Saint Nazaire Infos

L’enseignement pour tous avec le Cnam

Le Cnam de Saint-Nazaire a ouvert ses portes vendredi pour rencontrer de futurs élèves avant la rentrée d’octobre.

À quelques semaines de sa rentrée, le Conservatoire National des Arts et Métiers (Cnam) de Saint-Nazaire fait ses traditionnelles portes-ouvertes. Comme les enseignements se font par semestre, d’autres porte-ouvertes sont organisées en début d’année. Il n’y a pas foule dans l’amphithéâtre de Gavy ce vendredi. Entre le beau temps qui encourage à flâner sur la plage et le très bon site Internet du Cnam, les gens qui sont présents viennent pour des questions particulières. Le peu de succès des porte ouvertes n’est pas du tout représentatif du succès du Cnam Pays de la Loire, qui est l’un des plus gros de France avec environ 7 000 personnes formées par an.
L’avantage du Cnam est de proposer de nombreuses formations en plusieurs formats (cours en journée, le soir ou à distance). Plus, une fois qu’on a commencé une formation, si on déménage, les cours nous suivent. « De plus, les unités sont acquises à vie, comme un portefeuille de compétence. Si entre-temps le diplôme a changé, elles peuvent être substituées, mais pas perdues », assure Patricia Guihard, directrice régionale du service Guidance et accompagnement des Parcours pour le Cnam des Pays de la Loire.
 

L’alternance privilégiée

« Les gens connaissent souvent le Cnam pour ses cours du soir, mais nous ne proposons pas que ça », explique Patricia Guihard. Avec des formations à distance et des formations à la journée (type bac+1 et bac+3), le Cnam répond à un large panel de demandes. Panel qui s’élargit avec de nouvelles formations cette année : programmation de sites Web ou encore gestion des ressources humaines. Les propositions du Cnam évoluent suivant les besoins du territoire.
Ce qui est avantagé au Cnam, c’est l’alternance. Il propose des cycles compatibles avec un contrat de professionnalisation. Ainsi, pour la licence gestion des ressources humaines, mise en pratique en entreprise et formation sont alternées. Elle existait depuis cinq ans sur les autres sites de la région et était très demandée à Saint-Nazaire.
Depuis 1994, le Cnam propose la validation des acquis de l’expérience (VAE), c’est-à-dire transformer son expérience (d’au moins trois ans) en diplôme.
« Les formations bac+1 permettent d’être diplômé en un an, ça répond assez vite à un besoin d’emploi », ajoute Patricia Guihard. C’est pourquoi plusieurs formations bac+1 sont en projet au Cnam Pays de la Loire suivant les besoins sur le bassin nazairien.
 

Auteur : AP | 08/09/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Cité sanitaire, "les désagréments" du déménagement »
Article suivant : « Un petit air marin à la maternité »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter