Saint Nazaire Infos

Handicap international pour vivre debout

Une pyramide de chaussures s'est élevée Place de droits de l'Homme ce samedi comme dans une trentaine d'autres villes de France. Cette manifestation est organisée par l'association humanitaire Handicap International.

Handicap International milite partout « où vivre debout ne va pas de soi ». L'association qui a plus de trente ans se bat notamment pour l'interdiction des bombes à sous-munitions (BASM). Elle a oeuvré pour la signature du traité d'Oslo*.
La manifestation pyramide de chaussures est très symbolique quand on sait que les mines et les BASM touchent presque toujours les membres inférieurs des victimes, rendant la station debout impossible.
Le principe : chacun apporte des chaussures et c'est ensuite l'association le Relais qui se charge de les trier, et de remettre en circulation celles qui sont encore utilisables.
À Saint-Nazaire il n'y a pas d'antenne de Handicap international mais plusieurs associations ** envoient des  adhérents pour organiser la pyramide de chaussures depuis une douzaine d'années, « parce qu'ils pensent que c'est utile ». La Ville a prêté une tente pour abriter les documents d'information qui sont distribués aux passants. Derrière la tente entre des rubans un « champ de mines». a été défini. Les engins factices sont visibles sur le pavé, imaginons les enfouis  dans un champ dans lequel des enfants jouent, tandis que leurs parents travaillent… « Des années après une guerre le développement des pays touchés est freiné, et notamment l'agriculture », dit Pascal Tual.
S'arrêtent  en majorité des gens à  la quarantaine bien sonnée devant la tente blanche. Les ados et jeunes adultes passent sans poser de questions, sans même un regard. « Comme s'ils n'étaient pas concernés » regrette Pascal Tual (la cinquantaine passée). Il indique que dans de nombreuses associations c'est un peu pareil, « au mouvement pour la Paix je suis le plus jeune, nous avons des difficultés à renouveler» .
« Il faut continuer de faire signer des pétitions pour que les peuples fassent pression sur leurs gouvernements, trop d'États n'ont pas encore signé le traité d'Oslo ».
Handicap International aura recueilli entre 350 et 400 signatures sur sa pétition ce samedi sur la place des droits de l'Homme, le site pyramide-de-chaussures.fr annonçait 50 000 signatures dimanche.


 

* Le traité d'Oslo

Signé par 46 pays en 2008. À ce jour, 108 États ont signé la convention, dont 33 en Europe et 41 en Afrique 20 en Amérique et 7 en Océanie. L’Asie et le Moyen-Orient réunissent à eux deux 7 signatures.
Le traité entré en vigueur le 1er août 2010, représente une avancée sans précédent du droit international humanitaire : désormais, plus aucun pays ne pourra utiliser des BASM en toute impunité et les droits des victimes seront enfin reconnus.

Il interdit définitivement l'utilisation, la fabrication, le commerce et le stockage des bombes à sous-munitions. Pour Handicap International, « le traité permet de mettre fin à l'intolérable menace que faisaient planer les BASM (stockées par centaines de milliers par les États) sur les populations civiles. Grâce au traité, les atrocités provoquées par ces armes massivement utilisées lors des derniers conflits au Liban, en Irak ou encore en Afghanistan, ne pourront plus être commises ».


Quelques articles importants du traité


• Déminage : les États parties ont dix ans pour dépolluer leur territoire.
Destruction des stocks : les États parties ont huit ans pour détruire leur stock.
Assistance aux victimes : avec le Traité d'Oslo, la notion de victimes ne se limite plus à la personne blessée. En effet, selon l'article 2, « par victime on entend les personnes qui ont subi un accident, la famille des personnes directement affectées par cet accident et les communautés dont l'environnement est pollué par des sous-munitions ».

**Mouvement pour la Paix, Amnesty International, Secours populaire, MRPAP, la ligue des droits de l'Homme…

http://www.handicap-international.fr/
pyramide-de-chaussures.fr
 

Auteur : LY | 30/09/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Du mécénat pour les contes à l'hosto »
Article suivant : « Petits frères des Pauvres cherchent bénévoles »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter