Saint Nazaire Infos

L'association "Libre gauche nazairienne" commente la commande d'un ferry Brittanny Ferries

L’annonce de la commande à STX, par la Brittany Ferries d’un nouveau navire particulièrement économe et plus écologique, a provoqué une rafale de réactions dans tout le spectre de la politique locale, et au-delà. C’est une belle éclaircie.

Peut-on parler de victoire? En tous cas, Libre Gauche Nazairienne salue la volonté enracinée des salariés et de leurs syndicats qui a pesé pour obliger les pouvoirs publics à jouer de leur influence. Ce sont eux aussi qui ont donné les preuves de leur capacité d’innovation à une direction qui est mal venue pour exiger d’eux des contraintes supplémentaires en salaires et temps de travail. 
Ce succès de commande, ne doit pas détourner l’attention du combat incessant pour stopper la baisse des effectifs locaux et instaurer une charte, contraignant les entreprises sous-traitantes étrangères et leurs marchands d’hommes à respecter les conditions et les salaires des contrats communs français.

Cette commande l’a souligné. L’innovation est bien une des clés de sortie de la crise, et doit être élargie. Aussi à Libre Gauche Nazairienne, reprenons-nous sans cesse la revendication de voir s’implanter à Saint-Nazaire, un Institut public de Recherche sur les nouveaux moyens de transports maritimes et sur les promesses d’activités industrielles liées aux ressources énergétiques et autres, de l’océan.

De plus ne faut-il pas oublier que si la navale se porte mieux, tandis qu’Airbus se consolide, pour autant, l’état de santé économique de la population ne se redressera, lui, que si d’autres challenges sont remportés. Un tour en ville, avenue de la République, du côté du paquebot, et rue de la paix, donne des raisons de s’inquiéter au vu de l’état du commerce, du niveau général des revenus des nazairiens.

La rémission partielle provoquée par la commande d’un ferry, doit être mise à profit pour continuer de diversifier le tissu économique de Saint-Nazaire, de faire monter en puissance la ressource intellectuelle nécessaire à son développement.
Alors que les candidats de notoriété, aux municipales, restent incroyablement discrets sur leur capacité à peser sur l’évolution économique de la ville, Libre Gauche nazairienne affiche sur son site (www.saintnazaire2014.fr) une question/réponse par jour, pour un  programme municipal et fait des propositions pour l’emploi. Nous nous étonnons que les différents candidats politiques et leurs soutiens, se réfugient essentiellement dans un appel à des interventions de l’Etat pour la navale, sans trop se demander ce qui peut être fait ici, pour développer, fortifier, voire progresser vers une nouvelle donne économique.
La structure des emplois sur ce bassin exige une réflexion de fond. C’est peut-être par  la renaissance d’un vrai Comité pour l’emploi que certaines solutions pourront avancer.

28/01/2014 | 2 commentaires
Article précédent : « Cité Sanitaire : FO et CGT favorables à une inter-syndicale »
Article suivant : « Une commande de plusieurs dizaines de millions d’euros pour les chantiers STX. »

Vos commentaires

#1 - Le 29 janvier 2014 à 13h41 par leroux, Saint Nazaire
je lis sur le journal du 29.01.14 la reunion sur la competitivite pour stx ,et je lis que la cgt fo font passer leur social leur famille leur vie personnel avant leur gagne pain,comment osent ils poser ces questions la avant leur travail nqui norri ces familles,leur loisirs ect...alors quand france bcp cherche du t r a v a i l l e ?????ils ne reflechissent pas asser que cela represente...avoir du travail....
#2 - Le 29 janvier 2014 à 13h46 par leroux, Saint Nazaire
changer le nom pas email ok

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter