Saint Nazaire Infos

Jean-Louis Garnier est-il le leader naturel de la droite nazairienne ?

Jean-Louis Garnier tête de liste de Saint-Nazaire alternance aux dernières municipales, élu d’opposition, et militant UMP communique régulièrement sur son blog, et marque son opposition au conseil municipal.
Depuis le départ sous d’autres cieux de Maud Durandet Cascino Jean-Louis Garnier, est-il finalement le seul leader naturel d'une droite nazairienne bien absente des débats? Qu’en pense-t-il ?

"Les partis de la droite et du centre sont dans un état de pulvérisation totale. À l’UMP nous avons à peine 100 membres, pas tous à jour de cotisation, dont 20 personnes actives. Institutionnellement je ne suis qu’un adhérent de l’UMP. Au centre vous avez trois noyaux : un autour du Modem, un autour de l’alliance centriste, un autour du nouveau centre ; et un électron libre Kevin Izorce."

Allez-vous rassembler et être de nouveau tête de liste aux prochaines municipales ?

Je n’ai aucune envie d’être tête de liste. Par contre, la prochaine fois, je souhaite essayer de rassembler la droite et le centre pour mettre en échec 90 ans de socialisme. À Saint-Nazaire les scores de la dernière fois montrent que tout est possible. Mais si on ne trouve pas le moyen de faire accepter la tête de liste on est battu. Je ne cherche pas aujourd’hui à m’entendre avec les autres personnalités de la droite. Je cherche une méthode pour nous rassembler. D’ailleurs au Conseil municipal, il n’y a que deux opposants Éric Edom et moi.

David Samzun a créé son association et veut ouvrir large vous pourriez vous retrouver à ses côtés ?

Non ce n’est pas envisageable. David Samzun comprend que la municipalité est minoritaire dans la ville et son idée est de rassembler autour de la gauche. Il a bien compris que du point de vue humain la municipalité n’est pas considérée comme à l’écoute. La politique de celle-ci, en dehors du front de mer, n’est pas bien ressentie. Il veut réagir et élargir les bases politiques et sociologiques.
 

Aujourd’hui il pourrait y avoir trois ou quatre têtes de listes à gauche, d’après vous quel scénario se profile ?

Le seul défaut de la déclaration de Samzun c’est qu’il veut travailler avec tout le monde. Mais c’est le PS qui va décider. Ils sont en pleine contradiction. Pourquoi ce qui est bon au niveau national pour déterminer le leader ne serait pas fait aux municipales ? D’ailleurs c’est également valable pour la droite à Saint-Nazaire. On devrait faire une primaire pour désigner celui qui va mener la liste. Les primaires sont la mort des partis, mais elles donnent l’occasion à d’autres personnes de se présenter. Les socialistes à Saint-Nazaire devraient aller au bout de leur logique et nous aussi, à droite et au centre.

Joel Batteux en 23 ans de mandat sort avec un bon bilan

Il a voulu moderniser la ville qui avait un retard considérable. Il n’a pas réussi à rattraper complètement ce retard, mais il a su faire évoluer la ville. Il a un échec, la population de la ville est la même depuis 30 ans, elle a connu une stagnation démographique. Au niveau des services publics c’est pas mal, il a réussi une bonne gestion financière et administrative. S’il avait eu avec le patronat une vraie relation de confiance il y aurait moins de problèmes aujourd’hui. Paradoxalement son dernier mandat sera le meilleur car il a réalisé beaucoup de choses.

La politique commerciale du centre-ville pose beaucoup de questions

Cette équipe ne s’est pas donné la peine de comprendre comment le commerce fonctionnait, et en plus ils haïssent les commerçants. La CCI a disparu, la Ville est le seul interlocuteur. Il monte une opération « ville port » et maintenant « ville gare » et après il s’en désintéresse. François Blancho savait avoir une adhésion totale, il déplaçait 4 000 personnes à Nantes. Ici on a la maladie de la pierre. Son insuccès commercial provient d’un manque de contact de groupe.

Et pour terminer, des commentaires sur les sénatoriales ?


Les résultats me conduisent à faire quatre remarques :
- La prise de contrôle des territoires par le PS débouche sur sa conclusion normale.
- La représentation est équilibrée géographiquement pour la droite.
- C'est aussi la manifestation d'une certaine irritation quant à la réforme des intercommunalités.
- Et enfin on note l'aggravation des désordres dans l'UMP dont le mode de désignation des candidats aux élections ne tient pas assez compte de la diversité des opinions et des groupes qu'elle rassemble.

Auteur : propos recueillis par MW | 14/10/2011 | 10 commentaires
Article précédent : « Les tribulations du centre et de la droite nazairienne »
Article suivant : « Le résultat des primaires socialistes à Saint-Nazaire »

Vos commentaires

#1 - Le 14 octobre 2011 à 17h21 par Lemere
Point de vue assez lucide de la situation de la droite et du centre et fairplay avec M. Batteux.
Reste que le reproche qui concerne la démographie, s'applique de façon plus cruciale sur la côte et en particulier sur Pornichet, ou l' on tend à une ségrégation et sociale et générationelle.
Mais M. Garnier connaît bien le problème.
#2 - Le 14 octobre 2011 à 19h49 par greg
Oui il faut un front droite/centre aux prochaines municipales.
Les décennies de socialisme sur St Nazaire cela suffit, d'autant plus que D Samzun apparait comme très sectaire.
Il faut aussi des primaires à l'UMP et ne pas hésiter à exclure les indisciplinés et profiteurs.
#3 - Le 14 octobre 2011 à 22h07 par Arnaud Levelly, Saint Nazaire
Bonne analyse de Monsieur Garnier,c'est sur que le centre est inexistant à Saint-Nazaire, mais qu'il y a un fond d'électeurs centristes.Comme disent les alpinistes s'il y a une fenêtre météo la cordée pourrait arriver au sommet. A vous de jouer Messieurs de la droite nazairienne.
#4 - Le 14 octobre 2011 à 22h15 par Minette, Saint Nazaire
à Greg
Ben voilà des primaires pour désigner la tête de liste PS et des primaires à l'UMP.
ok faut éliminer ceux qui ont les dents qui rayent le parquet et trouver un Etienne Garnier bis.
#5 - Le 15 octobre 2011 à 09h22 par Le nouveau centre, St Nazaire
Répons a Mr Arnauld Levelly,

le nouveau centre est un parti qui s'implante fortement sur st nazaire depuis quelques mois et comme vous le dites ce succés est du a un grands nombres de centristes sur st nazaire.
Nous souhaitons etre présent aux législatives ainsi qu'en 2014 .
Par contre ,je suis trés surpris de voir que Mr Garnier qui revendique le mot rassembleur car le nouveau centre depuis quelques mois rencontre les différents partis de l'oppositions pour rassembler et federer des gens ,des idées ainsi pour construire un vrai projet qui va nous permettre de gagner 2014.
#6 - Le 15 octobre 2011 à 15h19 par opposition?
C'est très joli de faire des articles en se revendiquant opposant n°1 mais cela ne se confirme absolument pas dans les votes de Jean Louis Garnier au conseil municipal. La connivence avec M. Batteux est évidente pour tout ceux qui assistent au conseil municipal. M. Garnier a voté la plupart des grandes décisions de la mandature comme le PLU. Les gens n'ont vraiment pas mémoire.
#7 - Le 15 octobre 2011 à 20h28 par Segrais
Que Mr Garnier se veuille être le rassembleur de la droite et du centre, c'est à mourir de rire ! Si on veut un match de boxe, alors là oui, avec lui, on en aura un beau entre les protagonistes de l'UMP, du Nouveau Centre et autres électrons libres de la droite et du centre !...
#8 - Le 16 octobre 2011 à 17h49 par Antoine
Je suis d'accord avec Minette et Greg
Il faut des primaires a droite
Regardez le succès qu' elles ont eu a gauche
#9 - Le 16 octobre 2011 à 20h24 par pierre gilbert, Saint-nazaire
Joel Batteux en 23 ans de mandat sort avec un bon bilan, a écrit l'interwiever.
Je l'invite à jeter un oeil à l'article, certes trop long... que j'ai publié sur www.estuairemag.com/lecturepolitique/lecturepolitique.htm et intitulé, lecture orientée d'une politique municipale.
Quant au regard de M. Garnier, il me semble bien superficiel.
#10 - Le 18 octobre 2011 à 12h32 par GOUPIL
Le mépris des élus envers les commerçants date, aujourd'hui un véritable dialogue existe et il faut avouer que ce n'est pas toujours évident de s'adresser à cette population ! je crois que la nouvelle génération d'élus et la nouvelle génération de commerçants sont capables de s'écouter les aprioris des uns et des autres sont d'un autre temps !
Quant à la CCI elle n'est pas totalement absente puisqu'elle met à disposition des commerçants un manager de ville, mais il subsiste un problème de représentativité, elle apparaît plus comme une Chambre d'Industrie !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter