Saint Nazaire Infos

L'UCIJ revendique le droit à la liberté de circulation pour tous

Samedi après-midi, comme à l'accoutumée, une trentaine de personnes s'est retrouvée pour un nouveau cercle du silence sur l'Esplanade des droits de l'Homme. "La liberté de circulation est un droit. C'est possible pour toutes et tous", tel était le thème de ce rendez-vous mensuel.

Le 10 février dernier, le 4e projet de loi sur l'immigration a été adopté par le Sénat. Si quelques amendements nouveaux ont été adoptés (droit au séjour de plein droit pour les conjointes de Françaises ayant perdu leur époux ; création d'un recours suspensif en cas de contestation d'un arrêté de réadmission), le collectif "Uni-e-s Contre une Immigration jetable" regrette que les principes essentiels de la politique gouvernementale d'immigration aient été validés. L'UCIJ dénonce notamment : l'interdiction de retour sur le territoire français, mais également l'allongement de la durée de rétention et la création de zones d'attente spéciales, etc.. Pour le collectif, il est hors de question d'admettre l'insupportable. Philippe Vrignault, l'un de ses porte-parole souligne : " En créant un régime d'exception pour les migrants, ce texte menace le socle des droits fondamentaux de toutes et tous, Français et étrangers. C'est ni plus ni moins, qu'un empilement de lois. Le gouvernement veut essayer de freiner l'intégration des sans-papiers. Il vaudrait mieux consacrer un peu plus d'argent aux pays en voie de développement".

Auteur : YE | 19/02/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Damien Perrotin candidat de l'UDB aux cantonales à l'Est »
Article suivant : « Philippe Frèche préfère la municipale de 2014 à la cantonale »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter