Saint Nazaire Infos

L'Harmony of the seas, un mastodonte au large

20 000 tonnes. 16 ponts. 362 m de long pour 66 m de large. Ce sont les mensurations gigantesques de l'Harmony of the seas, le dernier né des chantiers navals STX à Saint-Nazaire.

Le plus gros paquebot du monde a pris le large ce jeudi, en fin d'après-midi. Il effectue jusqu'à dimanche, sa première campagne de tests en mer. Ce géant d'acier sera ensuite livré à l'armateur américain Royal Carribean International. Il pourra transporter jusqu'à 8000 personnes à son bord (6000 passagers et 2000 personnels d'équipage). Toutes les activités sont prévues à son bord : piscine, discothèque, salles de sports, restaurants, salles de cinéma...

Cette première sortie du mastodonte s'est réalisée devant des milliers d'admirateurs, massés le long des côtes. Trois pilotes étaient aux manoeuvres et six remorqueurs étaient à proximité pour parer à toute éventualité. Pour ceux qui ont raté son départ, sachez que son retour est programmé pour dimanche matin. Une deuxième campagne d'essais en mer devrait intervenir avant fin avril.

Auteur : Y.P | 11/03/2016 | 4 commentaires
Article précédent : « Harmony of the seas : Pollue-t'il beaucoup, un peu, pas du tout, à la folie ? »
Article suivant : « Donges : Déviation de la ligne ferroviaire »

Vos commentaires

#1 - Le 12 mars 2016 à 15h06 par Sonia Vilmin
Suis-je la seule à trouver ce projet démesuré? Pas du tout écologique ! On dépouille les ressources naturelles
#2 - Le 12 mars 2016 à 19h20 par Patriote 44
#1 par Sonia Vilmin
Projet grandiose, certes ! D’autres suivront et cela fait du bien à la région en matière d’activité, un bon ballon d’oxygène. Le savoir-faire français ! Produire est essentiel pour la survie de notre pays déjà bien dépouillé de ses unités de production. Concernant les ressources naturelles, ce n’est pas un bateau de pêche. Cela va bien dépouiller un peu les passagers mais c’est pour le plaisir de ceux-ci. On ne va donc pas se priver de moments de bonheur....
#3 - Le 17 mars 2016 à 10h41 par Wagner
Le savoir-faire Français réalisé via les travailleurs détachés à prix cassés de l'UE.
#4 - Le 17 mars 2016 à 15h01 par Patriote 44
#3 - par Wagner
Même si je n’en ai pas fait allusion dans ma première remarque, vous avez parfaitement raison Wagner, et nous le savons tous, les travailleurs français en compatissent durement. Les travailleurs détachés ne représentent pas la totalité des acteurs de ces projets mais ils sont en trop grand nombre et cela nous est particulièrement néfaste. La préférence nationale en matière d’emploi comme dans d’autres domaines n’est pas respectée et tant que nous resterons dans ce système de l’UE d’aujourd’hui cela ne fonctionnera pas.
Notre peuple a le pouvoir de faire changer cela en faisant le bon choix lors du passage aux urnes, c’est une question de clairvoyance, d’indépendance d’esprit et surtout de volonté.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter