Saint Nazaire Infos

Jean-Yves Le Drian a présidé les cérémonies de la libération de la Poche de Saint-Nazaire

Le ministre de la Défense était au préalable à Bouvron pour les cérémonies sur les lieux mêmes de la reddition de la forteresse Saint-Nazaire. Puis il se rendit au monument aux morts de Saint-Nazaire.

Le Ministre de la Défense était accompagné de Jean-Marc Ayrault, Jacques Auxiette, Loïc Vaugrenard, Marie-Odile Bouillé et David Samzun le maire de La ville.

L’émotion était grande lors des discours de Roland Henz (maire de Saarlouis), David Samuzun (maire de Saint-Nazaire) et Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense.
David Samzun souligna : « la présence du Maire de Saarlouis est plus qu’un symbole il prouve notre engagement commun a faire vivre l’amitié franco-allemande, à construire une Europe plus solidaire, à défendre les valeurs commune de la démocratie, la liberté et la justice et de tout faire pour combattre toutes les formes de racisme et d’antisémitisme. »

Jean-Yves Le Drian prit ensuite la parole et évoqua la présence du Maire de Saarlouis « qui nous touche autant qu’elle nous honore, elle témoigne de la confiance et de l’unité fraternelle qui réunit nos deux pays. Les combats n’étaient pas contre les Allemands, ils étaient contre la barbarie nazie, aujourd’hui la France et l’Allemagne nous portons un combat qui a tiré les leçons de l’histoire, un combat pour la paix. »

La cérémonie se termina avec de jeunes collégiens français et allemands qui interprétèrent l’hymne européen.

Seule fausse note, des membres du groupe Désir de Ville agitaient des drapeaux bretons. Il y a un temps pour chaque chose. Cette fin de journée à Saint-Nazaire était celle du recueillement pour tous ceux qui ont contribué à la libération de la poche de Saint-Nazaire.

David Samzun, Marie-Odile Bouillé, Jacques Auxiette, Jean-Yves Le Drian, Jean-Marc Ayrault, Loïc Vaugrenard
David Samzun, Marie-Odile Bouillé, Jacques Auxiette, Jean-Yves Le Drian, Jean-Marc Ayrault, Loïc Vaugrenard
Auteur : JBR | 11/05/2015 | 2 commentaires
Article précédent : « Le pavillon bleu pour Saint-Nazaire et 30 ans d’existence pour le label »
Article suivant : « Les panneaux « Sant-Nazer » réjouissent Désirs de ville »

Vos commentaires

#1 - Le 12 mai 2015 à 15h31 par Moyon
Comme je l'ai écrit et redouté avant les cérémonies,les préposés à l'indécence et à l'irrespect du moment, ont
voulu une fois encore entretenir la confusion entre l'Histoire et pseudo indépendantisme de bas étage.
Honte à ces hurluberlus
#2 - Le 14 mai 2015 à 16h34 par Momo
Vous pouvez enlever le "pseudo" à indépendantisme, quant à l'avis que vous en avez vous pouvez aussi vous le garder au chaud, les seuls hurluberlus présents sont les collaborationnistes sur l'estrade, pas les militants bretons tabassés en règle par la flicaille de cet Etat policier autoritaire. Le droit international doit être appliqué partout, pas seulement chez les autres, et en matière de démocratie la france a un monde a rattraper. Chauvinisme de bas étage...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter