Saint Nazaire Infos

Football : "L'équipe fanion du Stade Nazairien devrait évoluer en Nationale !"

Cette déclaration spontanée n'est pas de Philippe Adam le président du club, mais d'un ancien joueur et actuel vice-président du district 44, Georges Le Glédic. À elle seule cette phrase résume bien l'estime que portent les instances régionales à Stade Nazairien. À quelques jours de la reprise du championnat, le président Adam nous fait part de ses espoirs pour un club qu'il aime par-dessus tout et pour lequel, il ne ménage pas son temps.
Au terme de la saison 2006-2007, bien peu d'observateurs avertis croyaient que le Stade Nazairien pouvait renaître des cendres encore tièdes du Saint-Nazaire Presqu'île Football Club. La décision du TGI, et sanctions des Instances du football régional laissaient penser que le glas du club phare de la place nazairienne dans le domaine footballistique avait sonné. Dire que suite à ces décisions mille et une réflexions ont nourri les différentes réunions qui s'en suivirent est un euphémisme.
La position "diplomatique" des instances régionales, sous couvert de la FFF, fut en soi un encouragement pour ceux qui avaient décidé de relever un défi osé. Finalement, seule l'équipe fanion fut administrativement sanctionnée. Ainsi, toutes les équipes de jeunes ont pu redémarrer au niveau qui était le leur avant les décisions supra énoncées.
 
Le FC Lorient pour débuter
 
Avec le concours d'Anthony Martins entraîneur, le président Philippe Adam et l'ensemble des dirigeants ont décidé de reprendre les comman du club sur des bases saines en s'appuyant sur de jeunes joueurs formés en interne et avec le soutien inconditionnel de la municipalité et de partenaires privés. Aujourd'hui avec le recul, le président Adam peut se féliciter du rôle moteur de chacun dans cette aventure. Et ce dernier d'ajouter en citant une pensée de Balzac : "Le malheur a cela de bon, il nous apprend à connaître nos vrais amis". Peu à peu, le challenge sportif s'est mis en route et les résultats n'ont pas tardé à venir avec des satisfactions bien au-delà des espérances. Au fil trois dernières saisons, le Stade Nazairien a  progressé sur les plans sportif, et administratif. Le club s'est doté, au prix d'importants efforts de solides structures. Au terme de la saison 2009-2010, celle de toutes les références, le club a vu cinq de ses dix équipes engagées accéder à l'échelon supérieur. L'équipe fanion retrouve la DSR offrant de bien belles possibilités aux jeunes joueurs moins enclins à succomber aux sollicitations des clubs environnants. Les U 17 ans retrouvent le championnat de France après 10 ans d'absence. Ils évolueront avec des formations comme EA Guingamp, Le Stade Brestois, le SCO d'Angers, Boulogne-Billancourt, Mondeville, la TA Rennes, Le Mans, Brétigny Rennes, Cholet, le FC Tours, le Stade Rennais, le PSG, et Le FC Lorient qu'ils affronteront le 4 ou le 5 septembre à domicile pour l'ouverture du championnat.
 
Division Supérieure Régionale
 
Pour sa part, l'équipe fanion accède en toute logique à la Division Supérieure Régionale. Sous la houlette d'Anthony Martins, les joueurs ont repris l'entraînement le 2 août dernier. L'effectif qui n'a enregistré aucun départ à l'inter-saison s'est cependant enrichi de nouveaux joueurs qui sont en réalité des retours aux sources à l'image de Julien Chéron, Thomas Pédron, Nicolas Martin (La Chapelle des Marais), William Courjal (Guérande), Caristo Cholet (St André des Eaux) et Bassirou Seck (St Malo de Guersac). Avec ces renforts de choix, le groupe qui entend rester sur la dynamique de la saison passée s'est bonifié et laisse à penser que le Stade Nazairien à une belle carte à jouer dans ce groupe finalement assez ouvert. Le Stade Nazairien qui débutera à l'extérieur le 12 septembre à St Sébastien affrontera les formations de Bouchemaine, Ancenis RC 44, Fontenay Vendée 2, le FC Baupréau, Tranche Côte de Lumière, L'AC Pouzauges, le Foyer Trélazé, St Pierre de Montrevaud, le FCG Les Essarts, et l'USSA Vertou 2.
 
Soutien de la municipalité
 
Alors aujourd'hui, quid de l'avenir du Stade Nazairien ? À vrai dire, le président Adam et son équipe sont suffisamment lucides pour convenir que le plus difficile reste à venir et qu'il est hors de question de s'arrêter en si bon chemin. Et de souligner : "Nous sommes conscients que la saison écoulée peut-être considérée comme exceptionnelle et que probablement des jours moins fastes noirciront notre horizon. Notre force sera alors d'y faire face sans plus de catastrophisme que nous avons fait de triomphalisme sur la saison écoulée. Notre challenge pour les 3 prochaines saisons sera d'accéder à la division d'honneur pour l'équipe 1 dans les deux ans de maintenir les équipes U 15 à U 19 au niveau où elles sont aujourd'hui, avec une volonté affichée de faire accéder les U 19 au plus haut niveau régional, ce afin de leur permettre d'intégrer les équipes seniors avec plus de facilité".
Reste que si tous les espoirs du président Adam se concrétisent, le Stade Nazairien aura des bases suffisamment solides pour pouvoir prétendre à faire accéder l'équipe fanion au championnat de France. Certes, le chemin sera long et parsemé d'embûches, mais fort de l'expérience du passé, et avec des structures constamment en amélioration, le Stade Nazairien se doit de gravir les échelons de façon régulière et intégrer le National comme l'a souligné Georges Le Glédic. À vrai dire, la ville de Saint-Nazaire mérite d'avoir un club de football à haut niveau et le club ne doute pas un seul instant que la municipalité saura être sensible à la politique mise en place par le président Adam.
Auteur : Yvon Enaud | 22/08/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « 100 équipes attendues pour la 5e édition de l'Ekiden Fiducial »
Article suivant : « 18e Ronde des Douaniers   Tom Kristensen s'impose en costaud ! »

Vos commentaires

#1 - Le 03 septembre 2010 à 20h59 par OILLO, Toulouse
Ancien joueur des années 80 et 90 ( ACN ) je suis très heureux de voir le club reprendre une trajectoire plus rectiligne et ravi de constater que l'école de foot, la pré-formation et la formation soient dirigées avec sérieux car, nous le savons, sans des jeunes bien formés et motivés, un club se meurt, inexorablement.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter