Saint Nazaire Infos

Durandet-Cascino/Garnier L'appel est reporté

52 % du quota des captures pour le 44

Surnommé l’or blanc ou l’or gris, la civelle ou pibale pullulait en Loire et sa pêche n’a dérangé personne jusque dans les années soixante-dix, car, l’anguille était considérée comme un nuisible.
Le marché s’est peu à peu ouvert et une activité plus professionnelle a vu le jour, les quantités énormes, qualifiées aujourd’hui de surpêche jusqu’à 4 000 tonnes par saison à la fin des années soixante-dix se sont réduites comme une peau de chagrin à 110 t en 2010.
Évidemment, le prix de vente a flambé jusqu’à un record de 1 000 euros le kilo, le prix moyen aujourd’hui varie de 150 à 200 euros.
Mais le marché a l’export est en pleine progression dans les pays asiatiques, en effet, il est impossible de faire de reproduire de l’anguille en captivité. Comme elle est fort appréciée, notamment au Japon à Taïwan ou en Corée du Sud, la  solution passe par des civelles d’importations qui sont élevées en Chine. On comprend mieux le désarroi des civelliers qui s’étaient vu interdire cette part du marché à l’export en janvier 2011, bloquant par exemple le port de Saint-Nazaire lors d’un mouvement national. Relire :http:// http://www.saintnazaire-infos.fr/les-civelliers-bloquent-le-port-25-52-609.html
 

D’autres revendications

Les quotas sont donc en légère baisse pour la nouvelle saison qui a débuté par une première manifestation-grogne des civelliers dans le Sud de la France au début du mois. Une nouvelle réunion doit faire débattre d’autres dossiers concernant la préservation de la ressource et la protection des professionnels. « Le gel des contraintes imposées à la profession en attente de l'atteinte des objectifs 2012 fixés pour les autres sources de mortalité de l'anguille, la réalisation d'un bilan de la mise en œuvre des Plans de gestion anguille au regard du repeuplement des autres États membres et la révision de l'approche de restauration de l'espèce vers une approche écosystémique ».
 

Auteur : AP | 05/09/2011 | 13 commentaires
Article précédent : « La CNT questionne Pôle Emploi »
Article suivant : « Ségolène Royal fait son marché à Saint-Marc sur mer »

Vos commentaires

#1 - Le 06 septembre 2011 à 09h46 par philip MAVIAL, Saint-nazaire
Eh bé. Bon vent à Maud alors. Ca va faire du changement en septembre, il y a déjà monsieur Edom qui laisse sa place. Ca bouge au conseil.
#2 - Le 06 septembre 2011 à 21h41 par Le Mur
Bravo la justice ! Qu'elle soit américaine ou française, expéditive ou lente, le résultat est le même : c'est le droit à l'impunité qui prime. DSK, Chirac, et maintenant Garnier (je sais, c'est faire beaucoup d'honneur à ce dernier de le mettre ainsi au même rang que ces célébrités douteuses!)...
Mr Garnier va donc pouvoir continuer à exercer sa malfaisance en toute liberté... Qu'il en profite tant que la justice le lui permet...
#3 - Le 08 septembre 2011 à 12h57 par Jean-Louis garnier
Le Mur

"Tout ce qui est excessif est insignifiant." Talleyrand
#4 - Le 09 septembre 2011 à 22h45 par Segrais
C'est cela qui est scandaleux : que Mr Garnier veuille considérer ses propres comportements et agissements excessifs comme étant insignifiants. Agresser n'est rien : c'est ahurissant !
#5 - Le 10 septembre 2011 à 16h42 par Jean-Louis garnier
Ce qui est ahurissant, Segrais, c'est vos certitudes.
Il s'agit en effet d'une affaire tout à fait insignifiante qui n'aurait pas connu ces développements si elle n'avait pas été instrumentalisée pour favoriser des ambitions sans lendemain.
#6 - Le 10 septembre 2011 à 18h06 par M.Judic
Quand on lit le contenu de l'article ci-dessus, on ne peut pas considérer cette affaire comme étant insignifiante : l'accusé est condamné tout de même à verser en tout 1700 € pour des faits de violence physique à l'égard d'une femme ! Mr Garnier devrait plutôt faire profil bas et faire preuve d'une certaine retenue dans ses propos. On peut toujours rêver...
#7 - Le 13 septembre 2011 à 14h10 par chantepie, La Baule
Agresser ses collègues de travail surtout quand ce sont des femmes cela devient de plus en plus courant. C'est gravissime. tout à fait d'accord avec mr judic il devrait faire profil bas cet homme!
#8 - Le 17 septembre 2011 à 16h20 par Le Mur
Ce comportement de Mr Garnier va de pair avec l'attitude qu'il cultive sur son blog. Cet individu a une bien curieuse conception de la démocratie.
En effet, depuis plusieurs mois, il ne publie en gros que les commentaires qui lui sont favorables, ne souffrant aucune contestation. Mais pire encore, depuis quelques jours ne peuvent laisser des commentaires que ceux qui ont un compte Google ou un OpenID précis! C'est donc cela la "Droite libre" dont il se réclame ?...
#9 - Le 28 septembre 2011 à 23h09 par Segrais
De toute façon, si vous allez sur son blog, tout le monde n'a rien à faire de ses articles ! Il cherche toujours à dissimuler l'essentiel : son incapacité à reconnaître sa violence. L'allusion à celle-ci réapparait sans cesse sous d'autres cieux que ceux de son blog inhospitalier. Tant qu'il s'en exonérera, il n'y échappera jamais !
#10 - Le 31 janvier 2012 à 18h44 par Le Mur, Saint-nazaire
Tiens j'ai vu dans le journal Ouest France d'aujourd'hui que le procès en appel de Garnier avait bien eu lieu hier et que le délibéré aura lieu le 5 mars prochain. A cette date-là il aura fallu plus de deux ans pour que cette triste affaire trouve son issue ! En espérant que la justice passe...
#11 - Le 01 février 2012 à 22h58 par Segrais, Saint-nazaire
Moi j'ai bien lu l'article et franchement je le trouve lamentable. D'abord il y a plein d'erreurs, comme par exemple dire que cette réunion del'UMP du 1er février 2010 avait lieu pour préparer les élections municipales... alors qu'elles avaient eu lieu 2 ans auparavant ! Et puis nulle allusion nominative à la victime présumée de Garnier, Mme Durandet-Cascino !
Mais le pompon, il est pour Presse Océan. Dans son édition d'hier, nulle allusion au procès de Garnier mais... une page entière consacrée à Mr Garnier sous la forme d'une "carte blanche", où le conseiller prévenu et accusé a pu s'exprimer à bâtons rompus sur le thème des transports publics.
Conclusion de tout cela ? La presse locale est vraiment à gerber. Rampant aux pieds de la toute-puissance socialiste nazairienne, elle s'abaisse désormais à visage ouvert à ceux des pires représentants de la droite brutale.
#12 - Le 07 février 2012 à 23h08 par Aghion, Saint-nazaire
Votre site pratique une censure inadmissible. Vous refusez de mettre mon commentaire concernant la 1ère condamnation de Mr Jean Louis Garnier Garnier et sa présence au sein d'une longue liste d'élus UMP condamnés comme lui en 2011. Je pressentais fortement que Mr Garnier était protégé par les medias mais je ne croyais pas que c'était à ce point. Votre attitude sera dénoncée ailleurs qu'ici, soyez-en sûrs!

***MODERATEUR*** Vos menaces nous indiffèrent. Si votre commentaire n'est pas publié c'est qu'il est insultant vis à vis d'une personne présumée innocente tant que le jugement n'est pas rendu. Nous aurions agi de manière identique pour toute autre personne.
#13 - Le 09 février 2012 à 21h20 par Segrais, Saint-nazaire
Il faut en effet laisser la justice faire sereinement son travail. Attendons le délibéré du 5 mars qui décidera ou non de confirmer la condamnation en première instance de Mr Garnier.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter