Saint Nazaire Infos

La CARENE : le président dénonce un "exposé nazéro-nazérien"

Les bases de la contribution foncière des entreprises ont été modifiées. Le plan local d'habitat a été examiné à mi-parcours, et commenté longuement pour la partie nazairienne.
Florence Beuvelet élue UDI à LA CARENE
Florence Beuvelet élue UDI à LA CARENE

La CARENE avait choisi d'utiliser des bases minimum égales aux plafonds prévus par la loi pour des tranches de chiffre d’affaires inférieures à 32 601 € et égales à 1 615 € pour les tranches situées au-delà. Mais c'est 500 à 600 k€ de recettes de cotisations qui ont échappé à l'intercommunalité.
Il a donc été proposé de contribuer plus pour les entreprises réalisant plus de 100 k€ de chiffre d'affaires annuel.

La base passera de 2000 à 6 000 € pour les entreprises réalisant de 100 k€ à plus de 500 k€ de chiffre d'affaires (alors qu'elle était de 1 615 €). Pour les petites entreprises les bases sont ramenées à 300 € et 500 € (elles variaient de 210 à 1000 €)

La CARENE reste toujours sous les plafonds légaux. Selon les évaluations 55 % des entreprises payeront moins, 10 % la même somme et 35 % plus.

La TASCOM (taxe sur les surfaces commerciales) est relevée , elle concerne les magasins de plus de 400 m2 qui développent un chiffre de plus de 460 k€ annuel. Cela devrait apporter environ 80 k€ supplémentaires.

Le groupe de Ludovic Le Merrer pour Désirs de Ville (groupe d'opposition à Saint-Nazaire) a voté  contre : « refusant de céder à la tentation de l'augmentation de la fiscalité sans réformer nos dépenses », ainsi que Robert Belliot (conseiller d'opposition à Pornichet), et Jean-Claude Blanchard (opposition FN à Saint-Nazaire).

Concernant le bilan à mi-parcours du plan local d'habitat si les objectifs ont été tenus en terme de quantité construite (3800 logements) il reste des points à améliorer. Florence Beulevet (groupe Désirs de Ville) a - durant une douzaine minutes d'une intervention des plus soporifiques - commenté les résultats essentiellement à Saint-Nazaire. Le vice-président chargé de l'habitat, Jérôme Dholland maire de Saint-André a réveillé l'assemblée, d'un cinglant « venez donc plutôt siéger à la commission » soutenu par le Président David Samzun « nous devrons limiter les temps intervention ». Ce dernier a de plus souligné un exposé « nazéro-nazérien » martelant que la CARENE ce n'est pas que Saint-Nazaire.

Auteur : LY | 25/09/2014 | 8 commentaires
Article précédent : « Maud Durandet Cascino réagit »
Article suivant : « Rencontre avec Jean Louis Garnier chef de file de la droite nazairienne »

Vos commentaires

#1 - Le 25 septembre 2014 à 22h18 par Dumas, Saint-nazaire
Ces élus de Désirs de ville sont exaspérants ! Mais c'est vrai, le pompon, c'est encore quand Mme Beuvelet s' exprime, que ce soit au conseil municipal ou au conseil communautaire.
Mais ce qui est choquant, c'est de voir en titre du site internet du groupe de Le Merrer : "Désirs de Ville : UDI + MODEM + UMP" ! Autant que je sache, Le Merrer, Boutet-Caille, Texier et Trigodet sont MODEM, et Beuvelet est UDI... ou UMP, à ce qu'on dit... Il faudrait que cette dame clarifie une fois pour toutes son engagement politique ! En tout cas, Le Merrer et sa bande ne peuvent absolument pas se prévaloir des 3 étiquettes. *****MODERATEUR***
#2 - Le 25 septembre 2014 à 23h03 par herve, St Nazaire
j y etais . moi j'ai bien aimé son intervention oui c'etait long mais ca a fait réagir samzin reaction que j'ai pas compris car elle parlait de saitn nazaire .vu qu'elle est elue à st nazaire je vois pas le problem et bravo à le merrer qui a parlé du ras le bol fiscal
#3 - Le 26 septembre 2014 à 11h01 par Le Marrant
@Hervé votre esprit critique est rouillé?
L'intervention a été des plus plates, sans aucun fond et ne laissant aucun doute sur l'incapacité de cette dame à travailler ses dossiers. Si c'est cela pour vous un acteur de la politique locale... de plus M. le Maire, M. SAMZUN (merci de lui accorder le respect républicain inhérent à sa fonction), n'est pas intervenu mais son regard et son dépit en disait long sur son point de vue.

D'autre part, les interventions de M. Le Merrer n'ont pour seul propos une reformulation des questions et de commenter l'actualité. De plus, les commentaires sont souvent tronqués, subjectifs, raccourcis et géo-centrés. Pauvre opposition!!!!

Enfin, le rôle d'un élu communautaire est, au delà des considérations de pallier, d'avoir une vision globale du territoire. Il semblerai que ce soit trop demandé que de franchir la route bleue pour certain.

Affaire à suivre....
#4 - Le 26 septembre 2014 à 15h45 par bernard, Saint Nazaire
LE MERRER UDI

BEUVELET UMP

TEXIER MODEM

TRIGODET MODEM

BOUTET-CAILLE MODEM

inutile d'inventer des appartenances hypothétiques. Cette situation d'après campagne est claire.

Maintenant si certains veulent critiquer les étiquettes ou les changements. Grand bien leur fasse!

D'autres ont connus des changements et j'aurais la délicatesse de ne pas critiquer leur droit inaliénable à la liberté mais aussi le processus intellectuel d'évolution des pensées politiques.
#5 - Le 26 septembre 2014 à 15h55 par bernard, Saint Nazaire
Pour répondre à herve, après avoir assisté à plusieurs conseils,je suis surpris par le manque d'intervention.
Croire que des dossiers aussi complexes que le PLH soit compris et n'amène aucun questionnement, me paraît peu crédible.

Ceci dit, il serait souhaitable pour une parfaite transparence devant le citoyen que les dossiers de préparation mis à la disposition des conseillers soient portés à la connaissance de tous en annexe des délibérations.
#6 - Le 27 septembre 2014 à 12h45 par Umphilare
Bernard,
Lemerrer aurait tenté d'être UDI mais il se dit que la fed 44 aurait refusé son adhésion faite au niveau national! Tout cela est de peu d’intérêt, je suis d'accord avec vous, ce qui compte c'est le fonds, et là on le touche, avec des élus sans convictions ni connaissance des dossiers
#7 - Le 27 septembre 2014 à 17h19 par Dumas, Saint-nazaire
Bernard,
Je n'ai aucunement l'intention d'inventer des appartenances hypothétiques et je ne me lève pas chaque matin en me disant que je vais critiquer les étiquettes des uns et des autres. Si vos informations sont exactes, et bien je dis : "Merci Bernard !" Mais sachez, avant d'imaginer de mauvaises intentions de ma part, que tout le monde n'est pas forcément informé des changements éventuels d'étiquette politique de nos élus et que, reconnaissant moi-même, et comme vous le dites si bien "leur droit inaliénable à la liberté mais aussi le processus intellectuel d'évolution des pensées politiques", il m'apparaît normal et même nécessaire que les citoyens soient clairement au courant de ces évolutions.
#8 - Le 29 septembre 2014 à 13h47 par Jean-louis Garnier
M. Lemerrer critique sur Facebook le vote de Sandra Vandeuren en faveur de la délibération N°22 , l'accusant d'opprimer ainsi les petits commerçants du centre ville qu'elle prétend défendre.
Comme d'habitude, ce monsieur n'a pas lu les délibérations dont il parle! Sinon il aurait appris que la majorité des contribuables intéressés, selon les les services fiscaux, vont bénéficier d'une baisse de leur contribution. Seul, les contribuables dont le CA est supérieur à 100 000 euros devraient voir augmenter leur CFE.
Au lieu de manifester son incompétence agressive de réunions en commentaires, M. Lemerrer pourrait commencer par faire le premier travail de l'opposant : prendre connaissance du contenu des mesures proposées par l’exécutif.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter