Saint Nazaire Infos

Écossiernes : mise en sécurité de l’émissaire en mer

Le 18 février, à la suite de tempêtes, une section de la canalisation de l’émissaire de rejet en mer de la station d’épuration des Ecossiernes avait été arrachée.

Ce morceau de conduite d’une longueur d’environ 100 m se situait à l’extrémité des 1500 m de longueur totale de l’émissaire. Il s’était échoué sur un massif rocheux à côté de la plage de Géorama. L’intégralité du tronçon, sectionné par la mer en quatre morceaux avait été ensuite récupérée début mars par barges.
Malgré cet incident, le bon fonctionnement de la station d’épuration des Écossiernes n’a à aucun moment été altéré et les 1400 m de conduites restantes permettent toujours un rejet des eaux épurées à proximité
du chenal, dans des conditions correctes. Le point de rejet se situe effectivement toujours dans la zone autorisée par l’arrêté préfectoral : il n’a donc pas été nécessaire de faire un suivi particulier de la qualité des eaux de baignade et de pêche. La seule modification a consisté à étendre le périmètre de sécurité autour de la balise existante.
Aujourd’hui, après avoir réalisé une inspection par plongeurs du reste de l’ouvrage pour avoir ainsi un état des lieux précis, la CARENE lance des travaux de mise en sécurité de cet émissaire.

Ce chantier en mer va comporter plusieurs phases :
- acheminement d’un ponton en mer, à partir duquel sera réalisé le terrassement d’une grande souille (fosse) autour du point de rejet, afin de dégager l’extrémité de la canalisation ;
- découpe de la canalisation par des plongeurs et mise en place d’un raccord spécial, avec un clapet anti-retour afin d’empêcher le sable de remonter dans la canalisation ;
- afin de caler et bloquer cette extrémité de la canalisation, 175 « big-bags » remplis de sable marin et de
1 tonne chacun, vont être mis en place dans la souille ;
- le tout sera ensuite recouvert par deux grandes plaques de béton qui serviront de lest ;
- enfin, un remblai d’enrochements va venir remplir complètement la souille afin de consolider la canalisation. Cette opération sera faite à partir d’un deuxième ponton en mer. Par précaution, cet enrochement sera également prolongé en amont du point de rejet sur une longueur de 50 mètres.

Planning des travaux :

Sous réserve de conditions météo favorables, le planning prévisionnel de ces travaux est le suivant :
- du 10 au 23 juin : terrassement de la souille ;
- du 23 juin au 4 juillet : découpe de la canalisation et pose du raccord ;
- du 7 au 18 juillet : raccordement du diffuseur et mise en place des « big-bags » ;
- du 22 au 29 juillet : pose des plaques de béton et comblement de la souille autour du clapet ;
- du 30 juillet au 14 août : mise en place des enrochements sur la canalisation.
Source : communiqué de la CARENE

10/06/2014 | 1 commentaire
Article précédent : « Nouvelle gare : lancement de la concertation »
Article suivant : « STX : la SNCM pourrait être reprise avec le projet d'achat de ferries »

Vos commentaires

#1 - Le 11 juin 2014 à 11h55 par sourd, Saint Nazaire
Il commence a coûter bien cher cet émissaire avec tout ses déboires.
Qui va payer ?
Le cabinet d'études qui s'est bien trompé.
L'assurance mais la CARENE est elle bien assurèée.
Ou comme je le pense tout simplement nous les contribuables ou nous par la facture d'eau.
ET C'EST TOUT NEUF.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter