Saint Nazaire Infos

F.S.U. section locale Saint-Nazaire réunion sur les retraites

Les enseignants des écoles maternelles et élémentaires publiques des communes de Brière organisent une réunion ouverte à tous les citoyens désireux de s'informer et débattre sur la réforme des retraites proposée par le gouvernement. Cette réunion aura lieu lundi 13 janvier à 19h30 à la salle des fêtes de Saint-Joachim.

Contre le projet de loi Delevoye-Macron sur les retraites

• parce que le déficit a été volontairement créé,

• parce que les financements existent,

• parce que les conséquences pour les salarié·es du privé comme du public seraient désastreuses

Plusieurs centaines d’euros en moins chaque mois, allongement de la durée de travail, pensions de réversion retardées, perte des 8 trimestres par enfant…

• parce que les vautours des fonds de pension et assurances privées sont en embuscade...

Il n’est pas trop tard pour empêcher le gouvernement de passer en force !

Parents d’élèves, salarié·es du public-privé de tous horizons, venez nombreux débattre avec nous !

RÉUNION PUBLIQUE

LUNDI 13 JANVIER à 19 h 30

Salle des fêtes de St-JOACHIM

12/01/2020 | 4 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 14 janvier 2020 à 08h13 par Chloé, Saint-nazaire
"Ca avance un peu puisqu'on a eu quelques éléments sur le budget 2021 qui prévoirait 500 millions pour la revalorisation. Il y a un petit engagement sur cette somme", a déclaré Benoît Teste, secrétaire général de la Fsu, à la sortie de la réunion avec JM BLanquer le 13 janvier au soir"

La réforme reste une réforme à points, c'est le problème le plus important pour les enseignants comme pour les autres travailleurs.On ne peut pas dissocier les deux. La FSU joue un jeu dangereux.
#2 - Le 14 janvier 2020 à 16h53 par Pierre Lapin
La réforme à point, c'est la loterie.
Le prix de revente (pour liquider la pension) ne pourra pas baisser dixit les promesses du Gouvernement. Mais, le prix d'achat évoluera comme le salaire moyen. Effet ciseau assuré.
Merci qui ?
#3 - Le 15 janvier 2020 à 14h41 par Simon Cussonet, St Marc
SI le point évolue comme celui des fonctionnaires- eux, la fine fleur de la nation sacrifiée - bloqué depuis 9 ans … c est la ruine la déchéance ….Le pont de non retour , le point dans la gueule …? le point de déshonneur....
#4 - Le 15 janvier 2020 à 14h46 par Simon Cussonet, St Marc
Le bon temps, quand on était petit on avait des bons points... à échanger contre une image, et quand t avais dix images…. à échanger contre un poster….et 3 posters contre une gâterie dans la salle des cartes avec mme Lapipe . Et ça va le refaire en 2038 ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter