée qu'il y ai plutôt une grosse animation commerciale en centre ville ce jour la, avec beaucoup de communication pour ces deux dimanches, en relation avec le marché éventuellement, plutôt que cette autorisation qui fera ouvrir aussi les grandes surfaces.
Mais ce n'est que mon avis et j'espère à ceux qui ouvriront feront de bonnes affaires car je suis d'accord avec Olivier, beaucoup se battent pour leur affaire, et pour garder leurs salariés.
#7 - Le 08 décembre 2012 à 11h11 par Pat Ibulaire
Je suis assez étonné par les réactions anti-syndicales primaires !
Appel au volontariat des salariés ? C'est une blague. Impossible pour les salariés de refuser, sinon ce sera la porte. Pourquoi parler d'acquis social en terme péjoratif ? Ne pas travailler un jour dans la semaine, est-ce trop demander ? Pouvoir être en famile un jour dans la semaine, est-ce de trop ? Nous ne sommes pas que des consommateurs, nous avons le droit d'être des personnes qui ont une vie sociale.
#8 - Le 08 décembre 2012 à 15h52 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
ahhh on sent la ferveur syndicale dans les propos de Pat Ibulaire

qui a dit qu'il fallait renoncer à une vie sociale ?
qui a dit qu'il était impossible de refuser ?
qui a dit que ce serait la porte en cas de refus ?
qui a parlé en terme péjoratif ?
qui a dit qu'il fallait travailler 7j/7 ?

faudrait aller au dela du pont de la matte et vous ouvrir au monde, à la société et voir par vous même que la relation patron/salarié a changé
il y a 76 ans, vous deviez sortir de chez vous et aller dans un magasin pour acheter un malheureux jouet pour Noel, aujourd'hui vous restez dans votre lit pour passer commande d'une hotte sur internet. c'est une preuve de changement ca ? d'ailleurs ne seriez vous pas de ceux qui prennent leur voiture pour faire leurs courses chez auchan, leclerc ou géant ? et ce au détriment des commerces de proximité

dans ce cas,
pourquoi ne pas se lever contre le travail des chantiers la nuit, le we ou les jours fériés ?
pourquoi ne pas interdire le travail le dimanche aux gens de la télé ? et hop, plus de télé
pourquoi ne pas interdire le travail aux conducteurs de bus le dimanche ? et hop plus la peine de se fendre d'un repas dominicale chez le beauf

non non, les choses changent et si la société ne change pas avec, c'est le mur. quoi que. on est deja dans le mur.

mais je redis, ou reformule car certains ont la comprenette difficile, c'est en bonne intelligence tout ca et dans une bonne relation patron/salarié (parce qu'il y a des salariés qui sont contents de leur patron et vis et versa)
#9 - Le 08 décembre 2012 à 17h17 par mb, Saint-nazaire
Pat ibulaire,

je suis d'accord avcec vous concernant le mot famille!!! mais vous le ps vous avez tué le commerce a saint-nazaire .Si il n'y avait pas de patron ,il n'y aurait pas d'emploi !!!!!!
#10 - Le 08 décembre 2012 à 21h19 par Pat Ibulaire
renoncer à une vie sociale ? et comment faire quand la pupart des salariés ont quasi tous le dimanche non-travaillé ? Il est important d'avoir des repères, et ne pas avoir comme seuls repères les horaires d'ouverture des magasins.
Refuser de veir travailler : comment faire dans les petits commerces où il n'y a souvent qu'un ou deux salariés+ le responsable ?
Faire respecter ses droits, ce n'est ni du communisme ni du sarkozysme.
Et puis à l'heure d'internet, les magasins ne sont-ils pas ouverts 7/7 jours ?
#11 - Le 08 décembre 2012 à 21h23 par Pat Ibulaire
PS (post-scriptum) : je ne suis pas du PS ;-) Evidemment qu'il faut des patrons, des gens qui prennent des initiatives, des risques. Sans eux, pas d'emplois, pas de pouvoir d'achat. Cela va de pair avec des droits pour tous, dirigeants et salariés
#12 - Le 10 décembre 2012 à 13h45 par OPTIMISTE, Saint-nazaire
jusqu'à présent la CFDT était un syndicat un peu moins idiot que les autres, mais c'était avant.
je vous rappelle que travailler un jour férié ou un dimanche est payé double, et que ça arrange beaucoup de personnes dont les étudiants. le travail n'a jamais tué personne et ce ne sont pas deux dimanches travaillés qui vont changer la vie familiale.
prévoir des manifestations ? mais alors ce sera en famille sinon celà reviendrait à être absent de son domicile pour s'occuper des enfants.
Bonne initiative de M. le Maire qui a fait preuve de courage face à l'adversité
#13 - Le 12 décembre 2012 à 11h19 par Pat Ibulaire
Je ne manifesterai pas dimanche : je ferai mes courses sur internet ! :-)

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter