Saint Nazaire Infos

L’histoire de la boxe nazairienne, les années 70

Après les années 60, la boxe nazairienne se polarisa sur un champion qui allait conquérir le titre européen, le seul obtenu dans la cité portuaire, Roland Cazeaux.

Souleymane Diallo arrête sa carrière

Début 1970, Souleymane Diallo allait arrêter sa carrière après le report de son match contre Jean-Claude Bouttier, à cause d'un mauvais motif du nouveau jeune champion, un peu grippé.
Souleymane décidait de tourner la page, la ville devait se trouver un autre champion.

Roger Zami qui avait débuté à Saint Nazaire allait, lui, devenir Champion d'Europe, mais la gloire, il allait la connaître à Paris chez Bretonnel.
Le 28 Février 1972, il battait Sandro Lopolo au Palais des Sports pour le titre européen des welters.
Malheureusement, ce Guadeloupéen d'origine allait finir tragiquement sa vie à 36 ans.

Le palmarès de Roger Zami est de 55 combats, 45 victoires, 2 nuls.
Champion d'Europe 1972. Champion de France de 1970 à 1973.
 

Roland Cazeaux, le champion d'une ville

À Saint-Nazaire, la vedette des années 70 allait être Roland Cazeaux.
Il fut champion d'Europe des super-plumes en 1976. Il a offert sa ceinture de champion d'Europe à l'écomusée en 2010, comme pour signifier qu'elle appartenait aussi à sa chère ville où il apprit la boxe parce que son cousin l'avait entraîné sur le ring.

Roland Cazeaux commença à combattre à 16 ans chez les seniors et gagna ses premiers combats.
L'INSEP à Vincennes, le bataillon de Joinville avec Henri Michel et Cyrille Guimard, et tout s'enchaîne pour Roland qui devient professionnel de retour dans la cité portuaire fin 1968.
De victoire en victoire, c'est d'abord le titre de champion de France, puis l'Europe contre le Belge Luc Rudi Haeck en 1976, en 15 rounds.

Cette ceinture, il la défendra ensuite victorieusement contre l'espagnol Marichal aux Canaries avant de la perdre contre l'Italien Vezzoli à Milan. Entraîné par Monsieur Quéffé, il enflamma la Soucoupe avant d'arrêter sa carrière à 32 ans pour passer de l'autre coté du ring et former la plupart des boxeurs nazairiens depuis plus de 30 ans.

«Mon regret, c’est d’avoir manqué les JO de Mexico alors que j’avais fait la préparation à Font-Romeu, mais j’ai pu vivre la passion de la boxe toute ma vie, et ce n’est pas prêt de finir ». S’enthousiasme Roland aujourd'hui.

Né le 30 Septembre 1946, enfant de la cité portuaire, son plus beau souvenir fut le Championnat de France obtenu contre une grande star de l'époque, Félix Brami, le 15 Mars 1975 à la Soucoupe..

Selon Roland Cazeaux quand on devient boxeur, le premier objectif, c'est d'être Champion de France,dans son cas c'était contre une référence comme Félix Brami, qui l'avait battu en 1973.

Champion d'Europe

La victoire en Championnat d'Europe fut dans la continuité de ce titre national.
«La soucoupe était pleine à craquer, j'étais dans un nuage, complètement au-dessus.» Se souvient-il.
Ce 27 Février 1976, 4000 spectateurs vont soutenir leur champion et le porter  au titre, durant 15 rounds.
Roland s'était préparé à Saint-Ouen comme d'habitude, avant de rentrer chez lui huit jours avant le combat.
« À l'époque, tout le monde se connaissait à Saint Nazaire, j'étais un peu le héros du village. »

La traditionnelle pesée eut lieu au Rallye, puis Roland entra dans l'arène.
Vainqueur aux points du Belge Haeck, il fut la fierté de la ville, paradoxe pour cet homme plein d'humilité.
Il fait partie de l'histoire de la cité maritime.
Dans ces années-là, il y eut aussi un autre boxeur de talent, Germain Le Maître, champion de France des mi-moyens, mais qui fut battu plus tard en Championnat d'Europe.
 
En tout cas, la boxe nazairienne fut gâtée, d'autant que Roland allait avoir un fils, Stéphane, né en 1969, et qui allait devenir lui aussi un grand champion.

À suivre dans les prochains épisodes.

Germain Lemaître
Germain Lemaître
Auteur : FB | 31/01/2012 | 6 commentaires
Article précédent : « Basket-ball nationale 3 : l'ABCN assure le minimum vital »
Article suivant : « Résultats sportifs : Le SNVBA chute à Alès »

Vos commentaires

#1 - Le 13 janvier 2015 à 11h59 par HERVE Philippe, Port-gentil (gabon)
bonjour je suis un ancien boxeur de SAINT-NAZAIRE,Y. QUEFFELEAN était mon entraineur, je n'ai que de bons souvenirs, je recherche toutes les archives disponibles de 1970 à 1982
#2 - Le 23 février 2016 à 09h34 par brossault, Chateaubriant
Jai fait tout mon début de carriere au snos avec le pére kéfé ...javais 15ans originaire de prinquiau mon pére m amenai deux fois par semaine a l entrainement la je suivai les séances aux côté de germain et rolland que je regardais avec admiration...que de souvenir
#3 - Le 23 février 2016 à 09h45 par brossault jacky, Chateaubriant
J.ai fait mon début de carriere au snos en compagnie du pére kéfé.originaire de prinquiau mon pére m amenais avec mon frére gilles aux entrainement et regardai avec admiration rolland et germain...que de souvenir
#4 - Le 23 février 2016 à 19h16 par Mezilégants, Saint-nazaire
Le service des "archives municipales" a pu réunir des articles et photos diverses - j'ai fais appel à lui il y a quelques années pour le Sporting Nazairien Rugby - on peut également solliciter les archives départementales à Nantes.
Ps: je suis de ces "vieux" nazairiens qui ont découvert de grands gala de boxe disputés à l'époque dans les hangards de la chambre de commerce, sur les quais (Charles Colin, Souleymane Diallo).
Bonnes recherches !
#5 - Le 28 février 2016 à 08h04 par Va2
Bonjour à tous,
Quelqu'un aurait des infos concernant Pierre Barbet, dit la patate je crois, boxeur nazairien de cette grande époque ... ? Des articles, des photos, des anecdotes ? Ses petits enfants aimeraient tant en savoir plus....merci à tous !!!
#6 - Le 22 mars 2016 à 19h01 par Moyon, Saint-nazaire
Se rapprocher d'un journaliste local : Maxence Ponroy qui travaille sur un bouquin de sport local ...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter