Saint Nazaire Infos

L’UMP Philippe Cadiet vise Saint-Nazaire est

Philippe Cadiet portera les couleurs de l’UMP le 20 mars prochain, au premier tour des élections cantonales, à Saint-Nazaire est. Il fait de l’emploi son principal thème de campagne.

Le candidat UMP Philippe Cadiet est né dans le canton est, celui qu’il tentera de conquérir d’ici deux semaines. Il y a vécu jusqu’à l’âge de 18 ans, l’a quitté pour ses études avant de parcourir le monde. Depuis 2004, le directeur du terminal fruitier âgé de 56 ans vit à nouveau à Saint-Nazaire. Sa suppléante, Maryvonne Le Liboux, 52 ans, se présente sans étiquette. Après avoir dirigé l’ANPE de Saint-Nazaire, elle est aujourd’hui directrice territoriale de Pôle emploi.

Philippe Cadiet fait de l’emploi son principal thème de campagne. Selon lui, il ne s’agit pas, aujourd’hui, d’un « sujet primordial au conseil général » : « 11 % du budget est consacré à l’économie et à l’emploi, soit 1 % du budget total. C’est une part à peu près équivalente à celle des consommations informatiques (9 M€) et c’est insuffisant. »

Pour favoriser l’emploi dans une ville qui compte « 12 000 demandeurs d’emploi de catégories A, B et C », Philippe Cadiet estime qu’il faut « défendre les entreprises ». « Ce sont elles qui amènent l’emploi et le social. Il ne faut pas les mettre à la porte », affirme le candidat, membre de l’association Port-industrie, qui s’oppose au départ des entreprises du bassin portuaire.

Un centre de recherche européen

Favorable à l’aéroport Notre-Dame-des-Landes et à un franchissement de la Loire par l’estuaire, il estime prioritaire que le conseil général appuie l’agrandissement du grand port maritime, qui envisage de passer de 160 000 conteneurs équivalent vingt pieds (EVP) à 500 000 d’ici dix ans. En matière d’infrastructures, le candidat voudrait que Saint-Nazaire se dote d’une nouvelle gare et de nouvelles liaisons TGV, vers Marseille et Le Havre.

Philippe Cadiet voudrait également « développer la recherche autour de l’excellence de nos métiers nazairiens ». Alors qu’un institut de recherche technologique (IRT) est en projet à Bouguenais, il entend, s’il est élu, œuvrer pour son déménagement ou appuyer la création d’un centre européen à Saint-Nazaire. Selon lui, la ville constitue « la richesse du département en matière de savoir-faire ».

Le candidat, qui milite pour le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne au sein de Bretagne réunie, aimerait que l’idée d’un référendum sur la question soit appuyée par le conseil général. Alors qu’il qualifie Saint-Nazaire de « quatrième ville de Bretagne », le candidat s’interroge : « On accorde 30 M€ au musée Dobrée de Nantes pour un agrandissement. Pourquoi n’y a-t-il pas de musée départemental ici ? »

Site de campagne : www.saintnazaire-capitale.fr
07 77 25 97 45

Auteur : CC | 03/03/2011 | 4 commentaires
Article précédent : « Cantonales : PS et Verts conserveront-ils leurs sièges ? »
Article suivant : « Oriane Borja, candidate FN dans le canton est »

Vos commentaires

#1 - Le 05 mars 2011 à 11h12 par Hum!Hum!
Au moins lui on sait pour qui il roule!
Et l'ambition ne lui manque pas.
Bon courage.
Dommage que son étiquette, donne à ses arguments comme un goût de déjà entendu à de plus hauts échelons, qui une fois atteints n'ont servis qu'une ambition toute personnelle et clanique.
#2 - Le 06 mars 2011 à 10h41 par jerome, Saint Nazaire
On se demande ce que ce Monsieur Cadiet vient faire dans cette élection. Surtout pour prendre une veste! A moins qu'il ne veuille lui aussi se faire connaitre dans la perspective des municipales. De toute façon il n'a pas l'envergure pour être maire.
#3 - Le 06 mars 2011 à 13h26 par Alexandre, Saint-nazaire
Vous jugez un peu vite. Si ce Monsieur Cadiet était carriériste, au vue de son étiquette politique, il aurait été préférable pour lui qu'il se présente sur le canton Ouest voire La Baule ou Pornichet. Il n'a d'ailleurs jamais parlé d'élection municipale, il faut voir sa position sur la liste UMP en 2008. Il y a encore des gens qui choisissent d'agir en politique, non pas par ambition personnelle mais pour améliorer la vie de la communauté ; il me semble que Philippe Cadiet fait partie de cette deuxième catégorie.
#4 - Le 06 mars 2011 à 15h31 par Segrais, Saint-nazaire
Je ne suis pas d'accord avec "Jérôme". Je souhaite bon courage à Mr Cadiet. En tant que directeur du Terminal Fruitier, il a une très bonne connaissance du milieu industriel nazairien et c'est un atout primordial pour être crédible politiquement sur St-Nazaire.
En revanche je m'interroge sur le site saitnazaire-capitale.fr . Si le "Jérôme" ci-dessus est le même "Jérôme" qui joue le modérateur sur le site, et bien Mr Cadiet n'est pas aidé ! En fait de modérateur, ce "Jérôme" m'apparaît plus comme un "vaporisateur", dispensateur de propos vaporeux !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter