Saint Nazaire Infos

L'écologie forte de sa victoire en Autriche, s’en prend à l'extrême droite nazairienne

Les élus EELV du conseil municipal de Saint-Nazaire réagissent aux interventions du RBM au conseil municipal de vendredi dernier.
Sarah Trichet-Allaire
Sarah Trichet-Allaire

À l'heure où l'Autriche vient de désigner le 2e président vert d'Europe face à la menace d'extrême droite, nous tenons à dénoncer les méthodes de son parti en France.

Le Front National, à Saint-Nazaire comme ailleurs dans le pays, est un parti anti-démocratique n'ayant aucun respect des institutions de la France qu'ils disent défendre.

Le conseil municipal de vendredi dernier en a été un triste exemple : les interventions ont oscillé entre approximations populistes (« socialos, cocos, écolos : c'est la même chose ») et insultes indignes d'une assemblée représentative des nazairiennes et des nazairiens. La comparaison des socialistes avec des nuisibles sont des propos non républicains, inadmissibles pour des représentants politiques au sein de notre instance municipale.

Non, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, le Parti Radical de Gauche et Europe Écologie les Verts : ce n'est pas la même chose. Mais la pluralité et la diversité le FN ne connaît pas.

À Saint-Nazaire, nous sommes une majorité plurielle. Nous nous sommes regroupés autour d'un projet pour notre ville, mais nous ne défendons pas les mêmes idées. Cependant, nous pouvons nous entendre sur des projets, dans le respect des uns et des autres, ce que ne semble pas comprendre les élus d'extrême droite de Saint-Nazaire.

Le FN a montré vendredi dernier son visage réactionnaire et anti-démocratique en refusant de voter des subventions pour certaines associations, sous prétexte que celles-ci le combattent. Mais la démocratie, c'est accepter que chacun puisse militer et s'exprimer.

Pour que la France puisse continuer à être ce pays de liberté, comme en Autriche, les écologistes construisent l'alternative à l'extrême droite.

Les élu.e.s EELV de Saint-Nazaire

23/05/2016 | 8 commentaires
Article précédent : « Ludovic Le Merrer : Coupure sauvage du courant pour 120 000 habitants de l’agglomération nazairienne : une honte !!! »
Article suivant : « Les Républicains de la 8e circonscription se sont réunis. »

Vos commentaires

#1 - Le 23 mai 2016 à 20h32 par ouafouaf
Lorsqu'un résultat repose sur une différence aussi mince un démocrate reste silencieux et respecte ces adversaires
#2 - Le 24 mai 2016 à 09h54 par cliquet
En fait de construction, le parti EELV est plutôt en ruine...
#3 - Le 24 mai 2016 à 10h52 par Wagner
L’hôpital qui se fout de la charité, c'est incroyable.

Les Verts, forts de leurs alliances avec la majorité Socialiste qui parle de démocratie, de respect, de République quand l'exercice du pouvoir se fait par la force au niveau nationale, bafouant les valeurs de la république et la représentativité de son parlement ?

L'Anti-démocratie c'est bien de considérer que le FN n'a rien à faire dans le paysage politique, quand bien même ils sont plébiscités par un nombre de votants conséquents. Elle est là, l'attitude anti-démocratique.

Et je n'ai absolument aucune affinité avec le FN, tant niveau national que local.

Quand est-ce qu'on construit l'alternative à l'extrême-droite, le PSVerts et à la droite ?

Aujourd'hui vous réussissez l'exploit de réunir la désapprobation.
#4 - Le 24 mai 2016 à 22h38 par bib
Il est sûr que les écologistes ne sont pas un modèle de sectarisme : Nicolas Hulot, entre autre, peut en témoigner :)
#5 - Le 25 mai 2016 à 01h19 par YAJ, St Nazaire
D'accord avec ce communiqué bien tourné
#6 - Le 25 mai 2016 à 12h21 par Patriote 44
Il est totalement anormal que des associations fortement politisées soient systématiquement subventionnées par nos impôts sans tenir compte de l’avis d’une partie des élus. Procédé anti-démocratique récurrent lié à la dictature mise en place dans notre pays. Seuls les « bien-pensants » ont la parole et le pouvoir de décider.
Les besoins seraient beaucoup plus utiles dans d’autres domaines.
Nous verrons bien si en Autriche, d’ici deux ans, les écolos parvenus feront encore un score très limite en coupant le pays en deux. Etant donné l’évolution galopante des partis patriotes en Europe, tous les espoirs sont permis pour inverser la vapeur.
#7 - Le 26 mai 2016 à 15h37 par Labbes Dunpau, St Naz
""Mais la démocratie, c'est accepter que chacun puisse militer et s'exprimer.""

ok mais surtout sauf le FN - RBM ??? lol

en résumé tout ce qu ils disent c 'est horrible . Mais au fait qu ont ils dit ? ou peut on lire ou entendre ?
#8 - Le 27 mai 2016 à 15h32 par Pierre Lapin, Saint-nazaire
Ce ne sont pas les partis qui sont anti-démocratiques, qu'on se le dise ! Tous les partis de place jouent le jeu des institutions. Tous les partis sont bien heureux de pouvoir (re)placer leurs professionnels de la politique...

Rares sont les voix qui s'élèvent pour dire qu'au fond, ce sont nos INSTITUTIONS elles même qui sont anti démocratique. Il suffit de voir comment le scrutin majoritaire tue dans l'œuf toutes possibilités de modernisation de nos modes d'expression.

L'exaspération actuelle, les votes "contestataires" même si je n'aime pas le mot, s'expliquent par les limites de notre système représentatif...

Un jour viendra... en attendant, entrainez-vous à écrire une nouvelle constitution !!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter