Saint Nazaire Infos

HélYce : le pont de la Matte bientôt démonté

La fin des travaux d’HélYce, tout Saint-Nazaire l’attend avec impatience. Le plus dur – ou presque – reste à venir : les travaux du pont de la Matte.
Le nouveau pont
Le nouveau pont

Oui, la pilule va avoir du mal à passer. Non, ça ne devrait pas être facile d’entrer dans la ville pendant plusieurs mois. Mais le jeu devrait en valoir la chandelle : un nouveau pont de 60 mètres de long, 25 mètres de large et pesant 680 tonnes va remplacer l’actuel pont de la Matte. Les bus vont avoir deux voies d’un total de 7 mètres, les voitures deux d’un total de 6 mètres et 5,20 mètres sont prévus pour les vélos et les piétons. Le projet coûte la bagatelle de 5 M € (en comptant les indemnités versées à la SNCF). « C’est un projet qui va changer complètement l’entrée de Saint-Nazaire. Nous sommes au pied de la falaise », commence Olivier Richard, vice-président en charge de la commission des grands services publics. Bonne nouvelle, le planning semble plutôt bien tenu malgré une interruption de quinze jours à cause des intempéries. L’objectif est que tous les travaux soient terminés avant début août quand les bus HélYce vont commencer à tourner (à vide) dans la ville. « On est serré », ajoute Olivier Richard.

Des travaux préparés depuis longtemps

Qui ne s’est pas demandé le pourquoi de l’étrange slalom que fait la route juste avant le pont (quand on arrive de Nantes) ? C’est assez simple : c’est là que la plateforme où va être assemblé le pont commence à s’installer. De mi-mars jusqu’à mi-mai, les tronçons être apportés sur le site par convois exceptionnels. Le spectacle devrait en valoir le coup avec, par exemple, des morceaux de trottoir faisant une trentaine de mètres d’un seul tenant. Une trentaine de sous-ensembles vont être acheminés depuis les locaux de l'entreprise Baudin, située à Châteauneuf-sur-Loire (Loiret) et des ouvriers de l'entreprise vont venir pour assembler les pièces du pont métallique.

D’un pont à l’autre

La déconstruction du pont va commencer le 23 avril mais l’ouvrage ne disparaîtra vraiment que le week-end du 26 au 28 mai. « Nous allons installer une grue à chaque extrémité. Elles vont servir à enlever la quinzaine de tronçons du pont », explique Michèle Burnet, responsable de l'aménagement à la CARENE. Les travaux vont aussi impacter les trains puisque les caténaires reposent sur les piles du pont. La majorité des travaux se feront de nuit pour ne pas trop perturber le trafic. Cependant, à plusieurs dates la gare va être fermée et des bus mis en place pour permettre aux voyageurs de circuler. Ce sera le cas notamment le week-end du 26 au 28 mai et celui du 8 au 10 juin, quand le nouveau pont sera mis en place.
 

Une autre manière de circuler

Avec 25 000 véhicules passant par jour, le pont de la Matte est très utilisé. Par où les voitures vont-elles donc entrer dans Saint-Nazaire ? Vous qui traversez la ville quotidiennement ou de temps en temps, peut-être avez-vous remarqué ces panneaux jaunes qui indiquent un itinéraire conseillé. Eh bien, ils ont été installés pour que les conducteurs « changent leurs habitudes », car dès le 23 avril, ils vont devenir obligatoires. De nouveaux panneaux vont être mis en place dès le 19 mars. Plusieurs déviations vont être mises en place :
au Nord et au Sud, ce sera par le secteur portuaire,
à l’Ouest, les véhicules pourront passer par Reton, Plaisance et le Parc Paysager,
au passage à niveau d’Herbins, pour y arriver, la rue Georges Brassens (Trignac) va être définitivement allongée.
Pour savoir s’il y aura des bouchons, il va falloir attendre le 23 avril. Et pour circuler sur le nouveau pont tout beau, tout neuf, le 10 juillet.

Déviation 1
Déviation 1
Déviation 2
Déviation 2
Auteur : AP | 20/02/2012 | 2 commentaires
Article précédent : « Notre-Dame-des-Landes : sursis pour les deux opposants »
Article suivant : « Le Figaro tolérance zéro pour Saint-Nazaire »

Vos commentaires

#1 - Le 22 février 2012 à 09h09 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
tel un rouleau compresseur, Hélyce avance, écrasant du même coup les espèces en voie de disparition sur le bas côté

je l'ai dejà dit. je ne suis pas contre le projet. je déplore juste les dommages collatéraux (commerçants par exemple) car le projet a été mal boutiqué sur ce point.

on s'en fout, dans 10 ans on retiendra le pont qui sera encore la. on aura oublié les pauvres gens qui auront crevé à côté.

l'humanité est morte, vive l'humanité
#2 - Le 28 avril 2012 à 18h43 par Segrais, Saint-nazaire
Ce qui a été dit par Réfractaire voilà plus de 2 mois est encore plus criant de vérité aujourd'hui. Comment a-t-on pu en arriver là sinon à cause d'une impréparation manifeste de la part des responsables de ce projet ?
Les commerçants ont déjà été cruellement frappés par les multiples travaux ayant lieu depuis de nombreux mois. Et maintenant, alors que la fermeture de l'entrée principale de St-Nazaire oblige les Nazairiens et ceux qui voudraient entrer dans la ville à passer au plus loin du centre, par Cran Neuf ou par Méan (par Herbins, c'est l'enfer !), on apprend que parallèlement on va raboter et refaire les enrobés des axes intérieurs nouvellement goudronnés car on s'aperçoit qu'ils n'auraient pas tenu un an! Et ces travaux imprévus et supplémentaires vont durer deux mois !
Il faut voir le centre ville de St-Nazaire depuis une semaine : mort. Les commerçants n'en peuvent plus, cela devient dramatique pour beaucoup. Que font nos élus ? Aucune réaction dans les journaux, aucune explication, aucune perspective proposée qui permettrait de donner à nouveau de l'oxygène au coeur de notre ville. Ils donnent l'impression d'être au dépourvu et d'être incapables d'aucune solution aux problèmes rencontrés. C'est consternant ! Pourquoi ne pas revoir le calendrier des divers travaux liés à Hélyce au vu des sérieux désagréments que les "accidents" inattendus ont occasionné ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter