Saint Nazaire Infos

Forte mobilisation des syndicats au débrayage CGT et FO de ce matin devant STX

Les syndicats CGT navale et FO ont débrayé ce matin à 10 h 00 devant les locaux de STX. L’objet du litige vient du « plan de compétitivité » que souhaite appliquer la direction.

Pour les syndicats, le plan de compétitivité voulu par le gouvernement Ayrault et la direction de STX est proprement inacceptable. Il vise à faire des économies sur le dos des salariés. Les dernières propositions n’ont pas convaincu les syndicats qui souhaitent préserver les acquis sociaux des salariés.

Les syndicats contestent les « 20 minutes de travail gratuit et en plus tous les jours, et les vols de RTT. Le crédit d’impôts compétitivité emploi (CICE) est un cadeau fiscal supplémentaire, de 20 milliards d’euros par an, est fondé sur la logique contestable et contestée de la baisse du coût du travail » expliquent les syndicats.  Le CICE s’adresse à toutes les entreprises et est calculé sur les salaires entre le SMIC et 2,5 fois le SMIC. « On comprend mieux pourquoi notre direction veut baisser notre taux horaire » soulignent les syndicats.
Joël Cadoret CGT a écrit à Marie-Odile Bouillé pour lui faire part de cette reculade sociale.
 

26/06/2013 | 2 commentaires
Article précédent : « La CFDT exige d'être entendue par la direction »
Article suivant : « STX Pan Ocean : des navires saisis »

Vos commentaires

#1 - Le 28 juin 2013 à 00h42 par Jean-Claude
Que des charlots ! A ce jour il n'y a pas d'accord signé. La CGT cherche des voix pour les élections d'octobre, et manipule les ouvriers en défendant des droits que seule la CFDT a négociés (cf. ITDR, 35 H,etc.). Et FO qui a seulement 2 délégués du personnel dont une suppléante qui fait rire même les RH ( elle a confondu STX avec un centre équestre...), en plus avec zéro adhérents, ne cherche qu'à gagner des postes, fût-ce au détriment de la vérité. Avec FO, t'as tout faux. Veut-on laisser l'avenir entre les mains de FO et la CGT ? Et pourquoi pas lutte ouvrière tant qu'on y est ? Un peu de bon sens svp
#2 - Le 28 juin 2013 à 09h40 par UMPHilare
il se raconte que les ouvriers ont été persuadés par la CGT que les heures supplémentaires ne seraient plus payés individuellement mais versées dans une masse collective pour financer les périodes de chômage partiel! Tant que ce type de rumeur n'est pas clairement démontées par la CFDT et la direction, le blocage durera.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter