Saint Nazaire Infos

Eolien Offshore : Première commerciale pour la turbine Haliade construite à Montoir de Bretagne (44)

Le financement du premier projet de parc commercial en Allemagne pour l'Haliade 150-6MW est bouclé. Merkur Offshore GmbH a annoncé le 12/08/2016 dernier, au nom de ses actionnaires, que le projet de développement du parc éolien Merkur de 396 MW avait confirmé la phase de clôture de son financement.
Haliade
Haliade

“Il aura fallu seulement 4 mois pour boucler le financement de €1,6 milliard du projet Merkur Offshore”. Le communiqué du consortium précise, “ce sont au total €1,6 milliard qui ont été levés auprès d’investisseurs et de banques dans le cadre d’un financement de projet sans recours."

Le parc éolien Merkur Offshore sera l’un des plus grands parcs éoliens d’Allemagne. GE fournira 66 éoliennes Haliade 150-6MW, installées par DEME et construites et exploitées par Merkur Offshore. La construction débutera immédiatement et sera réalisée par GeoSea, membre du groupe DEME.

Merkur Offshore est situé à environ 45 km au nord de l’île de Borkum, dans la zone économique exlcusive allemande. Le parc se composera comme cela avait été prévu de 66 éoliennes Haliade 150-6MW. Il permettra de générer près de 1 750 GWh d’électricité chaque année, soit 500 000 foyers. C'est l'un des plus grands ouvrages en mer allemande.

L’accord entre Alstom (à l’époque), DEME et Merkur Offshore avait été signé début juillet 2015 pour la fourniture des turbines éoliennes et un contrat BoP (Balance of Plant) pour la construction du parc éolien Merkur Offshore, incluant la livraison et l’installation de 66 éoliennes offshore Alstom Haliade 150-6MW. Alstom a également signé un contrat d'entretien et de maintenance de longue durée pour DEME.

Le début des travaux de fondation du parc offshore est prévu pour août 2017 avec une livraison attendue pour mars 2019. Une fois la construction achevée, Merkur bénéficiera du prix de rachat de l’électricité éolienne offshore fixé par l’Allemagne.

18/08/2016 | 2 commentaires
Article précédent : « Vente de STX : FO demande la nationalisation des chantiers »
Article suivant : « STX : Le tribunal de Seoul autorise la mise en vente des chantiers »

Vos commentaires

#1 - Le 19 août 2016 à 17h01 par BLANC Jean Claude, 44600 Saint-nazaire
La production annoncée, sauf erreur de ma part, correspond à la puissance nominale de l'ensemble avec un facteur de charge de 55,49%.
Soit puissance nominale maxi :
66x6=360MW x24h=8640MWh/J x365j=3153600MWh/an ou 3153,6GWh
Et donc pour une production annuelle annoncée de 1750GWh le facteur de charge est :
3153,6 x 0,5549 = 1749,93GWh

Quant aux 500 000 foyers je doute car cela ne donne qu'une moyenne de 3,5MWh de consommation par foyer et donc inférieure à celle des foyers français, et toujours sans consommation annexe pour les commerces, les administrations, et tout ce qui fait la vie d'un lieu de résidence.

A chacun de juger du bien fondé de ce type d'équipement si les promoteurs sont dans l'obligation, pour le faire accepter , d'utiliser une aussi grossières manipulations en plus de passer sous silence le coût réel du KWh produit en plus de ceux de la construction et de l'entretien par rapport à d'autres productions.
#2 - Le 22 août 2016 à 16h59 par Labbes Dunpau, St Naz
TOUt ça ne me dit pas si je dois encore mettre des piles dans mon radio reveil

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter