Saint Nazaire Infos

Du mécénat pour les contes à l'hosto

Patrick Colombel directeur du centre hospitalier de Saint-Nazaire signait ce matin une convention de mécénat avec la fondation d'entreprise de Mutuelle Assurance Corps de Santé Français. Elle permettra de prolonger de deux ans l'intervention de la conteuse Mireureu en pédiatrie.

Depuis 2005 les enfants en séjour au centre hospitalier de Saint-Nazaire peuvent bénéficier des interventions d'une conteuse professionnelle dans les services de pédiatrie.
Mireureu se définit comme une « colporteuse d'histoires* ». Elle est vêtue de soleil dans son bel habit orange (y compris son petit chapeau de paille), elle porte un grand sac, plein de contes.
Elle travaille en coopération étroite avec les soignants. Malika éducatrice explique « l'heure du conte c'est en fin d'après midi, à l'heure où arrivent les angoisses du soir ». Souvent la famille est venue et « Mireureu » raconte pour tous, quelquefois le petit s'endort et « je finis l'histoire pour la famille ». Elle raconte pour les « tout bébés » jusqu'aux ados, très souvent dans la chambre (80 % des cas), quelquefois dans la salle de jeux, « pour plusieurs , mais c'est plus compliqué ».
Avec l'équipe des soignants elle choisit quel enfant bénéficiera du prochain conte « elle fait partie de l'équipe » dit Malika.
 

Un enfant heureux se soigne mieux

Le projet des contes à l'hosto se définit en quelques phrases.
« favoriser la communication et les échanges entre l'équipe, les enfants et leur famille
-proposer un espace de fantaisie et de détente pour rassurer l'enfant
-détourner le malade de son quotidien
-reconnaître le patient enfant en prenant en compte ses besoins éducatifs et ludiques
-faire entrer la culture à l'hôpital ».
Ou comment utiliser « les mots pour les maux ».

La fondation de la MACSF et Contes à l'hosto

La Mutuelle d'assurance du corps de santé français n'assure que du personnel de santé, sa fondation, créée en 2004 étudie des projets qui favorisent la communication dans l'établissement.
Lorsqu'un projet testé dans un endroit fonctionne bien, la fondation peut aider à l'étendre.
Yves Cotteret délégué général explique qu'elle est très intéressée par évaluation de celui de Saint-Nazaire (qu'elle aide à reconduire par cette convention) et rappelle le soutien à la Poupée Plume ** de l'association APACHE, important outil de médiation entre le soignant et son jeune patient.
 
La convention signée entre MACSF et l'hopital précise que le montant de son implication de la fondation sera de 13 500 € sur deux ans, soit la moitié du budget total, versée en trois fois.
Ce projet ne pourrait se monter sans d'autres partenariats entre parmi eux :  la Région, du conseil général, la Ville de Saint-Nazaire, celle de Montoir-de-Bretagne et le soutien de plusieurs associations, la Drac et l'Ars. Contes à l'hosto, représentée ici par son président cherche les financements et se charge de l'administration du projet.

* mireureu.free.fr

*http://www.apache-france.com/index.html?menu=56870&id=56841
 

Auteur : LY | 22/10/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « L’UFC Que choisir pour vous aider »
Article suivant : « Handicap international pour vivre debout »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles réseau media-web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter