Saint Nazaire Infos

Hôpital : double manifestation ce vendredi

Deux heures de débrayage pour les personnels de plusieurs services. Inquiétude pour les patients, pour les emplois et pour l’entrée dans la cité sanitaire sont dans tous les esprits.

Ce sont les personnels des pôles gériatrie, médecine polyvalente et rééducation fonctionnelle qui ont manifesté ce matin devant la salle du conseil de surveillance. Des courriers ont déjà été envoyés aux membres du conseil, « ils connaissent déjà le dossier », commence Olivier Patrick, secrétaire de la CFDT Santé Sociaux. On entendrait presque les personnels présents penser « mais ils ne font rien ». Cette manifestation a été faite à la demande des médecins et des non-médecins, marquant bien le consensus entre les personnels.

Inquiétude pour les patients

Les personnels du service de rééducation fonctionnelle ont déjà manifesté mercredi devant les locaux de l’Agence régionale de santé (ARS) à Nantes mercredi (sur des problèmes développés ici http://www.saintnazaire-infos.fr/hopital-le-service-mpr-demande-des-reponses-23-43-960.html). « Nous nous inquiétons pour les hospitalisations complètes qui vont être transférées à l’entrée dans la cité sanitaire, sur le site de Pen Bron et les hospitalisations de jour, dispatchées entre Heinlex et les Océanides à Pornichet », explique Olivier Patrick. Les membres du service anticipent la période transitoire qui va s’instaurer alors et craignent pour le suivi et la prise en charge des patients. L’éloignement va être difficilement vécu au quotidien, sans parler des risques de prise en charge tardive pour les patients difficilement transportables qui vont en découler.

Manque de personnel

Pour le pôle gériatrie et médecine polyvalente, ce sont de vieux problèmes qui reviennent : le manque de personnel. « Nous avions déjà manifesté il y a deux ou trois ans et obtenu plus de personnel. Mais avec le contrat de retour à l’équilibre, les agents sont moins remplacés et les conditions de travail sont plus difficiles. Une infirmière pour quinze patients, ce n’est pas suffisant », ajoute Dominique Guihard de la CGT. D’autant plus qu’une quatrième unité de gériatrie est arrivée en juillet avec le rapatriement des lits auparavant à Guérande. Dans la cité sanitaire, ce seront 75 lits de gériatrie, plus 30 de soins de suite pour personnes âgées. « Nous testons la situation des personnels dans la cité sanitaire et ça ne marche pas », précise Dominique Guihard. Les syndicalistes demandent donc l’abandon du non-remplacement des personnels, des mesures de remplacement par les personnels en repos et une révision des effectifs pour la cité sanitaire.

Auteur : AP | 28/10/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Bourse aux vélos, ça roule »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter