Saint Nazaire Infos

Double signature à l’Université

Un COP (Contrat d’Objectifs Partagés) et une Chaire « Génie Civil Eco-construction » viennent d’être signés à Saint-Nazaire.

" les acteurs de la signature de la Charte"

Le COP est un partenariat tri parti entre l’Université de Nantes, La Carène et la CCI de Nantes Saint-Nazaire. Son but est de développer des thématiques porteuses entre les acteurs de l’enseignement et de l’économie.
La signature de ce Contrat d’Objectifs Partagés marque donc une étape « quant à l’implication de la collectivité et du tissu économique aux côtés de l’Université de Nantes dans les enjeux de la recherche et de la formation ».
Il s’agit de favoriser « la constitution d’écosystèmes collaboratifs… et de prendre en compte les spécificités territoriales des deux sites universitaires de la métropole ». A travers cette signature s’est concrétisée la création d’une Chaire Génie

Civil Ecoconstruction.

La stratégie du COP s’appliquera de manière sélective à plusieurs thématiques : le génie civil, le génie des procédés et bio-procédés, le génie électrique, les achats et la logistique pour Saint-Nazaire. Nantes se consacrera à l’exploitation de la mer et du littoral et au vieillissement de la population. Le COP prendra aussi en compte les spécificités territoriales des deux universités de la métropole. « L’implantation de services rares comme le sont l’enseignement supérieur et la recherche est l’expression d’une volonté politique des partenaires d’œuvrer pour un aménagement du territoire équilibré ».
Yves Lecointe, le président de l’université de Nantes devait rajouter : « Le financement (des universités) par l’Etat est défaillant, il y a eu un transfert de charges » Et, il a souligné que : « Nos relations avec les collectivités territoriales sont excellentes ».
 

Le volet nazairien.

Il est composé de 4 objectifs : renforcer les 3 pôles technologiques existants et poursuivre l’effort de rapprochement entre les entreprises et la recherche supérieure, consolider la filière achat, logistique et le « Supply Chain » Atlantique (partenariat entre la CCI et l’école de management d’Audencia). Dans le même élan, il s’agira d’amplifier les actions de rayonnement des filières universitaires au niveau national et international et de préparer l’avenir dans une logique de regroupement de l’enseignement supérieur et de la recherche dans un seul site.
Sur l’ensemble de ses actions, le budget est conséquent, la CARENE verse 580 000 euros et la CCI 940 000 euros dont 420 000 euros de prise en charge du loyer.

Le volet nantais

Il tourne également autour d’une valorisation les capacités d’études, de recherches et de développement de l’ensemble des ressources universitaires qui pourraient ensuite stimuler et nourrir les stratégies de développement des entreprises en leur apportant à un appui. Autre volet, un nouveau domaine de collaboration entreprise/université autour de la thématique du vieillissement de la population qui pourrait déboucher concrètement sur une étude qui à terme pourrait sur la création d’un pôle de gérontologie régional.
La stratégie d’action concerne également les étudiants en favorisant leurs découvertes aux métiers de l’entreprise et en permettant aussi aux entreprises de bénéficier de connaissances grâce aux formations universitaires. Un exemple d’action, le dispositif « Entreprendre en vue », le forum des « têtes de l’emploi ».
Enfin, il s’agira de poursuivre le développement de la culture entrepreneuriale des étudiants à travers le programme Créativ de l’université de Nantes et stimuler la recherche d’opportunités de créations actives.
Pour Jean-François Gendron, le président de la CCI Nantes Saint-Nazaire : « On le dit haut et fort, il faut transformer la connaissance en innovation. Ce programme est très riche, on va vraiment passer à la vitesse supérieure. C’est un virage où l’université oriente son offre vers les entreprises ».
Ce partenariat signé pour une période de 4 ans concerne le territoire nazairien et pour la première fois s’étend au territoire nantais. Il est la continuité de l’action menée entre les trois structures au travers le Pacte de Progrès Concerté qui a couvert la période 2005/2009.
 

Une Chaire Génie Civil Ecoconstruction
Suite logique de la signature du COP a été entériné dans la foulée la création de la Chaire « Génie Civil Ecoconstruction » de l’université de Nantes. Elle matérialise l’engagement des collectivités et du tissu économique.
La filière du cursus complet en génie civil de l’Université de Nantes est localisée sur le pôle universitaire de Saint-Nazaire. Elle est caractérisée par une croissance rapide et continue des effectifs d’étudiants et par un remarquable taux de placement (supérieur à 90 %) des diplômés 3 mois après l’obtention de leurs examens.
Cette Chaire favorisera à moyen et long terme des retombées comme la production de connaissances scientifiques et technologiques originales, les thématiques de recherche, et les attentes des professionnels du BTP et des collectivités locales. C’est aussi une porte grande ouverte sur l’échange et le transfert d’informations, le renforcement et la visibilité de la filière Génie Civil, la formation d’étudiants, l’expertise scientifique pour l’industrie du BTP et des collectivités locales.
Pour Jean-Philippe Berard, président de la FFB (Fédération Française du Bâtiment) des Pays de la Loire) : « Cette Chaire va renforcer le lien entre les différents acteurs présents ici et le Bâtiment, c’est un vrai coup de projecteur. Le BTP en Pays de Loire, c’est 7 000 emplois dont 700 cadres. D’ailleurs, dès lundi débute une cession de management et de conduite de chantier avec 19 étudiants ».
La Chaire, dont le directeur est à trouver, associe dans son financement la CARENE (100 000 euros), la CCI de Nantes Saint-Nazaire (100 000 euros), des entreprises privées : Vinci construction (25 000 euros), Charier (25 000 euros), AIA (Architectes Ingénieurs Associés) (25 000 euros) la Fédération Française du Bâtiment des Pays de la Loire (1 000 euros) et la Fédération Régionale des Travaux Publics des Pays de la Loire (1 000 euros). Des sommes attribuées chaque année.

 

Auteur : JRC | 16/09/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Le groupe Total renvoyé devant le tribunal correctionnel les 4, 5, 6 octobre prochains. »
Article suivant : « Saint-Nazaire : Un chantier théâtral »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter