Saint Nazaire Infos

Épiderme d'O a invité Aviles pour sa deuxième saison

Cinq artistes de Aviles, ville espagnole jumelle de Saint-Nazaire, étaient reçus ce jeudi soir à la mairie. Leur séjour permet aux habitants de participer à l'élaboration d'objets surprenants en relation avec l'eau.

L'artiste plasticien nazairien Jepoy, actuellement installé à Saint-Nazaire a organisé cet échange avec Aviles, la ville jumelle espagnole de Saint-Nazaire, autour du thème de l'eau. Dans son court discours de bienvenue Éric Provost a salué cette initiative qui a mobilisé de nombreux partenaires, (Ville, Département, Région, maisons de quartier, bars, etc.). Une manifestation artistique qui apporte l'art dans la rue « c'est ce que nous aimons à Saint Nazaire » a indiqué le conseiller municipal.
Selon la voz de aviles  elcomercio.es/aviles/  site d'information locale « l'objectif est de réunir beaucoup de monde pour participer à une réflexion collective sur l'eau, sa présence et sa nécessité. L'artiste français Jepoy a visité Aviles en été 2011. Il a eu connaissance de la relation de la ville avec l'eau, et il a proposé trois ateliers à développer  par les artistes d'Aviles. L'idée est de tranférer à Saint-Nazaire le projet « Enfocado de Aviles », de l'exécuter dans les ateliers français et d'inviter la population à fabriquer les phoques puis à les peindre dans un parc de la ville avec l'objectif de diffuser une partie de l'histoire socioculturelle de Aviles »*.

Radiographies fondantes

Avelino García est photographe, il explique qu'il est venu pour effectuer une vidéo. Proposé par Jepoy ce travail illustre la trace que nous laissons et notre rapport à l'eau.
Recette : découper de petits bonhommes ou des fractions du corps humain dans des radiographies. Les plonger dans un récipient d'eau. Congeler. Chacun fait cela à son domicile, puis à l'heure du rendez-vous (un bassin, une piscine) apporter « son inclusion». Une construction de ces glaçons sera édifiée, « un peu comme un glacier qui aurait collecté des objets et les rendrait, quelles traces laissons nous ?» dit Jepoy. Puis Avelino García, fera des photos. « On photographiera cela, avec la glace qui va fondre et.. » Un grand sourire un peu timide illumine le visage du jeune homme. Plaisir anticipé d'un artiste admiratif du travail d'un autre artiste, à partager une œuvre ensemble ? L'oeil du photographe brille déjà et on a hâte de voir comment il fixera l'éphémère proposition radiographique glacée de son compère.

La fontaine de céramique

Ana Lavilla installe un  atelier ouvert à tous ceux qui voudront faire de la céramique, petits ou grands. « Nous mettons à disposition des plaques, toutes identiques, et nous proposons aux gens d'y poser une céramique dans l'atelier de la maison de quartier de la Bouletterie ».
Un motif ? Une idée générale ? « Chacun fait ce qu'il a envie. Ensuite tous apporteront leur œuvre et nous les rassemblerons pour construire une fontaine éphémere, au marché central, le 13 novembre ».

 

« Moule ton phoque »

Cet été neuf phoques étaient arrivés d'Aviles pour s'installer à Saint-Nazaire, six autres vont naître dans la ville cette fois. Pablo Hugo Rozado y Rocío Mosquera y Barettino expliquent que les animaux sont tous identiques, (en résine biodegradable moulée), ils seront peints par la population. Ils seront rassemblés pour y être tous présentés au parc paysager le 10 novembre. « Mais il faudrait qu'il fasse un peu plus beau, parce que la résine ne sèche pas assez vite » confie Rocío Mosquera.

 


 

Le programme

Durant le séjour des artistes asturiens, il sera possible de voir aussi leurs œuvres dans différents lieux.

Mardi 23 octobre
14 h 30 - Démonstration d’un moulage au sein du bar associatif Les 4 As
avec une performance artistique avec la radiographie et la participation des adhérents.

Mercredi 24 octobre
15 h 00 - habillage du phoque de la maison de quartier d’Avalix.

Samedi 27 octobre
15 h 00 - décoration du phoque de la brasserie « Le Ponton» par les Espagnols et du public.

Du 1er au 11 novembre
Exposition au Fort de Villes du travail artistique des Espagnols et des amateurs de l’atelier poterie
de la Maison de Quartier de la Bouletterie.
De 14 h 30 à 17 h 30 (jours d'ouverture à préciser)

Mardi 6 novembre
11 h 00 - Café au sein du SAVS (9 rue d’Anjou)
Rencontre entre les adhérents qui ont fait une exposition sur l’Espagne et les artistes espagnols.

Jeudi 8 novembre
9 h 30 - Petit-déjeuner au sein du café associatif Les 4 As.

Samedi 10 novembre
De 10 h 00 à 17 h 00 au parc paysager, côté front de mer
Exposition de tous les phoques, des partenaires et des phoques réalisés dans le cadre de l’atelier.
Certains phoques seront à la disposition du public pour être peints.
Exposition d’un travail des jeunes de l’OMJ sur le 7e continent

Mardi 13 novembre

De 10 h 00 à 13 h 00 au marché central, installation de la fontaine réalisée au sein de l’atelier poterie de la maison de la bouletterie.

Du 22 octobre au 14 novembre
Exposition permanente du travail artistique des artistes espagnols au restaurant le Manége,
au bar associatif les 4 as et au bar l’Appart.

Les ateliers :
L’atelier phoque à la Maison de Quartier de Méan Penhoët : le mercredi et le jeudi de 14 h 00 à 18 h 00.
L’atelier Fontaine et Céramique - atelier poterie de la maison de quartier de la Bouletterie
Le lundi après midi de 14 h 00 à 16 h 00
Le mercredi de 14 h 00 à 16 h 00 et le soir de 20 h 00 à 22 h 00


*Le phoque est l'emblème du renouveau économique à Aviles. Il est fêté tous les deux ans dans la ville espagnole.

Auteur : LY | 19/10/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Redynamiser les hameaux nazairiens »
Article suivant : « Pour le FN, coalition peut-être, après de « longues négociations » »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 2, avenue de la Chapelle 44380 PORNICHET
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction 06 67 10 27 00 Publicité 06 08 65 26 92  |   Nous contacter