Saint Nazaire Infos

Halte aux abattages d'arbres en période de nidification !

Il y a quelques semaines l'association NATUR-ACTION et les services de la mairie de Saint-Nazaire avaient donné l'impression de partir sur de bonnes bases pour dialoguer. Les bonnes intentions ne semblent pas suivies d'effet. Pour la seconde fois en moins d'un mois, l'association dénonce des abattages d'arbres qui selon elle, auraient pu être planifiés autrement, et fait part de son mécontentement.

« La semaine dernière, l'association NATUR-ACTION n'avait pas caché son mécontentement lors de l'abattage d'arbres et de buissons à proximité du Parc Paysager à l'angle des avenues François Mitterrand et Léo Lagrange.

La raison principale avait été l'inobservation de la directive européenne «Oiseaux» du 30 novembre 2009 qui protège les oiseaux et interdit de les perturber durant la période sensible de reproduction et de dépendance.

Aujourd'hui, le scénario se répète à Kerlédé dans le cadre du projet SILENE «Ker Tilia» au croisement des allées des pétrels et des guillemots.

Deux grands cyprès viennent d'être abattus. Cette opération pouvait très bien être programmée avant ou après la période prévue par la directive «Oiseaux».

L'association déplore une nouvelle fois ce mépris des contraintes légales alors que «gouverner, c'est prévoir».

Nous rappelons que l'année dernière, deux opérations d'abattages avaient été différées pour ces mêmes raisons. L'une à la Chesnaie devant l'école Andrée Chedid, rue des hibiscus et l'autre dans le secteur SILENE des rues de l'orée du val et de La Fontaine.

Nous rappelons aussi que lors de la réunion publique annonçant ce projet «Ker Tilia» à la maison de quartier de Kerlédé, le cas de ces cèdres avait été évoqué.

Un membre de NATUR-ACTION avait émis le vœu qu'en compensation, deux autres cèdres soient replantés sur l'espace public vert de Kerlédé. L'adjointe de l'urbanisme en avait accepté le principe. De toute façon, les mesures compensatoires doivent être réalisées avant les dégâts occasionnés.

Cette semaine encore, nous constatons que des abattages importants sont en cours, que toute une zone boisée est détruite dans le cadre de «l'écoquartier   de la Vecquerie".

Cela fait bien des entorses à cette directive «Oiseaux». »

Communiqué NATURE-ACTION

26/05/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Le chromate de Strontium bientôt "respirable" dans les rues de Saint-Nazaire »
Article suivant : « Soirée de jardinage au naturel »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter