Saint Nazaire Infos

FO : préavis de grève pour le 1er mai à l’hôpital de Saint-Nazaire

L'organisation syndicale Force Ouvrière de l'hôpital de St-Nazaire a déposé un préavis de grève pour l'ensemble des personnels de l'hôpital de St-Nazaire, pour une durée illimitée.
archives
archives

« Notre organisation a été attentive aux allocutions du Président de la République.

Il a évoqué à plusieurs reprises le fait que l’hôpital public devait être repensé et qu’une attention particulière devait être mise en place concernant le déroulement de carrière des agents, qui sont insuffisamment rémunérés.

A ce jour, seule une prime est mise en place, ce qui provoque à nouveau beaucoup de disparités (situation géographique des agents, grade, etc…), et ce qui contribue à la poursuite des inégalités de traitement dans la Fonction Publique (prime urgences, prime grand âge…), donc à son démantèlement.

Depuis plus d’un an, les personnels hospitaliers n’ont cessé de dénoncer les conditions de travail et le manque de moyens humains et matériels, nous avons également condamné les suppressions de lits et les fermetures de services ainsi que le manque de reconnaissance salariale des agents hospitaliers tout corps et grades confondus.

Ce préavis s’inscrit donc dans le cadre revendicatif suivant :

· Arrêt des fermetures de lits et réouverture de lits partout où cela est possible.

· Recrutement des moyens humains, et acquisition des matériels nécessaires aux besoins.

· Augmentation des salaires de 300 euros net mensuel pour tous.

Ce préavis permettra donc de débuter la grève le vendredi 1er mai à 0 heure, et pour une durée illimitée.

24/04/2020 | 5 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 25 avril 2020 à 08h08 par Chloé, Saint-nazaire
Revendications raisonnables et bien méritées.
#2 - Le 25 avril 2020 à 16h06 par Moyon, St.nazaire
On est d'accord la-dessus.

Mon autre refrain, (lancinant ?): quelle vraie participation STRUCTURELLE demander désormais au privé dont chacun sait qu'il sélectionne quasiment les soins" nobles" ?
#3 - Le 25 avril 2020 à 21h42 par Anne-Lise Boiteau, Saint Nazaire
TOUS dans la rue le 1er mai en soutient à l'hôpital public !
#4 - Le 26 avril 2020 à 08h43 par Chloé, Saint-nazaire
J'ai apprécié les mots de Marina Carrière d'Encause de ce dimanche 26 Avril dans Ouest-France: "Cela me choquerait que ce soit juste:"merci beaucoup, on vous donne une prime".J'espère que l'hôpital public qu'on connaissait avant, avec plus de lits, plus de personnel, et qu'on revalorisera les salaires des infirmières, pas avec des primes, mais par des augmentations. Franchement sans leur dévouement, on n'en serait pas là aujourd'hui". je pense qu'il faudra encore se battre, car j'ai lu également l'édito de Jeanne Emmanuelle Hutin intitulé : "l"homme ne vit pas que de pain". Je sais bien que l'édito en question ne porte pas sur l'hôpital public précisément mais cet argument est si souvent utilisé à l'encontre des revendications matérielles. Par ailleurs j'espère qu'on ne va pas non ressortir des statistiques sur l'évolution du budget de la santé indépendamment des progrès de la science médicale. Quand je vois que certaines sommités ou élites ou experts médicaux voudraient traîner le Pr. Raoult devant les tribunaux alors qu'il n'a fait qu'appliquer les préconisations de l'O.M.S. : "testez, testez, testez",l'utilisation dans des conditions non maîtrisées de ses antiviraux hors protocole servant de prétexte. Cela ne veut pas dire que je partage toutes ses sorties médiatiques intempestives. Il est des moments, il faut savoir choisir son camp et je n'ai pas du tout aimé certains experts qui au début de l'épidémie se sont déchaînés comme des chiens enragés contre lui. Dans le monde médical, il existe malheureusement des réactionnaires qui sont contre l'IVG ou qui considèrent que la médecine ne peut pas soigner correctement tout le monde. Parfois ce sont les mêmes qui cumulent des activités diverses dans les officines des trusts pharmaceutiques ou dans les allées du pouvoir. Heureusement c'est une minorité mais il faut être conscient que le monde médical est aussi traversé par les frontières de classes sociales.
#5 - Le 02 mai 2020 à 20h54 par chloé, Saint-nazaire
Des actes pas seulement des promesses:

"CGT Centre Hospitalier de Guingamp : préavis de grève pour le 5 mai !"

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter