Saint Nazaire Infos

La CARENE, Saint-Nazaire et Saint-Joachim lauréats de l’appel à projets national « Territoire à énergie positive pour la croissance verte »

La CARENE et les villes de Saint-Nazaire et Saint-Joachim avaient posé une candidature commune. Elles ont vu leurs projets récompensés le 9 février par la Ministre de l’écologie.

Sur 528 collectivités locales candidates, la CARENE et les villes de Saint-Nazaire et Saint-Joachim font partie des 212 territoires lauréats récompensés ce 9 février 2015 par Ségolène Royal en tant que « Territoires à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV).

De 500 000 à 2 000 0000 €

Une aide financière de 500 000 € va leur être attribuée (elle pourra être renforcée jusqu’à 2 M € en fonction de la qualité des projets et de leur contribution aux objectifs inscrits dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte). Elle pourra permettre de financer rapidement des projets qui contribuent efficacement à la baisse de la consommation d’énergie sur le territoire, à la production d’énergie renouvelable et à la mobilisation citoyenne.

Pour accélérer les actions clés de leur candidature, la CARENE, Saint-Nazaire et Saint-Joachim pourront, sur demande, bénéficier également du co-financement de projets exemplaires dans les domaines de la transition énergétique: bâtiment, transports, économie circulaire, énergies renouvelables, biodiversité, éducation à l’environnement....

Elles se verront proposer :

- des outils de communication et d’identification
- des concours citoyens, à l’image des « familles à énergie positive »
- une aide à l’ingénierie d'amorçage pour les projets d'énergie renouvelable locale
- le déploiement des compteurs intelligents et d’équipements de pilotage numérique de la consommation.

Les territoires à énergie positive

Un territoire à énergie positive définit un programme d’actions dans les domaines suivants :
- la réduction de la consommation d’énergie dans les bâtiments ;
- la diminution des émissions de gaz à effet de serre dans les transports ;
- une gestion plus durable des déchets ;
- le développement des énergies renouvelables ;
- la préservation de la biodiversité l’éducation à l’environnement et la participation citoyenne …

But : contribuer aux objectifs fixés par le projet de loi sur la transition énergétique, dont le texte adopté en première lecture à l’Assemblée nationale prévoit à l’horizon 2030 :
- réduire de 40 % de nos émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990 - diminuer notre consommation d’énergie de 20 % par rapport à 2012 ;
- porter la production d’énergie renouvelable à 32 % de notre consommation énergétique finale.

Les types d’actions récompensés

Pour réduire les consommations d’énergie :
- rénovation énergétique de logements ;
- amélioration de l’éclairage public ;
- construction de bâtiments à énergie positive…
Pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre :
- déploiement de points de charge pour véhicules électriques ;
- installation de pistes cyclables et d’aires de co-voiturage…
Pour développer la gestion durable des déchets :
- mise en place de programmes et d’équipements de tri et de recyclage ;
- déploiement de méthaniseurs agricoles et industriels ;
- des parcs éoliens ou photovoltaïques ;
- des filières biomasse locales…
Pour préserver la biodiversité :
- mise en place de démarche « zéro pesticides » pour les espaces publics ;
- adaptation de l’urbanisme aux risques pour la biodiversité…
Pour développer l’éducation à l’environnement :
- promotion des éco-artisans ;
- animations territoriales… 

10/02/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Le maire débute ses visites dans les quartiers »
Article suivant : « Mistral : les BPC en balance à Minsk ? »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter