Saint Nazaire Infos

"HélYce" suscite la curiosité des Nazairiens

Samedi, le tout nouveau projet "HélYce" a été présenté aux habitants de l'agglomération nazairienne. Un chapiteau a été dressé sur l'Esplanade des droits de l'Homme et plusieurs centaines de visiteurs ont pu faire connaissance avec le circuit des 14 bus qui assureront la liaison entre la gare et Océanis.

À vrai dire, Yann Dufour et son équipe ont fort bien choisi ce premier samedi des soldes pour montrer aux futurs usagers ce que sera le tracé qui joindra la gare à Océanis en quinze minutes. Sous le chapiteau installé au coeur du paquebot, un nombreux public a pu prendre connaissance des travaux concernant cette nouvelle ligne. À l’aide de cinq écrans, de panneaux et de documents, les visiteurs visiblement très intéressés ont eu un avant-goût du parcours et du projet dans sa globalité. À travers ces différentes animations, ils ont notamment vu ce que sera le parcours (avec ses arrêts), qui partira de la gare pour rejoindre Océanis via le centre-république, le Ruban Bleu, l'Hôtel de ville, la cité scolaire, le secteur ville-ouest, la cité sanitaire, Heinlex et Gavy. Sur les neuf kilomètres du parcours six kilomètres s'effectueront sur une voirie réservée au bus, les trois autres en voie partagée avec les voitures. L'aménagement de ce circuit - effectif en septembre 2012- se fera par tronçon. Celui du pôle multimodal verra également la création d'une voirie réservée aux bus en direction du rond-point d'Herbins. Grâce à une présentation sur l'un des écrans, le public a pu se rendre compte de ce que sera l'évolution du plan de circulation dans le centre-ville de Saint-Nazaire. À noter que l'utilisation de la rue d'Anjou sera spécifiquement destinée aux bus et aux riverains.

Une alternative à l'automobile

Cette journée de promotion du projet "HélYce" a aussi permis de découvrir deux modèles de bus à l'allure futuriste et qui concourent à l'appel d'offres qui sera lancé en juin. L'un et l'autre ont la particularité de pouvoir accueillir 130 personnes maximum. Ils présentent des caractéristiques similaires c’est-à-dire, qualités techniques, confort et un prix qui se situe aux environs de 400 000 euros HT. Le modèle de l'Iris Bus d'Ivéco est utilisé à Nîmes, tandis que le Citéo de Mercédès est déjà en circulation à Nantes depuis plusieurs années. Pour Yann Dufour responsable du projet, les objectifs d'HélYce" sont clairs : "Il s'agira de relier la gare à Océanis en quinze minutes, pour le coût d'un ticket de bus qui est à l'heure actuelle d' un euro et de rendre le transport plus facile d'accès à tous les points. Cela se doit d'être une alternative à l'automobile avec une voie spécifique réservée aux bus qui sera de couleur beige".

Auteur : YE | 16/01/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Actes de vandalisme : deux voitures saccagées. »
Article suivant : « Le trafic du port perturbé jusqu’à lundi »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter