Saint Nazaire Infos

François Ruffin a rencontré hier les urgentistes à l’hôpital de Saint-Nazaire

Le député a préféré s’entretenir avec les urgentistes plutôt que d’écouter le discours de politique générale d’Eduard Philippe à l'Assemblée nationale. « Comme ce rendez-vous était pris, on a préféré les soignants et les patients. » Et d’ajouter « on est ici en commission d’enquête et décentralisée. »

Le député a relu la lettre de Florian médecin urgentiste que vous trouverez ici. « A Saint-Nazaire, il m'arrive de chercher une infirmière au milieu de 15 patients, en enjambant l'urine des patients qui coule dans le couloir, car aucun soignant n'était disponible pour un urinal (je n'en rajoute malheureusement pas) » Les révélations de ce courrier de Florian sont surréalistes.

Le médecin a évoqué « on a ici toutes les problématiques de l’hôpital public concentré sur cette structure » Il a évoqué le contrat public/privé mis en place  qui coûte 18 M€ de loyer annuel et met les finances dans le rouge.

« À terme, il faudra payer trois fois le prix au bénéfice d’Eiffage. Je ne peux pas m’empêcher de penser à ce que le gouvernement prévoit pour Aéroport de Paris. » Souligne le député.

François Ruffin a entendu  toutes les doléances des urgentistes avant de rapporter à Paris avec son style particulier  mais efficace, le ras-le-bol des urgentistes.

La CGT a remercié le député « Merci à lui d'être venu pour nous soutenir et aller porter nos revendications médiatiquement et à l'Assemblée. »

Le personnel des urgences de Saint-Nazaire organise un pique-nique citoyen le vendredi 21 juin, à partir de 12 h devant la cité sanitaire.

Auteur : NG | 13/06/2019 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter