Saint Nazaire Infos

GENERATION.S Saint-Nazaire, le mouvement de Benoît Hamon répond à David Samzun

La section Nazairienne de GENERATION.S répond au Maire sur le sujet Cantat les Escales

" Alors que les récentes mesures gouvernementales renforcent les inégalités sociales et précarisent encore les moins favorisés, nous nous étonnons que nos élus locaux choisissent de communiquer largement par voie de presse sur la programmation du festival des escales ou l'arrêt du programme de Notre-Dame des landes.

M. le maire de St-Nazaire qui se dit «libre de ses commentaires» s'est donc fendu d'une lettre publique au président de l'association des escales, pour exprimer sa désapprobation quant à la programmation de Bertrand Cantat au festival cette année. 

Le comité Génération.s de St Nazaire en tant que collectif citoyen souhaite bénéficier d'un droit de réponse, pour faire entendre aussi librement une autre position, et ainsi participer de manière démocratique à la vie de la cité.

M. le maire « attaché au bon fonctionnement de la vie de la cité et de la cohésion sociale, si fragiles dans des périodes où les tensions sont exacerbées» n'est pas sans savoir que ces tensions sont plus sûrement dues aux conditions de vie de nos concitoyens qu'à une programmation culturelle, aussi contestable soit-elle.

Est-il alors de sa responsabilité de devancer et de surfer sur l'émotion collective qu'allait irrémédiablement provoquer la programmation de Bertrand Cantat ?

Concernant cette affaire, il semble que justice ait été rendue et que nul ne peut se permettre un second jugement.

Bien sûr, chacun peut avoir son propre avis et ne pas souhaiter cautionner la venue de cet artiste, mais sans pratiquer une quelconque ingérence dans le choix programmatique de manifestations culturelles, sous le prétexte d'en être un financeur. 

Cela s'apparente à de la censure et nous éloigne de la mission des collectivités locales qui consiste à garantir la liberté de diffusion, de la création et des expressions culturelles comme rappelé par la ligue des Droits de l'homme dans sa réponse au maire.

Rappelons-nous que le Front national s'était également indigné de la programmation de Joey Starr au festival des escales de 2015 arguant que la municipalité avait une responsabilité sociale en promouvant «ce délinquant».

La réponse de l'élue de la ville prise à parti alors n'était-elle pas celle-ci : «La culture est faite pour nous bousculer, nous déranger. Il n'est pas besoin d'épouser la vie, les tourments, les grandeurs, les faiblesses, les fautes ou les crimes parfois des artistes» ? 

Est-ce à dire alors que le maire d'une ville a plus de légitimité que les citoyens à placer le curseur de ce qui nous bouscule et nous dérange ? 

Concernant «le débat de fond qu'il entend mener sur la place du festival dans le paysage nazairien», de l'avis de beaucoup de citoyens concernés, nous souhaiterions qu'il étudie d'abord la politique tarifaire du festival (sans tarifs sociaux) qui est le premier facteur d'inaccessibilité et donc d'exclusion d'une partie de la population locale.

Nous pensons également que la lutte contre les violences faites aux femmes, réel enjeu de notre société, ne peut se cantonner à la censure mais à de véritables choix politiques. 

En effet, des politiques sociales fortes semblent plus à même de garantir les droits des femmes et «le maintien de la paix civile» que la vindicte populaire. 

La suppression par exemple des colonies de vacances municipales pour les enfants de moins de 11 ans nous semble d'avantage préjudiciable aux femmes, notamment en famille monoparentale, qui assurent encore pour beaucoup la charge des enfants. 

C'est parce que nous croyons en l'efficacité des politiques publiques comme vecteur de la cohésion dans notre ville que nous souhaitons que le débat local ne se nourrisse pas essentiellement de clivages qui exacerbent les tensions et fracturent la société. "

 

Le comité Génération•s Saint-Nazaire, Estuaire et Brière

06.88.98.77.22 / 06.60.55.42.14

https://www.m1717stnazairebriere.com/

generations.saintnazaire@gmail.com

10/02/2018 | 8 commentaires
Article précédent : « Congrès PS : Que font les socialistes de Saint-Nazaire ? »
Article suivant : « Le groupe des élus EELV satisfait de l’abandon du projet Notre-Dame-des-Landes »

Vos commentaires

#1 - Le 10 février 2018 à 10h25 par Pierre Richeux, St. Marc
Bravo voilà un avis de bon sens le maire a fait une faute politique.
#2 - Le 10 février 2018 à 13h51 par shogun, Saint-nazaire
whaouuu
Mais la première adjointe au maire Samzun , Laurianne Deniaud grand soutien de Benoît Hamon est elle dans la même démarche ?
Rififi au ps ?
#3 - Le 10 février 2018 à 13h56 par shogun, Saint-nazaire
« C'est de notre responsabilité de faire campagne au plus près des gens. Pour ne pas qu'ils continuent à se lasser des stratégies et pour lutter contre le danger de l'abstention », affirme la socialiste Laurianne Deniaud, 1re adjointe au maire de Saint-Nazaire. « Battons-nous, embraye l'écologiste Pascale Hameau, aussi adjointe. Macron est très conservateur, Hamon, lui, veut faire bouger les lignes. Mais il n'est pas irréaliste pour autant ».

Sans commentaire
#4 - Le 10 février 2018 à 17h13 par nazairien, Saint-nazaire
On ne les a pas entendu Pierre-Yves Vincent - Duval sur le sujet. Comme d'habitude ils ont des ambitions politiques à Saint-Nazaire mais seulement des ambitions.
#5 - Le 11 février 2018 à 11h30 par prajot, Saint-nazaire
Nazairien,

Vous avez entièrement raison Pierre-Yves Vincent le solitaire et l'homme de plusieurs partis (un coup au centre ,un coup à droite et un coup lrem) et concernant le deuxième c'est idem.
#6 - Le 13 février 2018 à 11h38 par Wagner
Tout est dit. Net, propre et sans bavure.

Samzun K.O. au 1er round
#7 - Le 16 février 2018 à 07h45 par Chloé, Saint-nazaire
ça commence à placer ses billes pour les prochaines municipales. M. Samzun est candidat "sans étiquette" avec une idée derrière la tête, je vous laisse deviner. Générations-Hamon se met sur les rangs etc...D'ici 2 ans, il peut se passer des choses qui perturbent ces projets mais bon!
#8 - Le 26 février 2018 à 18h14 par reuter, Saint-nazaire
A Nazairien et Prajot,
P-Y Vincent, c'est vrai, on l'a pas entendu (c'est d'ailleurs son habitude, être absent aussi bien physiquement au conseil municipal que dans le débat en général...)
Par contre vous avez du manquer un épisode à propos de William Duval. Il a écrit sur twitter : "Bertrand Cantat aux Escales 2018. C’est juste insupportable!#LesEscales #SaintNazaire". La presse s'en est même fait l'écho depuis longtemps (https://actu.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire_44184/saint-nazaire-bertrand-cantat-escales-maire-tres-colere_15142914.html.) Alors arretez vos fake news. Ensuite quand vous parlez de ses ambitions, c'est vrai que vous êtes bien placés car la seule que vous avez est de critiquer. Enfin quand vous parlez de changements de parti, ça risque pas de vous arriver tellement vous etes bornés.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter