Saint Nazaire Infos

Handball Nationale 3 : Le break pour les Nazairiens

C’était, ce samedi soir, salle de Porcé, un match haut de gamme entre les Nazairiens du SNHB qui recevaient leur dauphin, Niort. Battue, 30-24, l’équipe des Deux-Sèvres est désormais 3e. Le groupe de Steve Berger a fait le break, seule la formation de Loudéac semblant s’accrocher derrière ce leader intraitable après son court succès devant Hennebont.
Verger aura été un des artisans de la victoire nazairienne
Verger aura été un des artisans de la victoire nazairienne

Dans une salle acquise à sa cause, Le Saint-Nazaire Handball a montré une fois de plus qu'il pouvait être un favori crédible pour une montée prochaine à l'étage supérieur.

Face à un adversaire niortais arrivant en terres nazairiennes avec la bonne idée de les faire tomber pour la première fois depuis le début de championnat, les hommes du technicien local, Steve Berger, ont répondu de la plus belle des manières en réalisant une production complète avec un fond de jeu séduisant et une bonne efficacité.
Prenant rapidement les devants en infligeant un 5-0 d'entrée de jeu à des adversaires totalement dépassés face à une défense rigoureuse autour du duo Labarre-Le Padellec et un rythme soutenu en contre-attaque, les « Rouge et Blanc » n'ont jamais relâché la pression sur toute la totalité de la rencontre.
« Je suis vraiment satisfait de la production de mes joueurs car elle a été relativement aboutie avec surtout une grosse entrée en matière. Il est intéressant de rester invaincu et de gagner avec ce matelas d'avance au tableau d'affichage. On doit cependant travailler l'efficacité aux tirs dans les face à face et les petits manques aux penalties. Mais, ce soir, ce ne sont que des détails qui n'enlèvent rien au bon début de championnat du groupe », notera Steve Berger, vraiment rassuré par le comportement global de son équipe.
 

Supériorité locale

Il y a bien eu quelques sursauts d'orgueil des joueurs des Deux-Sèvres emmenés par le duo Berthonneau-Dubis qui redonnèrent un léger espoir aux siens juste après la pause. « On ne peut que s'incliner face à la supériorité nazairienne. On s'est battu avec nos armes du moment, mais il reste un gros chantier à mettre en place chez nous pour asseoir un meilleur fond de jeu », reconnaîtra lucidement l'entraîneur niortais, François Davail.
Le mot de la fin reviendra à Steve Berger. « Il va falloir maintenant finir la première partie de la saison de la même façon en remportant des points précieux face à des adversaires qui vont s'avérer tout aussi coriaces que les Niortais ».

La fiche technique

Saint-Nazaire-Niort : 30-24.
Mi-temps : 14-12.
Saint-Nazaire. Biane (3), Durand (3), Labarre (3), Le Padellec (2). Lechevrel (1), Martin (8), Pellerin (5), Roussel (1), Vaillant (5), Verger (1)
Niort. Barboza (6), Berthonneau (6), Colombo (1), Dubis (2), Gouraud (1), Kamtchop-Baril (2), Naffati (3), Stan (3).


 

09/11/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Volley-Ball, Ligue A : Les Nazairiens dans une mauvaise passe »
Article suivant : « Pêche sportive : Saint-Nazaire, capitale des interrogations »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter