Saint Nazaire Infos

Hans Op de Beeck : Sea of tranquillity

Le Grand Café, centre d’art contemporain de Saint-Nazaire présente l’exposition « Sea of Tranquillity » jusqu’au 2 janvier 2011. L’artiste Han Op de Beeck est un créateur d’intermondes. Ses oeuvres, suspendues entre passé et futur, fiction et réalité, sondent un univers contemporain aux allures de mirage, vertige sensoriel où le familier côtoie l’étrange.

« En 2008, à l’occasion d’un séjour d’étude à Saint-Nazaire, Hans Op de Beeck fut frappé par le développement historique remarquable de cette ville portuaire, dont les chantiers navals produisent les plus grands paquebots de croisière du monde. Le projet Sea of Tranquillity (mer de la Tranquillité) a débuté sa croisière à Saint-Nazaire…

Le titre de cette installation : Sea of Tranquillity a plusieurs connotations. Traduit littéralement en néerlandais, Sea of Tranqillity devient « Zee van Rust », une expression courante qui décrit l’expérience d’un moment suspendu, hors du temps, dans la paix et le silence, un océan de calme. En latin « Mare Tranquillitatis » désigne une mer lunaire, où s’écrasa le vaisseau spatial Apollo 11, qui permit aux hommes de marcher sur la lune. Ce titre comporte enfin une part d’ironie, si l’on considère ce qu’offre une croisière aujourd’hui : des activités sans danger et sans imagination, nivelées par l’industrie des loisirs…

Han Op de Beeck conçoit son projet d’exposition autour d’un vaisseau fictif, baptisé Sea of Tranquillity, matériellement présent dans une version sculptée. Ce bateau imaginaire est accompagné de diverses sculptures (personnages et paysages). Un court-métrage mêlant acteurs réels et environnement 3D plonge virtuellement le spectateur dans l’antre de ce paquebot étrange et menaçant, qui fend la nuit. Une série d’aquarelles en noir et blanc installe le récit, une scénographie de la mémoire, un voyage immersif dédié à cette énigmatique légende flottante ».

(extraits de la présentation d’Eva Prouteau)

Autour de cette exposition trois conférences, par Eva Prouteau, auront lieu à Agora, maison des associations, 2bis, avenue Albert de Mun à Saint-Nazaire, à 18 h 30.

Conférence : le motif du bateau dans l’histoire de l’art, lundi 8 novembre.

De l’Arche de Noë au Queen Mary 2, le bateau fascine par sa force d’évocation poétique. Autour du travail d’Hans Op deBeeck, cette conférence propose une traversée thématique de l’histoire de l’art où la représentation du bateau libère de puissantes métaphores, de l’allégorie de l’humanité au mythe de l’aventurier solitaire.

Prochaines conférences :

Mardi 16 novembre : « Utopies, architectures et société des loisirs »

Mardi 7 décembre : « De l’art contemporain au cinéma : une société rêvée »

Les inscriptions ont lieu au Grand Café, Place des Quatre z’Horloges à Saint-Nazaire.

www.grandcafe-saintnazaire.fr Tel. 02 44 73 44 00

Ouvert tous les jours, sauf lundis et jours fériés de 14 heures à 19 heures ; mercredis de 11 heures à 19 heures Entrée libre.

Tarifs des conférences : 4 euros – le cycle : 20 euros – le cycle : 16 euros pour CE, adhérents au CCP – gratuité pour demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux, allocataires RSA, moins de 26 ans, titulaires du « carnet culture découverte ». 

01/11/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « Christiane Poisbeau et son accordéon animent le marché »
Article suivant : « David Rolland a dit : « Êtes-vous donc ? » et ils ont dansé... »

Vos commentaires

#1 - Le 08 novembre 2010 à 13h41 par Caillaud, La Baule
Plongé dans une atmosphère dès les premiers pas, il devient possible de découvrir un travail d'art. Entouré par des tableaux qui utilise l'encre à d'autres fins, le silence prend place. On plonge ainsi dans l'océan, les côtes Nazairiennes se transformes et l'on se rend compte, que le tout aboutit au septième art. Nous y sommes l'acteur du public. Personne ne néglige ce qui se passe. La séance ne s'achève plus, l'ambiance nous habite et l'on vient à ne plus oublier Hans Op de Beeck, le créateur. Le passée se lie à la fiction et la réalité nous livre le futur. ce qui devient le plus touchant est la vie, ainsi que la souffrance et de même que la mort. toute cette vague de sentiments se retrouve au grand café à Saint Nazaire. Sea of Tranquility, exposition de sculptures, de décors, d'aquarelles, d'images et de sons, qui enivrent nos sens. Il ne devrait exister aucun freins pour aller découvrir ces oeœuvres jusqu'au 2 janvier 2011. Alors allez-y et donnez vous l'occasion de vivre une expérience unique.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter