Saint Nazaire Infos

Du soleil, des oiseaux et du hip hop à Saint-Nazaire

Nouveau succès pour la deuxième édition du Beach Battle organisé par l’association nazairienne Favela. Quatre catégories et donc quatre gagnants du grand ouest

Le Beach battle est organisé par l’association nazairienne Favela. Créée en 2009 par le danseur brésilien Ghel Nikaido, « elle a pour vocation de développer les danses urbaines dans la région nazairienne via des cours, des stages et des événements comme le Beach battle », explique Leïla de l’association.
Et pour la deuxième édition, le soleil et la chaleur sont au rendez-vous. Installée sur le front de mer (au niveau du bar La Bara-k), la quarantaine de participants a pu profiter aussi bien du panorama que de la musique et des battles. S’il n’y avait pas de professionnels, le niveau était tout de même très élevé.
Comme le hip hop est composé de différents styles, quatre catégories ont été définies :
- le popping : danse debout avec des mouvements articulés, bloqués, des déplacements ondulés, fluides (l’égyptien, le patin…) et des techniques de mimes ;
- le new style : danse debout issue du street dance.
- la house dance : utilisation de la danse hip hop sur de la house music. Contrairement aux autres danses hip hop, elle marque ses temps en l’air et non dans le sol.
- la break-dance : danse au sol à l'origine de la danse hip-hop, c’est un mélange de figures acrobatiques.

Une grande famille

Les battles ont été des un contre un, les participants pouvant s’inscrire dans plusieurs catégories. « Il y a surtout des hommes, mais le hip hop se féminise de plus en plus », ajoute Leïla. La majorité des concurrents est locale, mais les autres viennent de toute la France. « Ils bougent beaucoup pour se faire connaître sur le circuit. On retrouve souvent les mêmes têtes », précise Lily. Pour participer, chacun paye 5 € ; le vainqueur de chaque catégorie gagne l’ensemble des participations de sa catégorie.

Les gagnants :
Le popping : Bao de Nantes.
Le new style : Musho, une danseuse de Brest.
La house dance : Flow, une danseuse d’Angers.
La break-dance : Anziz de Brest.

L’association Favela donne rendez-vous le 27 octobre prochain à la salle Jacques Brel pour Conexao Urbana, un autre battle de hip hop.
 

Auteur : AP | 29/07/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Aux Escales, l’Inde sous toutes ses formes »
Article suivant : « Documents rares au salon des minéraux »

Vos commentaires

#1 - Le 30 juillet 2012 à 14h58 par favela, Saintnazaire
http://www.saintnazairetv.net/Beach-Battle-organise-par-l-association-nazairienne-Favela_v150.html

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter