Saint Nazaire Infos

Gaëlle Betlamini : " La situation devient humainement intenable, je démissionne."

La conseillère municipale de Saint-Nazaire victime dans l’affaire d’agression sexuelle démissionne de ses fonctions et en explique les raisons. Elle tient des propos très durs sur l'ambiance qui règne à l'Hôtel de ville.
#ilsnenousferontpastaire
#ilsnenousferontpastaire

"Après plus de 5 années dans l’équipe municipale de St Nazaire, au service des habitant.e.s, du projet commun, où je n’ai pas ménagé ma peine pour élaborer et mettre en œuvre une délibération cadre favorisant la vie associative Nazairienne, je suis au regret d’annoncer que j’ai remis ce jour ma démission du poste d’élue subdéléguée en charge de la vie associative à Monsieur David Samzun, maire de Saint-Nazaire.

Blessée, meurtrie par la violence déchaînée, les mensonges, je suis aujourd’hui dans l’incapacité de poursuivre l’exercice de mon mandat.

L’ensemble de la feuille de route municipale que je m’étais fixée a cependant été remplie, et c’est une fierté comme un soulagement.

Je remercie toutes les personnes qui ont cru en mon travail et m’ont aidée à l’accomplir.

Je remercie les femmes qui ont accueilli ma parole avec bienveillance. Je suis bouleversée des dégâts occasionnés pour elles dans leur mandat et dans leur vie privée. Je les remercie sincèrement de m’avoir soutenue, protégée et accompagnée depuis des mois et leur exprime ma gratitude et toute ma reconnaissance.

Je remercie également les élu.e.s membres du collectif « ils ne nous feront pas taire » qui ont cru en ma parole et ont défendu avec respect mon cheminement. Ce sont des femmes et des hommes d’honneur, d’un courage politique exemplaire.

Je remercie Olivier Faure, premier fédéral du Parti Socialiste pour avoir ouvert une enquête interne.

Je remercie le CIDFF qui m’accompagne dans ces moments particulièrement douloureux et m’aide à rester debout.

Je remercie celles et ceux qui prennent du temps pour veiller sur moi et s’assurer de mon bien-être.

Je remercie toutes celles et ceux qui ne jugent pas sans savoir et ne se placent pas en donneur de leçon et font preuve d’humilité et d’humanité.

Aujourd’hui, je n’ai plus les moyens d’exercer mon mandat, ayant reçu l’injonction de ne plus être présente aux évènements publics, même ceux initiés par mon travail d’élue.

Il est inconcevable et impossible de poursuive mon mandat, alors que je me sens insultée et humiliée par les personnes avec qui je dois travailler. L’hôtel de ville est devenu pour moi un lieu de maltraitance, où le sentiment de peur est insurmontable. On ne peut pas travailler pour l’intérêt général dans ces conditions.

Cette situation est profondément injuste mais en démissionnant, je me protège, je préserve mon intégrité et ma santé, je vais pouvoir consacrer mon énergie à me reconstruire et à continuer de protéger, et d’accompagner mes enfants.

Je pars la tête haute et fière du travail accompli et des épreuves surmontées. Fière de la femme que je suis devenue. Une femme qui défend son honneur, qui respecte son passé, une femme qui respecte celle qu’elle a été, sans jamais avoir écrasé qui que ce soit. Une femme libre."

26/06/2019 | 10 commentaires
Article suivant : « Les élu·e·s socialistes #ilsnenousferontpastaire réagissent : L'inversion des responsabilités, ça suffit ! »

Vos commentaires

#1 - Le 26 juin 2019 à 19h40 par Tristefesse, La TrÉballe
Tristesse
La victime démissionne, et vendredi prochain en conseil municipal le présumé coupable trônera à la droite du maire sous le sourire bienveillant de la grande majorité (26) socialiste,communiste,radicaux etc

Bravo à Samzun, la loi du silence à triomphé à Saint-Nazaire
#2 - Le 26 juin 2019 à 20h06 par Pierre Tranvouez, La Baule
Et toujours pas de plainte de déposée de sa part?
Elle voulait juste que l'on vire l'adjoint au finance sans autre forme de procès.
Déposer plainte, voyons! C'est connaitre la Vérité. Mais non c'était pas le truc recherché.
#3 - Le 26 juin 2019 à 20h06 par Bernier de La Richarderie, Saint Nazaire
"Victime d'agression sexuelle" Rien n'apparaît ce jour pour une telle affirmation. Laissons la justice faire son travail et délibérer sur ce sujet. Le coupable d'une telle ignominie sera jugée Donc à la Justice de ce prononcer. Par contre le jeu de billard à plusieurs bandes de Mme Deniaud est en marche depuis son arrivée à la section nazairienne. Militante issue de la mouvance parisienne. Objectif, devenir députée de la huitième circonscription. Pas de chance la Rem lui souffle la place. Maintenant garder sa place en évinçant par tous les moyens l'argentier du Maire ; un homme de qualité formé par O. Richard, le grand argentier des municipes passés
Mes soutiens à notre Maire.
#4 - Le 27 juin 2019 à 17h09 par Wagner
Pour être plus précis, Deniaud s'est fait battre par sa droite avec LREM et par sa Gauche avec LFI.

Un camouflet.
#5 - Le 27 juin 2019 à 17h52 par Jean Claude Blanchard, Saint Nazaire
En tant que cadre du #RN et conseiller municipal d’opposition à Saint-Nazaire, je ne me sens nullement concerné par les problèmes de "Q" agitant la municipalité socialiste de Saint-Nazaire .
Si une femme a été violée que le coupable soit traduit devant les tribunaux, si par contre ceci est une lutte interne du ps entre David Samzun maire #ps et sa première adjointe Deniaud #ps de m'en lave totalement
les mains.
Marre des donneurs de leçons socialistes c'est terminé !!!.
Je n'engage nullement le #RN officiel dans cette réflexion . Signé Blanchard #ElectronlibreRN.
#6 - Le 27 juin 2019 à 19h17 par hilarant, Saint Nazaire
Quelle beau visage de notre ville de Saint-Nazaire !!!!!!!!

Félicitations ,après on se plaint pourquoi les français ne votent plus !!!

Bravo
#7 - Le 28 juin 2019 à 10h21 par papi mousso , KerlÉdÉ
Autrefois il y avait à la télé l émission " La France défigurée " , à présent c est St Nazaire défiguré " par son urbanisme parfois scabreux comme écrit Joel Batteux . En effet quel est le rapport en m2 d espaces verts nouveaux / m2 immeubles béton à l heure des canicules ? proche de 0 ? tout faux !?
#8 - Le 28 juin 2019 à 19h41 par Wagner
#7

Vous êtes injuste. La ville a mis à disposition 3-4 brumisateurs place du Commando.

Sans oublier que tous les 10 arbres coupés dans un programme immobilier, la ville s'est engagée à replanter 3 mauvaises herbes replantées sur un rond-point.
#9 - Le 12 septembre 2019 à 07h10 par mennweg, Castets 40260
St Nazaire défiguré ,gravement polluée ,mais aussi machiste, misandre, misogyne, ***MODERATEUR****pour ne pas dire plus
#10 - Le 12 septembre 2019 à 14h30 par Walter Ofilie, Herbin
les jeux d eau n ont servi à rien cet été cause alerte secheresse , juste des poteaux chromés pour décorer. Qui a décidé ces jeux ? le conseil de quartier ? un petit comité comme d habitude ? alors que
des simples balançoires ou tourniquets...tobogans .eussent été aussi sympas et utiles . pour les enfants

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter