Saint Nazaire Infos

Handball : le SNHB en assemblée générale dans un « esprit durable »

Éric Geoffroy président du Saint-Nazaire HandBall a présenté les activités du club ,rendu les comptes et appelé à la coopération tous les bénévoles disponibles.

Le SNHB va bien, « les objectifs sportifs ont été tenus », la situation financière est saine. Le club réussit à maintenir une participation globale privée malgré la crise  économique et la Ville soutient toujours le club et ses 330 adhérents.
Si l'équipe fanion promue en 2014 reste en N2 avec pour objectif de se placer sur le podium, et l'équipe 3 est promue ce dont tout le monde se réjouit, le club c'est aussi tous les autres, petits et grands, entraîneurs, arbitres, parents,réunis en association.

Un collectif où l'individu se réalise

Durant tous leurs exposés les responsables ont appuyé sur l'importance du bénévolat dans les clubs de sport.
L''équipe c'est bien, mais il faut que dans cet esprit les individus se réalisent. Le président insiste sur l'importance de cet « esprit durable ». Ainsi il faut que des arbitres soient formés car « sans arbitre pas de match ».  Le SNHB est en bonne place pour la formation avec son label d'argent même si « on manque de filles ».

Aspect structurant

Avec 77 séances dans 18 classes de primaire, un tournoi qui a réuni 200 enfants, des accompagnements éducatifs réussis en 5e et 41 actions sociales (contre 32 l'an passé) pour 1117 enfants accueillis le club affirme sa volonté citoyenne.
Pour Éric Geoffoy et ses équipes le sport encadré dans les quartier a « un aspect structurant », ce n'est pas « la règle du plus fort ». Il rappelle que le sport en association permet des échanges riches et notamment pour les jeunes déficients. Il apporte « une image, de la confiance, une intégration ». « Ils peuvent venir, ils trouvent une structure d'accueil pour devenir adultes ». La Ville reconnaît ce travail et soutient le club avec « une subvention qui n'a pas été touchée cette année » remarque le président avec satisfaction.
 

Finances

Avec un budget de 250 000 euros environ le club fonctionne sans s'écarter.
La trésorière peut se féliciter des résultats « nous avons été de bons gestionnaires » : avec 6000 euros de résultats, le club éponge sa perte de 3000 euros de l'année dernière malgré, une installation à Fogel qui a coûté près de 11 000 euros (dont 6500 euros d'investissement). La contribution des finances publiques diminuant (de 17 000 à 5 000 euros) il faut trouver de nouvelles ressources. Les contributions volontaires (estimées à 183 000 euros) sont une aide précieuse. Les adhérents, joueurs, parents copains sont mobilisés pour les tâches à effectuer, les participations en prêts de matériels, en stockage, en produits de toutes sortes, et en temps, sont les bienvenus. Une convention a été signée avec la Mairie pour trois ans qui apportera 90 000 euros au total.
Tout est « économie » et la nouvelle salle est non seulement un très beau lieu sportif mais aussi un bon outil de communication.
Le club compte bien l'utiliser aussi pour des spectacles, pour des rencontres avec les partenaires et des spectacles.
 

10 centimes de l'heure

Désormais les entrées aux matchs de N2 seront payantes : 3 euros. La licence va augmenter de 10 euros en moyenne (dont 2 demandés par la fédération). Le président rappelle que le hand est un sport peu côuteux  dont la pratique revient à environ 10 cts de l'heure.

Le Sandball

La semaine prochaine se déroulera le sandball : la grande animation du club, et source de revenus importante (28 000 euros en 2014). C'est l'occasion une nouvelle fois de battre le rappel pour dessiner les terrains sur le sable, monter et démonter les installations…

27/06/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Aides aux sports de haut niveau : des résultats seuls ne suffisent pas »
Article suivant : « Handball : En route vers la prochaine saison »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter