Saint Nazaire Infos

Journal municipal retour à la proportionnelle

Les élus de Désirs de Ville contestaient l'attribution de surface dans le bulletin municipal, il avaient demandé l'arbitrage du préfet. Celui-ci leur a donné raison.

Voir http://www.saintnazaire-infos.fr/desirs-de-ville-se-plaint-de-la-police-municipale-dans-le-magazine-de-la-ville-23-43-2873.html

« Les élus de Désirs de Ville rétablis dans leurs droits par le Préfet de Loire-Atlantique
Nous nous battons depuis le mois de mai pour faire reconnaître nos droits en matière de liberté d’expression dans le journal municipal de Saint-Nazaire.
Nous constituons le premier groupe d’opposition municipale à Saint Nazaire avec cinq conseillers municipaux dont trois élus communautaires.
Notre espace d’expression dans le journal municipal a été minoré de manière arbitraire par la majorité municipale lorsque le sous groupe dissident de Sandra Vandeuren s’est créé en mai dernier.
Nous avons dénoncé  cet abus de droit caractérisé à de multiples reprises auprès du maire et de ses services ainsi qu’ en séance du conseil municipal sans jamais avoir été entendus.
Faute d’être entendus, nous avons été contraints de saisir par la voie du recours hiérarchique le Préfet de Loire-Atlantique pour faire valoir notre bon droit.
Nous venons de recevoir la réponse du Sous-Préfet qui nous rétablit dans nos droits et intime l’ordre au maire de Saint Nazaire de les respecter.
C’est une grande victoire pour le respect de la démocratie à Saint-Nazaire.
Une première victoire qui en appelle d’autres à n’en point douter »
se félicite le groupe d'opposition dans un communiqué.
Chaque groupe devra donc disposer d'une surface proportionnelle à son nombre d'élus dans le journal municipal.


 

31/10/2014 | 3 commentaires
Article précédent : « Ouverture exceptionnelle des commerces les dimanches 14 et 21 décembre 2014 »
Article suivant : « Pont de la Matte : en double sens vendredi après-midi »

Vos commentaires

#1 - Le 31 octobre 2014 à 14h37 par Nelson., Saint Nazaire
En clair : c' est pas parce qu'on a rien à dire qu' il faut fermer sa gueule !
#2 - Le 31 octobre 2014 à 15h12 par lincoln
Grand mal leur fasse, à Le Merrer et sa bande ! Moi je me réjouis de cette décision préfectorale. En effet, ce n'est pas ça qui va les avantager car ça leur permettra de dire encore plus de bêtises !
#3 - Le 31 octobre 2014 à 19h34 par Affligé, St. Nazaire
C'est un peu bête de revenir sur cette disposition...
Ecrire de grosses conn... en petits caractères les mettaient moins en relief !!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter