Saint Nazaire Infos

DOB : moins de dotations et plus de contributions

Lors de la présentation du débat d'orientation budgétaire au conseil municipal Olivier Richard adjoint aux finances a eu une nouvelle fois l'occasion de répéter tout le mal qu'il pense de la mise en place du fonds de péréquation intercommunal et communal.

Olivier Richard adjoint chargé des finances de Saint-Nazaire a proposé  le débat d'orientation budgetaire (DOB) 2013. Dans un exposé très clair il a résumé la situation économique. L'attractivité de la ville et la démographie positive permettent d'élargir les bases fiscales, les taux n'augmenteront pas en 2013 mais l'avenir ne s'annonce pas très souriant.
 

4 M€ perdus en 2016

L'adjoint a  insisté sur l'impact de la réduction des dotations (2 M€ à terme) et surtout sur la contribution que Saint-Nazaire devra acquitter au Fonds de péréquation communal. En 2013 ce sera 0,5 M€ mais en 2016 1,7 M€.  Il explique que les habitants de Saint-Nazaire contribueront 25 fois plus que les Nantais. Il est d'accord pour la « solidarité horizontale » mais « contre les calculs bestiaux » qui ont permis d'aboutir à des résultats pour lui inacceptables. Il explique comment il lutte avec d'autres élus pour faire changer cette loi.
 

Capacité de désendettement inférieure à quatre ans

Il veut stabiliser l'épargne de gestion jusqu'en 2015. Il annonce un cadrage avec un objectif d'évolution des dépenses courantes de fonctionnement et des subventions aux associations à 0,5 % . Pour le personnel un objectif de progression maximale de 2% est prévu.
La Ville souhaite garder un haut niveau d'autofinancement de l'investissement. Olivier Richard précise qu'à fin 2012 la Ville aura investi 151 M€ sur les 252 M€ prévu sur la période 2009-2016 et prévoit plus de 44 M€ d'équipements en 2013.
La capacité de désendettement de la Ville est inférieure à quatre ans soit meilleure que les villes de la strate.

« Osez prendre le taureau de la réduction des dépenses par les cornes » demande Jean-Louis Garnier (Changement radical).
Josette Emonides (Centre démocrate) demande à ce que la Ville cesse les projets qui l'engagent au-delà de 2013 et qu'elle se consacre à sécuriser les équipements (établissements scolaires, les équipements sportifs etc.).  « Il y a une bonne épargne ce n'est pas une question de moyens». Elle utilise le cas de « la famille recluse » pour attaquer très durement la méthode employée pour le traitement des problèmes sociaux : « on ne peut pas traiter la pauvreté » « sans en appréhender les causes ».
Christian Saulnier (PC) donne l'alerte : attention aux investissements (il faudra les faire fonctionner dans un contexte de réductions des dépenses) et il craint que « les emplois  statutaires ne s'orientent vers emplois des précaires ». Roselyne Amelot (divers gauche) se demande « qu'est devenue Saint-Nazaire la Solidaire ? » car selon elle les aides se sont raréfiées durant ce municipe. La majorité s'inscrit en faux.

 

02/02/2013 | 8 commentaires
Article précédent : « Début des travaux du skate park »
Article suivant : « Le Front de mer : jusqu'au bout ! »

Vos commentaires

#1 - Le 03 février 2013 à 08h57 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
si Olivier Richard devait mettre en jeu son propre argent, il aurait surement un autre avis

et surtout, en amont, aurait refusé ces très chers travaux (hélyce, carré coeur, skatepark, etc) pour tout le monde

encore un adepte MODERATEUR du "faites ce que je dis mais pas ce que je fais"
#2 - Le 05 février 2013 à 21h31 par Dumas, Saint-nazaire
Olivier Richard dit tout le mal qu'il pense de la mise en place du fonds de péréquation intercommunal et communal ? Il l'avait déjà dit l'an dernier, exactement le même discours sur la "double peine" infligée, etc... Le disque est rayé !
Mais si ce fonds de péréquation était si confiscatoire, si mauvais, si maléfique, mais pourquoi diable le nouvel Etat PS ne le supprime pas ? Débrouillez-vous avec vos amis socialistes au pouvoir, M. Richard, et arrêtez de pleurer comme une madeleine devant les contribuables nazairiens qui devront payer la facture à cause de votre folie dépensière inutile que rappelle très justement Réfrataire plus haut !
#3 - Le 06 février 2013 à 22h56 par Jean-Louis Garnier
J'ai précisé sur ce point lors du conseil "Les déclarations de M. Richard, dès mardi, comme sa présentation de tout à l'heure, sont d'une lucidité que je partagerais si elle voulait bien s'étendre à 2 faits : la réforme visait à alléger la part de l'industrie dans le financement des collectivités et ce but a été atteint; la situation précédente de la ville de SN et de son intercommunalité était tellement bonne qu'elle ne pouvait que susciter des convoitises bien naturelles ; tant le christianisme que le socialisme, idéologies dont je ne partage pas les principes, promeuvent l'idée qu'il faut prendre aux riches pour distribuer aux pauvres ; comme vous vous en apercevez, c'est fort désagréable lorsqu'on est perçus pour riche. "
#4 - Le 09 février 2013 à 10h40 par EMONIDES Josette, Saint-nazaire
eh oui, quand une ville est dite et rabâchée à toutes les sauces SOLIDAIRE, il faut être cohérent !!..
#5 - Le 09 février 2013 à 10h55 par EMONIDES Josette, Saint-nazaire
Il ne fallait pas augmenter les impôts en 2010 et 2011 alors que les réserves financières étaient énormes !.. erreur de gestion ?? Et puis, toutes ces dotations énormes de l'Etat accordées au titre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale qui, entres autres, devaient aider les entreprises à s'implanter dans les zônes défavorisées,afin de créer des emplois,OU SONT ELLES PASSEES ??? tant pis, elles profiteront à d'autres communes, après tout, c'est de l'argent public, ça doit profiter à tous les concitoyens !! Tant pis, hélas, aussi au taux de chômage qui n'a pas fini de progresser !!!
#6 - Le 10 février 2013 à 14h55 par .nelson
François Mitterrand affirmait, qu'il n'existait ni la gauche ni le centre, ni la droite ; mais la gauche, la droite et la droite. Il est évident qu'à ce jour, nous observons à Saint Nazaire l'alliance objective du centre et de la droite populaire copéiste représentée par Garnier. Les forces de gravité ont tendance à rassembler les plus petits éléments en agrégats.
#7 - Le 11 février 2013 à 09h38 par Pierre-Yves Vincent, Sn
Et Hop ENCORE un argument de fond de taille de notre cher nelson.....!!

il n'a juste aucun argument sur RIEN à part être de gauche !!!
#8 - Le 12 février 2013 à 18h23 par Nazairien, Saint-nazaire
J'espère que P.Y Vincent, J. Emonidès et consorts se porteront candidats aux côtés de JL Garnier (ex PS, Radical devenu UMP...)tant leurs propos et arguments toujours aussi puissants et systématiquement réacs, sont convergents.

Ceci-dit, les instances fédérales UMP ont sans doute trop donné en 2008 en terme de constitution de liste !!!
Comme disait l'autre:" Père, gardez vous à droite ...et toujours à droite "

Quant à "Réfractaire", Il a sa place dans les troupes de "Marine".

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter