Saint Nazaire Infos

Football Presqu'île guérandaise : Bilan à quatre journées de la fin

Si rien ne semble s'opposer à l'accession du FCCM en DH, l'indécision demeure en DRS, DRH. Le Stade nazairien un instant en retrait veut croire à nouveau au titre, alors que la Malouine joue sa survie. En Division Régionale d'honneur, le suspense est à son comble à 4 journées de la fin. Dans le groupe A, Saint-Père-en-Retz tient la corde avec le FCCM B en embuscade. Dans la poule B, cinq équipes peuvent encore prétendre au titre dont l'US La Baule-Le Pouliguen.

Division d'Honneur

La Chapelle-des-marais touche au but
À cinq journées de la fin, les Briérons sont plus que jamais en position favorable pour l'accession en CFA2. Lors des trois dernières journées de championnat, la formation emmenée par Olivier Allard a paru quelque peu émoussée, avec notamment une surprenante défaite contre les Voltigeurs de Chateaubriant. Mais cette saison, le FCCM a montré une certaine maturité et bénéficié de ce que l'on appelle la chance du champion. Un des autres facteurs favorables est le calendrier. Forts de 6 points d'avance sur Segré et 10 sur la Roche-sur-Yon (- 1), les protégés du président Blanchard recevront trois fois (Angers, La Chapelle-sur-Erdre et La Roche VF). Ils se déplaceront deux fois notamment à Bouchemaine la lanterne rouge   d'ores et déjà condamnée, ainsi qu'à Carquefou qui n'a plus rien à craindre, ni à espérer. Quant aux chiffres, ils parlent également pour les Briérons qui possèdent la seconde attaque avec 41 buts et la première défense avec seulement 10 buts encaissés. C'est dire la solidité d'un groupe qui sauf incident devrait rejoindre l'échelon supérieur deux ans après l'avoir quitté.
 

Division Régionale Supérieure

Le Stade nazairien a son destin entre ses mains
Il reste quatre journées à jouer dans ce championnat riche en rebondissements. Un moment distancé pour l'accession, la formation d'Anthony Martins est revenue dans la course et pointe désormais en 3e position avec 49 pts derrière La Roche-sur-Yon et Saint-Herblain avec 4 unités de retard. La montée devrait se jouer entre ses trois formations et Luçon qui à ce jour à un match en moins. Seul point négatif, le Stade nazairien  se déplacera trois fois à Beaucouzé, la Tranche-sur-mer et Aizenay. Pour atteindre l'objectif annoncé par le président Adam, les coéquipiers de Thomas Pédron  devront non seulement s'imposer à l'extérieur, mais aussi vaincre le leader Saint-Herblain à domicile lors d'une rencontre capitale le 29 avril. La Roche-sur-Yon étant une équipe B, elle est considérée comme hors course. Restent alors Luçon et Saint-Herblain pour contrarier les espérances nazairiennes. Mais finalement, tout pourrait se jouer lors de la dernière journée, puisque le Stade ira à Aizenay qui n'a plus rien à craindre, alors que les deux leaders actuels s'affronteront dans un duel fratricide. Ceci étant, le Stade nazairien pourrait également obtenir le précieux sésame, s'il termine meilleur second. Le président Adam suivra avec intérêt les résultats de la Mellinet Nantes dans l'autre groupe et qui à ce jour possède un petit point d'avance (50 contre 49) sur les maritimes.
 
La Malouine veut croire au miracle

Malgré son courage, la formation d'Arnaud Robert connaît un apprentissage difficile de la DRS. Brillants l'an dernier, les Malouins avec un effectif limité mesurent le fossé qui existe entre les deux divisions. Actuellement, dans une passe délicate Saint Malo-de-Guersac est une formation joueuse avec quelques éléments de talent. Mais l'ensemble est trop hétérogène, et la défense est le gros point faible de l'équipe. Cela dit, les Malouins sont bien décidés à vendre chèrement leur peau et sur le papier leur mission ne paraît pas insurmontable. Les Malouins recevront Aizenay le 22 avril et n'ont absolument pas droit à l'erreur s'ils veulent parvenir à leurs fins. Il leur faudra au moins trois succès sachant qu'ils termineront leur saison contre Beaupréau lanterne rouge et d'ores condamnée à la relégation. Et si le miracle devait arriver, cela pourrait être lors de cette ultime journée.
 
 

Division Régionale d'honneur

La Chapelle-des-marais B a les cartes en main
Dans ce groupe A de DRH, la montée se jouera entre Saint-Père-en-Retz et les réservistes de la Chapelle-des-marais. Un point sépare les deux formations à l'avantage des joueurs de Stéphane Mahé. Saint-Brevin qui réalise une belle saison devrait en toute logique monter sur la troisième marche du podium et pourrait arbitrer le duel entre les deux prétendants. En effet, lors de la 22e et dernière journée les hommes de Mathieu Ricoul affronteront les Briérons dans une rencontre peut-être capitale. Avantage cependant à Saint-Père-en-Retz qui bénéficie d'une longueur d'avance et d'un calendrier plus favorable.
 
L'USBP peut continuer d'espérer
Dans ce groupe B, cinq équipes restent encore en course pour l'accession en DRS. Tout se jouera entre Segré (leader), Bouaye, Le Poirée-sur-Vie, l'USBP et la Saint-Aubin de Guérande. Si les Guérandais semblent un ton en dessous, les joueurs de l'USBP ont encore le droit d'y croire. Après un passage à vide dû aux absences, suspensions et blessures, les joueurs de Valérian Peslier semblent repartis sur une belle dynamique et le succès enregistré au Poiré sur Vie en témoigne. La décision pourrair se faire le 6 mai, puisque l'USBP recevra Bouaye, tandis que le même jour, Segré accueillera Le Poiré-sur-Vie. À moins que ce ne soit, la Saint-Aubin qui joue les arbitres lors de l'ultime journée le 20 mai. Ce jour-là, les joueurs de Fabrice Glet pourraient bien favoriser l'accession de l'USBP s'ils parviennent à s'imposer contre Segré l'actuel leader. D'ici là le suspense risque d'être insoutenable !
 
Frédéric Bidault veut quitter Saint-André-des-eaux en beauté
Entraîneur emblématique du club, Frédéric Bidault n'a d'autre objectif que de maintenir son club en DRH. Longtemps dans la zone rouge, sa formation remaniée avec le retour des anciens a fait une brillante remontée en l'espace de six matchs, avec notamment un succès à la Saint-Aubin qui ne souffrait d'aucune discussion. Aujourd'hui, Saint-André-des-eaux n'est plus relégable, mais la menace est toujours présente. Pour s'en sortir, l'équipe de Frédéric Bidault devra s'imposer au moins deux fois, et notamment contre Sautron aujourd'hui relégable et à qui ils rendront visite le 6 mai, avant de clore la saison face à Chaize-le-Vicomte à égalité de points au classement avec 39 unités. Compte tenu de la combativité dont cette formation a fait preuve ces derniers temps, l'objectif devrait être atteint. Frédéric Bidault quitterait ainsi le club avec la satisfaction du devoir accompli.
 
La Saint-Aubin de Guérande jouera une place dans les quatre premiers
On a longtemps cru la Saint-Aubin capable d'une seconde montée en deux ans. Mais voilà depuis cinq ou six matchs, la belle mécanique s'est brisée et les résultats décevants ont suivi. Certes, le maintien est assuré depuis longtemps, mais force est de constater que le coeur n'y est plus. L'équipe semble fatiguée et le rendement ne repose que sur deux ou trois individualités. Cependant, les Guérandais auront sans doute un beau rôle à jouer dans ce groupe. En effet, ils pourraient à la faveur d'un succès donner un décisif coup de pouce à leurs homologues de l'USBP qui restent en course pour le titre.
 

Promotion d'honneur

Encore un petit effort pour le SNOS
Avec une 7e place actuelle et 38 points dans son escarcelle, le SNOS a toutes les cartes en main pour le maintien. À moins d'une incroyable série de défaites, la formation du président Guinoiseau devrait renouveler son bail en Promotion et permettre à son entraîneur de quitter le club la tête haute. L'équipe nazairiennne qui alterne le bon et le moins bon, bénéficie d'un calendrier somme toute accessible avec les réceptions de Nort-sur-Erdre et Le Dresny-Plessé et deux déplacements à Angers et Murs-Érigné. Quant au FC Donges, son avenir en PH est plus qu'hypothétique.

Auteur : YE | 07/04/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Le point sur le football en Presqu'île suite, le Stade nazairien B est en route pour le titre! »
Article suivant : « Les résultats de foot-ball de la presqu'île »

Vos commentaires

#1 - Le 09 avril 2012 à 17h51 par bigbeun3
C'est vrai qu'à 4 journées de la fin et à 1 point de l'USBP, la SAG espère pouvoir faire monter ses voisins en DSR lors de la dernière journée... C'est l'objectif!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter