Saint Nazaire Infos

Jean-Louis Garnier veut être un animateur à droite

Jean-Louis Garnier délégué communal de l'UMP et conseiller d'opposition à Saint-Nazaire a reçu saintnazaire-infos.

Après avoir rencontré Joël Batteux et Olivier Richard au cours de cette rentrée politique, nous avons demandé à l'opposition municipale son point de vue sur les années de gestion socialiste. Jean-Louis Garnier délégué communal de l'UMP et chef de file de son groupe d'opposition a répondu à nos questions.

Qu'avez-vous retenu de ces six années comme conseiller municipal d'opposition ?
La relation avec les élus socialistes est cordiale mais inexistante. Il n'y a pas d'échange, aucune concertation dans les décisions à prendre. Généralement en commission des finances quand je pose des questions on me répond. Hélas les élus issus du scrutin majoritaire se considèrent comme propriétaires de l'exercice du pouvoir. La démocratie française repose sur le pouvoir du chef et non sur l'assemblée.

Mais que dites-vous à vos amis qui vous reprochent une forme de complaisance ?
Il y a deux partis capables d'exercer le pouvoir à Saint-Nazaire, c'est l'UMP et le PS. Ceux qui parlent d'une certaine connivence ne doivent pas lire mes éditos. Je suis opposé au sectarisme dans la gestion d'une municipalité. La seule compétence de certains de mes amis c'est l'envie du pouvoir, mais ils sont par ailleurs incapables d'avoir un avis pertinent sur les dossiers importants.

Que regrettez-vous ?
Je regrette l'attitude de mes colistiers qui ont décidé de m'abattre dès le lendemain de l'élection. Il y a une forme de sérénité dans le groupe actuel avec Sandra Vandeuren et Jean Christophe Dia et c'est une bonne chose.

Souhaitez-vous vous représenter aux prochaines élections municipales ?

Oui mais pas comme tête de liste, et pas pour être élu en cas de défaite. Je n'ai pas envie d'être de nouveau dans l'opposition, les socialistes sont insupportables. J'espère que nous allons faire une campagne pour gagner. J'ai convaincu de proches camarades que l'on doit réunir toute la société nazairienne contre le pouvoir en place. Si nous gagnons le maire ne sera pas président de la communauté d'agglomération. Les oppositions auront des présidences de commissions type finances ou marchés publics, cela nous enlèvera toute suspicion.

C'est un début de programme ?

Oui, ce sont les premières idées, comme il faut mettre fin au Life. Le 2e objectif est financier et concerne la lourdeur de l'impôt foncier qui pèse sur les propriétaires et les bailleurs du centre-ville. Il faudra revoir la notion de conseils de quartier tirés au sort, c'est une fausse démocratie. Il faudra aussi annoncer clairement que nous ne serons pas les complices de la politique idéologique de l'écologie politique.

Êtes-vous le chef de l'opposition ?

Non parce que certains pensent l'être. Pour l'instant je suis le seul à tenir un discours crédible au nom de l'opposition. J'aimerais bien jouer un rôle d'animateur dans le montage d'une vraie liste porteuse de choix libéraux.

Beaucoup considèrent que Joël Batteux a un bon bilan ?

L'ère Batteux malgré quelques réalisations en fin de mandat qui resteront, c'est l'ère de la stagnation démographique et commerciale de la ville centre. Même s'il y a des signes de bonne santé grâce à l'aérospatiale porteuse d'avenir, le mérite en revient à l'État.

Qu'est-ce qui inquiète les Nazairiens ?

Le sort des chantiers : il n'y a rien en vue sauf peut-être un bateau MSC.
- Le sort du centre-ville : on refait les travaux en catastrophe sans rien avoir fait pendant 13 ans.
- La pertinence d'avoir créé un second centre commercial Ruban Bleu.
- On a fait partir les médecins du centre-ville.
- La population du centre-ville est en train de se paupériser.
- La sécurité en centre-ville n'est pas assurée.

Pour revenir aux élections municipales vous voyez Kévin Izorce et Jean-Claude Blanchard sur une même liste avec vous au milieu, n'est-ce pas utopique ?
C'est bien le problème, c'est pour cela que c'est compliqué, mais c'est le seul moyen de gagner.
Le ralliement du Modem au PS leur coûterait plus de voix, c'est le cas partout. Saint-Nazaire est gagnable en cas de large union et avec une forte personnalité pour tête de liste.

Mais le FN a l'air de vouloir faire cavalier seul ?
C'est possible d'y arriver sans eux à condition que les circonstances nationales s'y prêtent.

Mais la droite nazairienne fait souvent référence à la victoire d'Étienne Garnier aux cantonales contre Joël Batteux et aux législatives comment cela a-t-il été possible ?
Etienne Garnier a été un homme qui fréquentait les ouvriers et était ouvert. C'était un militant politique sincère. Il n'avait pas d'ennemis et a su donner un coup de main à la Mairie socialiste en organisant un rendez-vous avec Charles Pasqua alors ministre de l'intérieur, pour que la Ville obtienne certains contrats avec l'État.

Et pour finir par une question qui préoccupe votre mouvement : Fillon ou Copé ?
Plutôt Copé, même si j'ai un gros point de désaccord sur le cumul des mandats. Copé est un homme de droite, mais ce qui me frappe dans les conversations c'est que Fillon est trop étatiste pas assez libéral, c'est un Chirac bis.

Et après l'unité reviendra ?

Jean-Louis Garnier termine par une boutade dont il a le secret : « NKM* est plus proche de Mélenchon que moi mais on se rassemblera ».

*Nathalie Kosciusko-Morizet


 

Auteur : Propos recueillis par JBR | 11/10/2012 | 6 commentaires
Article précédent : « Les oppositions en rebellion « contre le mépris de la municipalité » »
Article suivant : « EELV travaille à un programme « réaliste et global » »

Vos commentaires

#1 - Le 12 octobre 2012 à 08h40 par Politique, Saint-nazaire
Je trouve cet article scandaleux et surtout des affirmations de jl garnier mensongere!!!!!!!!!
jl garnier depuis maintenant 6 ans roule pour batteux ,depuis 6 ans jl garnier prend les autres partis pour des c...,........
jl garnier ne peut pas se pretendre un rassembleur regarder l'ump saint-nazaire qui aujourd'hui est divisé en 3 groupes la faute a jl garnier et pellon!!!
et puis ses propositions sont ridicules et tellement infimes que cela fait deja rigoler la gauche!!!
Et puis ,normal que son favori est copé car si fillon passe je pense que jl garnier va partir de l'ump ,va prndre la porte!!!!!!!!

Alors jl garnier avant de vous prendre pour dieu ,il faudrait ne plus prendre les gens pour des inbéciles et surtout d'etre crédible !!!!!!
#2 - Le 12 octobre 2012 à 10h25 par UMPHilare
Politique,
Est-ce que vous vous rendez compte que vos propos confirme ceux de Garnier ?
En dehors de votre haine à son égard que proposez-vous ?
#3 - Le 12 octobre 2012 à 10h30 par Jean-Louis Garnier
Politique pour en savoir plus sur mes propositions renseignez-vous :"Il faut discuter du fond d'une politique municipale et oser envisager une véritable révision générale des politiques municipales et intercommunale (RGPMI) ; les électeurs maintiendraient les mêmes au pouvoir si c'est pour faire la même politique!"
http://jeanlouisgarnier.blogspot.fr/2012/10/sur-un-editorial-de-kevin-izorce.html
#4 - Le 12 octobre 2012 à 11h09 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
"La relation avec les élus socialistes est cordiale mais inexistante", joli paradoxe. si elle est inexistance, elle ne peut etre cordiale

dommage ca ressemble plus à une envie de taper sur les autres qu'un désir d'avoir un discours constructif

"Oui mais pas comme tête de liste, et pas pour être élu en cas de défaite", donc c'est soit on gagne et j'ouvre le champagne soit on perd et je veux surtout pas donner les mouchoirs. étrange comme raisonnement.

"conseils de quartier tirés au sort", on fait ca comment ? je comprends pas bien la

"je suis le seul à tenir un discours crédible au nom de l'opposition", sympa pour son chef de fil et ses collègues

ce qui inquiete Monsieur Garnier n'est pas ce qui inquiete l'ensemble des nazairiens, enfin pas que ca et pas spécialement ces exemples



j'ai toujours du mal à comprendre pourquoi M. Garnier se met en avant sur les média alors qu'il dit lui même ne pas etre et ne pas vouloir etre le chef de fil. ne serait ce pas un peu narcissique comme comportement ?

pour revenir à ce qui est dit, je ne vois pas grand chose de constructif. par contre, M. Garnier sait très bien manier l'attaque et le reproche dans ce qu'il dit. dommage, ca ne fait pas de lui un leader et encore moins un leader d'opinion.
#5 - Le 12 octobre 2012 à 12h09 par AilesdroitesUMP
Réfractaire,
ne vous faîtes pas plus bête que vous l'êtes pour le plaisir d'écrire !
Une relation peut être cordiale dans la forme mais n'avoir sur le fonds aucune consistance !
Vous croyez vraiment que le poids de l'impôt foncier ou l'avenir de leur centre ville ne concerne pas les nazairiens ? vous vivez où ?
#6 - Le 12 octobre 2012 à 22h18 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
bah ouaiii AilesdroitesUMP, c'est ce que je dis

mais bon, si vous intérpretez autre chose c'est votre problème

lol

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter